lundi 12 mars 2012

Cergy-Saint-Christophe (95) : la BRASSERIE L'ESCALE

Le 09.03.12 à 15H57

La gare SNCF et RER de Cergy-Saint-Christophe possède deux horloges jumelles remarquables. J’en ai montrée une LA. La bibliothèque municipale de L'Horloge est située coté gare routière. Il n’est pas loin à chercher pour deviner d’où lui vient son nom...
Depuis un fauteuil bas de la "salle des périodiques", je lisais la "Revue URBANISME" n°382 de janvier-février 2012 (voir ICI) avec en dossier "Les gares du Grand Paris Express". J’ai levé les yeux et remarqué par la baie vitrée la brasserie bien éclairée et les chaises empilées à la renverse. Je me suis dit que cela pourrait faire une photo sympa puis que cela pourrait attendre que j’en aie terminé et je me suis replongée dans ma lecture.
"Qu’est ce qu’une gare de banlieue" est le titre de l’article de Thierry Paquot dont j’ai tiré le début : "Les mots "gare", "quai", "train", viennent du vocabulaire de la batellerie ; il faut dire que le réseau ferré se constitue au cours du XIXe siècle avec l’ambition d’irriguer l’ensemble du territoire national, à la manière des fleuves et des canaux. Les "gares" se nomment d’abord "embarcadères"..."

J’ai pris cette photo lorsque je suis sortie de la bibliothèque. On devine mon reflet, je m'étais assise sur un petit muret. "L’ESCALE", le nom de l’établissement, m’a donné la teneur de ce message...

... publié automatiquement.
Je rendrai visite à mes amis plus tard...
A plus tard...

26 commentaires:

  1. Bien réussi ton autoportrait!
    Belle étude sur l'origine des noms...
    Bisou Bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  2. j'adore cette photo, deja elle raconte une histoire, et en plus plein de souvenirs : quand on est amoureux, dans un bar a discuter des heures, a se regarder dans les yeux sans voir le temps qui passe (très bien représenté ici par la serveuse qui range), et on se retrouve seul (au monde, et dans le bar).
    par contre la formule a 14,20 me parait un peu chere ;o)).

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que les deux dames font un bras de fer. :-)
    Je crois bien que je suis allée boire un café dans cette brasserie. Il me semble en effet qu'avant d'arriver à Cergy, j'avais bu du champagne dans le RER en bonne compagnie et ensuite on s'était dit qu'il fallait quand même boire un café pour faire bonne impression. :-)

    RépondreSupprimer
  4. Il est tôt. La brasserie est à peine ouverte. Mais l'amour n'attend pas. En voilà deux qui se sont donnés rendez-vous... C'est beau!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour oui j'adore ta photo Cergie et cette histoire aussi que je ne connaissais pas*
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  6. Discrète Cergie, avec ce reflet minimaliste!
    (Je repasserai plus tard par le prochain train, car j'ai beaucoup à dire sur ta chouette *foto)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Cergie.

    L'heure du café m'es pas l'heure de l'apéritif...
    Les chaises attendent...
    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai fini par t'apercevoir mais j'ai eu du mal. C'est joliment attrapé comme autoportrait: Cergie petite souris :-)

    RépondreSupprimer
  9. Les souvenirs de Delphine me disent quelque chose ! … et je peux confirmer qu’elle a réussi de faire bonne impression, aussi bien avant qu’après le café !

    … et bravo ! Tu a réussi de cacher les trois visages ; l’anonymat a été (assez) bien gardé !

    RépondreSupprimer
  10. Chahutée12/3/12 14:22

    Quand tu reviendras on remettra les chaises d'aplomb et on prendra le temps
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Tu as l'art de rendre dynamique une scène statique!

    RépondreSupprimer
  12. Alors, tu as pris le train pour nous quitter quelque temps?

    RépondreSupprimer
  13. que c'est top je trouve des chaises qui volent bisou

    RépondreSupprimer
  14. http://www.fncaue.asso.fr/

    J'ai pensé à toi jeudi dernier en quittant la porte de Maillot en autocar et en apercevant la direction "Cergy Pontoise"avant de bifurquer vers Bougival
    Réponse de mon époux à ta question / Bénédictin et Chartreux: le travail est différent car la liqueur n'est pas la même!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  15. J'ai mis ton lien sur mon blog.
    J'ai lu l'article sur l'I S , qui m'a intéressée. Je lirai celui sur le métro . J'ai du mal à lire sur ordinateur, question de confort...

    RépondreSupprimer
  16. "Le travail de bénédictin"- du titre-: c'est celui qui consiste à répondre au défi ! (MDR, comme écrit Daniel)

    RépondreSupprimer
  17. Maintenant que tu le dis, cela me parait évident. Le vocabulaire ferroviaire vient en partie de la batellerie. Logique ! mais je n'y avait pas réfléchi. Merci de l'avoir noté.

    Les chaises sur les tables, photo prise tôt le matin ?

    RépondreSupprimer
  18. Belle qualité de transparence à travers cette grande baie vitrée.

    RépondreSupprimer
  19. Coucou Lucie, pour la redonnée elle date d'une autre vie et nous n'avions pas croisé de marmottes!!!
    Pour essayer d'identifier les fleurs sauvages, j'ai le "Guide des fleurs Sauvages" dans la collection "Les compagnons du Naturaliste" de "delachaux et niestlé".
    Ce n'est pas toujours évidant..
    Bisou A + :))

    RépondreSupprimer
  20. Joli éclairage sur les chaises.
    Les deux femmes me rappelle un peu
    toi et moi sirotant à la terrasse du bistrot rue de Belleville.
    A plusss !

    RépondreSupprimer
  21. Clochette est gentille avec les gentils;:-))

    RépondreSupprimer
  22. Petit coucou pour te souhaiter un bon mercredi et te dire en passant que je t'ai répondu à propos de la Cardère (nous avons en commun la lecture de La Hulotte !).

    RépondreSupprimer
  23. Combien histoires derrière et devant un verre... Un petit Cergie qu'il se réfléchit, gens qu'il s'aime et gens qu'il commence une journée de travail... une petite part de vie qu'il existe toujours et que nous ne regardons jamais...!

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  24. On te devine bien concentree devant ces chaises renversees qui vecurent et vivront ces amours partages...

    RépondreSupprimer
  25. J'adore tes photos des brasseries, surtout quand on te trouve dedans ! On a toujours les bonnes idees, en sortant de la bibli, non ? bizz bizz et bon dimanche.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives