mercredi 2 mai 2012

Le plumage d'éclipse - Eclipse plumage

Colvert mâle dans le feuillage des narcisses, square des Batignolles (Paris 17ème), le 16.04.12 à 14H16

"Le mâle des populations sauvages est aisément reconnaissable, pendant la période nuptiale (mue deux fois par an), par sa tête d'un vert brillant (d'où son nom). Le reste du plumage est gris-brun à blanc, avec un miroir alaire bleu-violet ; le bec est jaune. Après la période nuptiale, il mue et prend son plumage éclipse (de couleur beige semblable à celui des juvéniles et des femelles) et perd ses rémiges. Il vit alors dans les roseaux et les hautes herbes. Trois semaines plus tard environ, les mâles reprennent alors leur plumage nuptial, cette période court de juin à août."

Source : WIKIPEKIA



Ils sont charmants ces couples de canards colvert qui glissent l’un derrière l’autre sur une étendue d’eau ou qui se reposent, le mâle en général un peu en arrière de la femelle lui portant une attention jalouse. Il est paré tout l’hiver de son magnifique plumage nuptial qui ne fait guère dans la discrétion. Mais lorsque vient au printemps le moment tant attendu de la ponte, de l’incubation puis de l’élevage des poussins, il disparaît et la femelle seule assume la nichée... Le mâle prend des couleurs homochromes (qui se confondent dans l'environnement proche) et, surtout, pendant quelques temps il est incapable de voler. Aussi se cache-t-il pour se prémunir des prédateurs dont il se soucie soudain...
Je me demande si les volatiles qui sont introduits, ou qui peut-être viennent de leur propre chef au square des Batignolles en plein Paris, sont encore capable de voler ou s'ils ont été privés de cette faculté...

17 commentaires:

  1. il fallait le trouver dans cette jungle.
    Et oui les hommes préfèrent batifoler plustot que s'occuper des enfants , rien de nouveau ;o))
    Belle photo

    RépondreSupprimer
  2. Les canards des Batignolles savent-ils encore voler ? Il faut poser la question à Peter.

    RépondreSupprimer
  3. Il est beau ton coin coin.
    Lundi on est passé chez ma belle soeur lui filer une jolie carpette dont on ne voulait plus. Elles a une basse cour et imagine des canards qui sont ni mâle ni femelle. Elle les a achetés petits pour les élever et les vendre pour passer à la casserole.

    RépondreSupprimer
  4. Cela lui va bien tout cet environnement vert ! Il y a un étang pas loin de chez moi et pour les photographier à l'aise il vaut mieux avoir une longue focale, ils sont farouches et ne se laissent pas approcher facilement.

    RépondreSupprimer
  5. On s'est marié en mai aussi, au moment des Saints de glace. Il avait fait super beau le wouik d'avant et il a fait super chouette le wouik d'après, .Le wouik de notre mariage, il y aura 20 ans, il faisait froid et il pleuvait.
    Mon muguet rose est comme le tiens, un peu bof. Il disparaît d'année en année.
    Les quelques pieds de muguet qui dépassent de leur carré, je les ai planté dans le massif près du bassin aux poissons. Maintenant il y en a partout.

    RépondreSupprimer
  6. Ce canard est bien joli !!!!

    Bisous ♡♡ Laure ♡♡
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  7. Maël raffole des canards! Celui-ci lui plairait!

    RépondreSupprimer
  8. Un canard... moi j'aime bien les canards... deux canards...etc...
    Les narcisses... moi j'aime bien les narcisses, ils sentent bien bon.

    RépondreSupprimer
  9. Tu m'as faite penser immediatement a cet ancien professeur de photographie qui n'avait qu'un imperatif: ne jamais presenter une seule photo au cours du trimeste soit de guitare, soit de canard! J'ai ose braver l'interdiction en lui glissant une photo un des derniers jours et en specifiant qu'elle ne faisait en aucune partie du portfolio... il a accepte de m'aider a refaire un meilleur tirage... :-)
    Conclusion: je ne regarde jamais plus les canards, enfin plus que d'un oeil.
    La je le regarde avec les deux et je le trouve tres beau dans cet environnement cache ou tu as su le denicher.

    RépondreSupprimer
  10. Je vois que tu chasses sur mes terroirs ! :-)
    Tu poses une question que je me suis aussi posée. Pour les canards, je ne sais pas, pour les oies, ça semble être le cas. Il s’agit des oies à tête barrée qui volent à 11.000 m – au-dessus d’Himalaya.

    RépondreSupprimer
  11. Ils n'ont peut-être plus envie de voler, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  12. les colverts , humains trop humains ....et celui là serait sans doute beaucoup mieux à la broche ! Planque toi petit!

    RépondreSupprimer
  13. Ton colvert est comme les vacanciers du Cap d'Agde. Après l'été, ils reprennent leur plumage.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  14. Die Vogelmänner sind immer schöner und bunter als die Vogelfrauen. Bei den Menschen ist das umgekehrt ;-)

    RépondreSupprimer
  15. Tes photos sont superbes,bravissimo

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives