lundi 7 avril 2014

Le printemps - Spring

Prise à Vauréal (Val d'Oise), le 02.04.2014 à 16H28

Huit jours, ceux que le petit garçon a passé chez nous, ont suffi pour que les feuilles comme les fleurs débourrent... L'oeil s'est habitué trop vite au foisonnement alentours. J'aurais pourtant aimé figer cet épisode, un peu...

24 commentaires:

  1. tout va si vite que l'appareil n'arrive plus a arreter le temps. C'est vrai qu'avec le pritemps, en une semaine on redecouvre d'ancienne couleurs et lumieres

    RépondreSupprimer
  2. Tout ce blanc est une fête !

    RépondreSupprimer
  3. Un épisode lumineux et bref, à saisir d'urgence !

    RépondreSupprimer
  4. La verdure et les fleurs refont leur
    apparition, cela ravit nos yeux et nos coeurs et les petits garçons profite de l'installation du printemps pour jouer dehors.
    Miam, le porc au caramel ! J'en ai mangé un jour aux States, un cuisiné par un Chinois. Mon Chéri aime bien le cochon mais pas le caramel et surtout pas le salé sucré, donc je suis privée.

    RépondreSupprimer
  5. A toute allure le foisonnement floral du printemps et la descente de M O du toboggan :-)

    RépondreSupprimer
  6. Rien n'est perdu, tu trouveras encore des fleurs en train d'éclore. Le printemps arrivera encore à te surprendre...

    RépondreSupprimer
  7. Difficile pour une grand-mère d'avoir un œil sur M O et l'autre sur les tites fleurs

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la recette. Je crois que je vais m'en faire rien que pour moi.
    Je lien ne marche pas

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Lucie.
    Il ne semble que tu commence à réaliser combien le temps passe vite (Très vite, trop vite...)!*
    Passe une très bonne semaine.
    Gros bisous, A + :o)

    RépondreSupprimer
  10. Pour les grands-parents, les jours défilent de plus en plus vite. Le temps de le dire et Monsieur O a déjà fait trois tours de toboggan !

    J'aimerais bien connaître la raison de cette accélération. Je me souviens qu'enfant c'était l'inverse, les jours se traînaient à l'allure d'un limaçon. Le temps serait-il élastique ?.. !

    RépondreSupprimer
  11. Lucie bonjour et bien il a du s'amuser et toi aussi
    c'est tellement agréable de se poser dehors et de s'amuser encore et encore
    C'est blanc en plus il n'est pas parti arracher des pâquerettes! car je le faisais gamine comme toi peut être
    bisou LUCIE

    RépondreSupprimer
  12. Il y aura encore d'autres printemps, mais avant ceux-là, celui de 2014 bat son plein. Et puis après il y aura l'été et tu pourras prendre en photo le petit garçon avec des roses ou des tournesols.

    RépondreSupprimer
  13. Tu as bien vu, c'est comme une descente en toboggan!
    D'autres saisons toutes aussi belles suivront que tu sauras surement immortaliser avec art.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai refait un copier coller de ton lien, j'arrive sur mon blog.
    Merci pour la photo, c'est tout à fait ce que j'ai mangé aux States.

    RépondreSupprimer
  15. Il faut en profiter, un tel bonheur passe si vite !

    RépondreSupprimer
  16. La chatte gourmande11/4/14 16:17

    L'est tout bouclé cet angelot!!!

    RépondreSupprimer
  17. j'aime me mettre en bas du toboggan

    RépondreSupprimer
  18. Tu as très bien su figer l'épisode! .. et tu auras plein d'autres épisodes à figer! :-)

    RépondreSupprimer
  19. si l'on pouvait arrêter les aiguilles parfois juste un petit moment... mais le petit d'homme s'en moque lui il monte et redescend pour le plaisir de sa grand mère!

    RépondreSupprimer
  20. Un éternel printemps serait sans doute bien ennuyeux. C'est pas vilain les fleurs d'automne...

    RépondreSupprimer
  21. L'enfant heureux du printemps !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel