lundi 6 octobre 2014

Sans modération - Without restraint

Prise à Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), le 04.10.2014 à 17H58
Plus ICI sur "la publicité murale" et plus sur "le Mur peint Quinquina Saint-Raphaël à Chaumont sur Loire"...


Le soleil, qui se couche derrière elle sur la Loire, rend cette publicité murale difficile à photographier à cause d’un contre-jour trop contrasté... Samedi dernier, le ciel a eu la bonne idée de se voiler dans l’après-midi. En quittant Chaumont-sur-Loire j’ai pris cette photo. Rangée dans mes cartons virtuels, elle servira de béquille à ma mémoire.

20 commentaires:

  1. Je fais aussi des clichés comme le tien (des béquilles...) mais davantage pour les maisons abandonnées.

    J'ai eu la joie d'en découvrir une en septembre (prise chaque année lors de la foire aux chevaux) qui commençait à être restaurée.

    A Brest, il y a encore quelques façades qui portent traces d'anciennes "réclames".

    RépondreSupprimer
  2. LUCIE bonjour et bien je ne fais pas ce genre de photo toi si et tu as raison tu t'en souviendras
    Mais par contre j'adore ces traces qui j'espère resteront encore avec nous
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. la chatte bottée6/10/14 13:40

    Deux béquilles avec ta photo: Chaumont et le Quinquina!!!
    Je vais repartir avec ta photo, brinquebalante mais la tête en l'air….

    RépondreSupprimer
  4. Ta photo, Cergie, est parfaitement cadrée et lisible à souhait. Pourtant, va savoir pourquoi ! ce que j'ai remarqué en premier, c'est ce trou dans le mur au ras du trottoir près de la borne à incendie. Serait-ce l'ancien emplacement d'un chasse-roue, ou, plus probablement, celui d'une précédente borne incendie devenue obsolète ?

    La publicité peinte sur ce mur a bien pâli avec le temps, mais le St Raphaël tient bon la rampe des comptoirs.
    Qui ne se souvient pas des Laurel et Hardy du quinquina ?

    Question apéro, j'ai toujours préféré le Cinzano (sans me douter que c'est le plus ancien des vermouths apéritifs, vu qu'il a vu le jour en 1757).

    Cependant, vermouth et quinquina ne sont pas synonymes. Le Cinzano n'est pas un quinquina et le St Raphaël n'est pas un vermouth.

    Voila, c'était ma contribution à la sauvegarde de la mémoire populaire.
    À ta santé, Cergie ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Super!
    J'en ai photographié une du même genre à Sisteron, beaucoup moins bien conservée, et moins bien encadrée dans son milieu urbain

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien ces vieilles publicités sur les murs...

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien ces anciennes pubs murales. Il y en avait deux ici, une(Coca-Cola) a été complètement enlevée, l'autre (Laden)cachée par un panneau publicitaire.
    Combien j'ai compté les pubs Dubonnet dans les tunnels du métro à Paris.

    RépondreSupprimer
  8. Qui se souvient du jingle publicitaire radiophonique "Qu'il soit rouge ou blanc, voici l'excellent St Raphael quinquina" ?
    Certaines associations militent pour la restauration de ces peintures, personnellement je trouve que cela leur enlève un peu de leur charme. Gageons que la borne d'incendie aussi deviendra désuète.

    RépondreSupprimer
  9. ca me rapelle la publicite dans le metro "Dubo Dubon Dubonnet". Je me demande ce que fais l'etat pour interdire ces publicites sur l'alcool a la vue de tout le monde ;))) heureusement qu'a l'epoque cela etait possible, cela nous laisse des peintures murales sympatiques...allez hop, on petit apero

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien ce dernier comm ., un peu impertinent!

    RépondreSupprimer
  11. Super ta photo car elle offre plein de lectures possibles ! Moi j'ai immédiatement lu Chaumont sur Loire et hop : une ribambelle de souvenirs jolis ont déboulé dans ma tête !
    Tu sais que je connais bien Cergy ... j'habitais la région dans ma vie antérieure et j'avais une très belle amie là-bas ! Ça aussi ce sont des souvenirs qui reviennent ! Bises

    RépondreSupprimer
  12. Comme la suze (que j'aime beaucoup) un apéro qui avait beaucoup de succès après guerre.
    Reste plus que les vestiges de la "réclame" de l'époque.

    RépondreSupprimer
  13. Y a pas à dire, tout cela donne soif.

    RépondreSupprimer
  14. Superbe palimpseste, nom que Missive a un jour traduit du mot anglais "ghost sign" pour parler de ces anciennes publicites murales s'effacant au fil du temps.
    Du charme tres certainement et aussi des souvenirs qui font surface pour certains, malheureusement celle-ci n'evoque aucun souvenir chez moi, isolee que j'etais, petite... :-)
    Je note la borne a incendie qui va rejoindre ta collection.

    RépondreSupprimer
  15. "Ghost sign" nom usel aux US. Il y en a partout... des "Ghost towns" egalement... :-)

    RépondreSupprimer
  16. Les « Splendeurs d’automne » de Chaumont-sur-Loire méritent bien leur nom.

    il y a quelques temps, j'avais photographié des poules soie, celles dont on ne sait jamais ce que l'on voit, si c'est la tête ou le croupion ! tellement elles sont chevelues ;-))

    RépondreSupprimer
  17. j'en vois aussi des anciennes usines où il y reste des traces d'enseigne comme celle que tu présentes sur les murs

    RépondreSupprimer
  18. Ƹ̴Ӂ̴Ʒ❀

    Coucou !

    J'aime ces anciennes publicités qui nous rappellent une autre époque.

    Bonne journée !

    BISES D'ASIE

    RépondreSupprimer
  19. Je suis sûre que c'était la borne d'incendie qui était ton sujet :-)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel