vendredi 23 novembre 2012

Passent les saisons - the seasons go by

Prise place Richard Baret (Paris 17ème), le 21 novembre 2012 à 13H32

Fin juin, les tilleuls se devinaient dans les rues, les parcs et sur les places de Paris à leur odeur entêtante. A présent, leurs feuilles dorées volètent et se posent. Elles annoncent l’hiver qui vient. Parfois, quelque consommateur fait paraître les terrasses encore plus désertées...

21 commentaires:

  1. Cergie bonjour écoute je file voir le médecin pour flo
    ensuite je m'installe chez toi bisou

    RépondreSupprimer
  2. Des chaises disposées comme dans une salle, pour regarder le spectacle de la rue.

    RépondreSupprimer
  3. Pas envie de s’assoir ici...
    Par conte cela fait une bonne image.
    Un cendrier gnnn gnnn les non fumeurs sont chassés des terrasses, ils devraient tous les enfermer au contraire, de manière à bien être imprégné de leurs fumées !!!!!
    Bisous, Bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  4. Vive le vent d'hiver !
    En fait très peu pour moi. Mon cerisier et Marronnier roses sont presque nus, c'est d'un triste. Today le vent est arrivé de la côte ouest. Il ne fait pas particulièrement froid mais très humide, et ce n'est pas bon pour ma vieille carcasse.
    J'aime bien ces chaises de bistrot.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens ça me rappelle des bons moments à Paris. S'asseoir à une terrasse avec un petit chauffage extérieur tout près, prendre un bon verre et regarder passer les gens. Et se moquer un peu d'eux, de toutes façons eux ils feraient pareil s'ils étaient assis. C'est donc de bonne guerre.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis là avec toi et je viens boire un café
    il n'y a personne mais ce n'est pas important je n'aime pas la foule mais quand même
    Pas un chat encore
    IL faut donc que j'arrive
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Imaginons... Un rv amoureux à la terrasse de ce café. Les feuilles tombent... Y en aura-t-il beaucoup sur la table?...

    RépondreSupprimer
  8. Eh oui, une image bien faite qui en dit plus long qu'un long discours.

    RépondreSupprimer
  9. Hello Cergie, toujours heureuse de te lire et Excellent week-end!

    RépondreSupprimer
  10. Belle suggestion automnale... j'aime ce agréable passage qu'il nous accompagne vers l'hiver!

    RépondreSupprimer
  11. je viens te dire bonjour et je vais retourner au lit

    RépondreSupprimer
  12. une terrasse qu'il faudrait ramasser
    les cigarette seront trempées

    RépondreSupprimer
  13. En effet , ces terrasses vides témoignent cruellement que les beaux jours se sont éloignés .
    Mais ...ils reviendront !

    RépondreSupprimer
  14. J'aime les bonnes guerres qu'évoque Miss Delphinium.
    Ma moitié est de ceux qui fait ressortir le vide des terrasses mais je ne suis pas à côté pour le remarquer. Je préfère guetter les troncs débarassés de l'ombre des feuilles, découvrir les formes nues des ceps de vigne, espionner les chats tapis derrière les herbes humides et lourdes des dernières pluies. Les odeurs ressortent, je respire à fond et lentement pour faire disparaître les derniers signes de ma migraine.
    Tu vois comme cette image m'inspire.

    RépondreSupprimer
  15. Très jolie photo, un peu mélancolique.
    Je suppose que les derniers consommateurs ont bu du tilleul pour se réchauffer!

    RépondreSupprimer
  16. Oui, c'est vrai, déjà l'hiver qui approche... ça passe vite quand même.. On a eu cette année beaucoup de pluie dans l'Ouest...et peu de soleil ! Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  17. Image d'autant plus mélancolique qu'elle se situe en ville. En rase campagne les feuilles mortes sont une fête au moindre rayon de soleil. J'aime ces chaises vides parsemées de feuilles, elles semblent un peu tristes d'être désertées, elles attendent le retour du soleil et des clients :-)

    RépondreSupprimer
  18. Et sur le trottoir? Pas un chat!!!

    RépondreSupprimer
  19. C'est la saison où on préfère entrer au chaud

    RépondreSupprimer
  20. Une belle image...
    Bonne journée
    Biz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  21. Vienne la nuit, sonne l´heure,
    Les jours passent, je demeure...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel