mardi 8 octobre 2013

Partir - to Go

Prise près du square des Batignolles (Paris 17ème), le 1er.10.2013 à 17H40

Le petit garçon aime les trains qui partent de la gare Saint Lazare et ceux qui y arrivent. Il aime les avions qui sillonnent le ciel de Cergy, les péniches au fil de la Seine à Conflans-Sainte-Honorine... Le petit garçon habite un petit appartement à la grande cité. Il est aussi chez lui dans un pavillon de la ville nouvelle... Lorsqu'il est à Cergy, il pense à ses parents. Lorsqu'il est à Paris, il appelle ses grands-parents... Son rêve serait d'être ici et d'être là à la fois ; avec autour de lui, ensemble, tout son petit monde qui le conforte et l'aide à grandir...

28 commentaires:

  1. Tout le monde est un peu comme cela, et pas seulement les enfants.

    RépondreSupprimer
  2. comme dit Alain, on a tous vecu "un peu" ca, quand j'etais chez mes parents je revais de vivre a Martel, et a Martel mes parents me manquait ;)) ah on est jamais content ;))

    titre pour ta photo "non, on ne mettra pas en prison" ;)

    RépondreSupprimer
  3. Il est équipé "anti-chute" Monsieur O et c'est prudent pour un jeune cascadeur. Quelle chance d'avoir tout ce monde autour de lui "qui le conforte et l'aide à grandir" ! Des grands parents aimants feront partie de son monde intérieur pour toute sa vie, pas seulement pour son jeune age, quel doux repère.

    RépondreSupprimer
  4. Bisous sur les petites fesses bien rembourrées !

    RépondreSupprimer
  5. "Partir" chante Julien Clerc... Merci pour le poème !

    RépondreSupprimer
  6. Tu connais Hulul, d'Arnold Lobel ?


    A lire absolument à M. O

    RépondreSupprimer
  7. Bien vu!!!
    La photo complète si bien le texte....je reconnais bien ces sentiments

    RépondreSupprimer
  8. http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/catalogues/fiche-livre-nvo.php?reference=03913

    RépondreSupprimer
  9. http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/auteurs/fiche-auteur-nvo.php?codeauteur=177

    L'escalier illustre parfaitement le désir d'ubiquité de Mr. O

    RépondreSupprimer
  10. Tu parlais de moi c'est ça ? :))

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi, j'ai pensé à la chanson de Julien Clerc

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai pas encore lu l'article sur les gargouilles, mais depuis que je les regarde et les photographie, celui qui l'a écrit et sûrement dans e vrai.

    RépondreSupprimer
  13. Chouette, cette harmonie en bleu et rouge!

    RépondreSupprimer
  14. LUCIE bonjour il est magnifique ce petit j'adore son jean
    il est tellement marrant et beau je trouve
    OUI je pensais petite rester en Bretagne à regarde la mer
    mais j'aimais aussi le SUD
    rien de simple quand on est un enfant
    et même un adulte
    J'y GO car je vais encore être en retard
    Je t'embrasse LUCIE

    RépondreSupprimer
  15. il a aussi sa destination future....

    RépondreSupprimer
  16. Il est habillé mode comme Matti.
    J'aime beaucoup ton texte.
    Moi quand j'avais son âge je partais avec mes parents et mes grands parents dans notre "Château" du Berry qui n'était pas encore la demeure de Mémé et Pépé et nous allions voir mes arrière grands-parents chez qui nous retrouvions ma Tante et mon oncle, ma cousine et mes cousins. C'était le bon temps.
    Quand nous revenions c'était pour aller à l'école du côté de la rue de Charonnes.
    Non, je ne fais pas de bouquets de dahlias, je n'y pense jamais, suis un peu nuche tu sais.

    RépondreSupprimer
  17. Le petit garçon a bien de la chance d'avoir des parents et des grand-parents aussi attentif à lui.
    Une image qui symbolise bien ton propos.

    RépondreSupprimer
  18. Un futur ingénieur, le petit bonhomme O :-) !

    Cergie, ton cadrage évoque celui du tableau de Manet
    conservé à la NGA de Washington.
    Les barreaux semblent identiques à ceux de 1873 !..

    (je me pose une question à propos de ton écho à mon dernier billet, suis curieuse d'avoir ta réponse...)

    RépondreSupprimer
  19. Et bien je ne suis plus une petite fille mais pourtant je ressens la même chose. Quand je suis à la montagne, parfois je rêve de la plaine et de mes amis dans la petite cité. Quand je suis dans la petite cité, je rêve de la montagne et de la neige qui doit y tomber aujourd'hui.
    Mais cela montre qu'on est vivant et c'est bien de pouvoir rêver à plein de choses. Par contre, je mets rarement un casque sur la tête, sauf quand je monte sur des volcans. :-)

    RépondreSupprimer
  20. Il a de la chance d'habiter un si beau quartier et de fréquenter "mon parc"! :-)

    RépondreSupprimer
  21. Mister O ist Mamy's Liebling ! :-) Hat er auch eine Frühstückstasse bei Grosmama ?

    RépondreSupprimer
  22. étant petite je ne me sentais bien que chez moi avec ma sœur et mes parents , je ne restais chez mes grands parents qu'en cas de "force majeure" et pourtant je les aimais bien, il fallait que ma sœur reste aussi!
    il est craquant le petit bonhomme§

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Lucie.
    A que ne ferions nous pas pour avoir le don d’ubiquité y compris les petits "nafant".
    Nous étions parti au pays de Caux qui est aussi celui d’Hélène, que nous n'avons pas croisé !!!
    Voici le lien pour les images.

    https://picasaweb.google.com/Daniel2385/PaysDeCaux?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOfU28iX4suXIw&feat=directlink

    Bisous très bonne soirée A + :))

    RépondreSupprimer
  24. Et moi j'aime le petit garcon... Meme de dos, il a l'air adorable... J'aime bcp les petits...

    RépondreSupprimer
  25. c'est drôle cette passion des petits garçons pour les "véhicules"!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel