mercredi 25 avril 2012

Giverny (27) : les serres - green houses

Sous le soleil, les serres froides dans le jardin, devant le deuxième atelier de Monet, le 12.04.12 à 12H47

Serre froide et serre chaude se complètent pour contourner les rigueurs de l’hiver et avancer le printemps avant les Saintes Glaces. Je n’ai ni l’une ni l’autre. Il m’est arrivé de semer et disséminer des plateaux dans toute la maison, je ne le fais plus et pourtant les plus belles et saines fleurs, les plus économiques sont celles que l’on a obtenues par semis ou bouture et élevées soi-même. Tel est le cas à Giverny dans le jardin de Monet, où un bataillon de jardiniers aux ordres d’un maître-jardinier oeuvre pour le plaisir des visiteurs (611 000 au long des 7 mois de la saison 2011).

Sous la pluie, la serre chaude à l'extérieur du jardin, dans le village de Giverny, le 12.04.12 à 15H14

Il n'est pas encore trop tard pour notre jardin... Dès qu'il fera un peu plus chaud, je ferai des semis en place et je repiquerai...

23 commentaires:

  1. J'ai toujours envié les petites propriétés qui disposent d'un peu de place, au fond du jardin, pour installer une serre. C'est alors la possibilité de réussir ses semis.
    Bonne journée, Cergie!

    RépondreSupprimer
  2. La jardinière qui sommeille en toi se réveille avec le printemps.
    Ici ce matin pluie et vent du sud pas chaud pour autant..
    Bisou Bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  3. sur ta première photo, on a l'impression que la nature reprend ces droits, un cote un peu sauvage.
    Bon je vais prendre mon 10eme cafés (même pas un petit croissant ce matin) du matin, tout en regardant le 5eme jour de déluge par la fenêtre de mon bureau...je me demande si il va falloir construire une arche....

    RépondreSupprimer
  4. Avec la photo 1 on se croirait chez soi, tant c'est naturel et désordonné.
    La 2 au contraire montre le travail rigoureux du " maître-jardinier qui oeuvre pour le plaisir des visiteurs "

    RépondreSupprimer
  5. Nous aussi on a une serre chaude, mais cette hiver elle s'est transformée en frigidaire et j'ai eu de la perte.
    C'est un peu fouilladin sur la première photo.
    S'il continue à pleuvoir comme ça on n'est pas certain de pouvoir faire le potager. Par contre, les quelques salades d'hiver qui sont encore en place, poussent maintenant.

    RépondreSupprimer
  6. En tant voulu j'ai semé des graines de giroflées et elles n'ont point levé. Il se pourrait que les bêtes à corne en soient les responsable.
    Il faudrait que j'aille voir, mais il pleut. Je jetterai un oeil en allant à la boîte à courrier.
    Mes iris sont plus nombreux que l'année dernière. Les miens se multiplient.

    RépondreSupprimer
  7. Aujourd'hui en Italie il est fête du 25 avril, la libération du nazisme, et il y a un beau soleil que, avec ta deuxième photo m'a rappelé que cet an je veux préparer un petit potager sur mon balcon! Ciao

    RépondreSupprimer
  8. Toutes ces fleurs en premier plan de ta première photo... Très bel effet !

    RépondreSupprimer
  9. Pour les mensuration du coq !
    Les apparences sont trompeuse, je dirait que le coq seul ne dépasse pas le mètre...
    Quant a la cuisson, il faudra demander à Claude si elle a déjà cuisiné un tel volatile !!! lol

    RépondreSupprimer
  10. dans les fouillis des matériaux, le fouillis des fleurs

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Lucie! Jour férié au Portugal, jour d’hiver incroyable...

    Mieux les fleurs que tu as...

    Blogtrotter Two t’attend à St. Kitts! Amuse-toi et bonne fin de semaine!!

    RépondreSupprimer
  12. Du matériel de pro. Monet était-il un peintre professionnel et un jardinier du dimanche, ou l'inverse ?

    RépondreSupprimer
  13. L'abeille ne peut pas dire comme toi qu'elle va repiquer. Elle pique et meurt après. C'est triste non? ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Le petit jardin me manque, même sans serre. Même pas un balcon ! :-(

    Je dis à Delphinium que je préfère l’abeille qui ne pique pas ; comme ça, il ne me fait pas du mal, il peut continuer à vivre et faire son travail dont nous profitons tous et avons besoin. :-)

    RépondreSupprimer
  15. Voici le printemps. ;-) C'était un des premières phrases en français que j'ai appris. Et quelquechose avec 'des bergers' ...

    RépondreSupprimer
  16. Oh-oh ... que j'ai apprise ...

    RépondreSupprimer
  17. Joli fouillis fleuri sur la première et touffes de vert bien ordonnées sur la deuxième. Je ne me suis pas encore occupé des fleurs. La pluie était presque constante ces derniers jours. Je vais passer chez l'horticulteur pour choisir je ne sais pas encore quoi et puis semer des capucines.

    RépondreSupprimer
  18. j'aime bien la pagaille sur la première

    RépondreSupprimer
  19. Chatouille29/4/12 22:15

    Les coulisses de l'exploit,c'est sympa ce fouillis

    RépondreSupprimer
  20. Deux photos de rêve pour les mains jardinières.
    La Normandie était pleine de tulipes lorsque j'y suis allée: quel bonheur de les contempler, pas assez de temps ou de courage pour les immortaliser. A la fin de mon séjour, elles faisaient grise mine et baissaient toutes les bras, les pauvres, avec tout ce vent et cette pluie incessants.
    Il est bon de pouvoir repiquer sans avoir piqué...

    RépondreSupprimer
  21. Je vous envie de pouvoir aller si souvent à Giverny... J'ai tellement aimé cet endroit ! Merci de nous le montrer régulièrement :)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel