lundi 8 décembre 2014

Dive Bouteille - Great Bottle

Photographié dans le Rhône (69) sur la route de Roanne le 21.05.2009 à 17H02
Ainsi donc ce n’est pas seulement dans l’espace que l’on peut voyager mais également dans le temps, celui de la météo, comme celui des astres d'ailleurs. Voici un site qui répertorie pas mal de peintures murales, bien classées en différentes catégories dont celle des "EMBROUILLAMINIS", dont faisait partie la réclame peinte de Rouen, et dont parait faire partie celle d'aujourd'hui...


17 - Il est des apparitions comme celle-ci qui sont des incitations à la consommation sans modération. Elles semblent une illusion d'optique. Un mirage comme celui qui, dans "Le Crabe aux pinces d'or" d'Hergé, sous l'effet conjugué de la soif et de l'alcoolisme pousse le Capitaine Haddock à confondre Tintin avec une bouteille...

20 commentaires:

  1. C'était de temps des réclames... la publicité, c'est venu après... une pièce de musée véritable qui tombe en ruine... dommage.

    RépondreSupprimer
  2. (^‿^)✿

    Bonjour et MERCI Lucie pour cette belle photo !!! J'aime beaucoup les anciennes pubs.

    ☼ je t'envoie plein de BISOUS d'ASIE

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Lucie.
    Dans le Rhône sur la route de Roanne je croisait un cheval Rouen...
    Hipss, sans doute un effet conjugué du mélange des bissons !!!!!
    Tu as toujours le chic de nous sortir des images de derrière les fagots.
    Bon cette semaine, nous allons jouer les lutins du Père Noël, je suppose qu'il en et de même chez toi...
    Gros bisous, belle semaine.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  4. Deux publicités pour le prix d'une : un apéritif et une crème pour les mains, Citroneige, qui promet "Beauté et santé". Le slogan "été comme hiver", que l'on peut lire en haut, pouvant s'appliquer aux deux.
    Un palimpseste en quelque sorte.

    RépondreSupprimer
  5. Tu as effectivement l'art de nous faire voyager dans le temps.
    Citroneige ça sentait bon !
    Ton lien est très intéressant, j'y retournerai tout à l'heure pour éplucher ces images qui faisaient partie de notre univers visuel.

    RépondreSupprimer
  6. St Raphaël sur Citroneige... ou l'inverse.
    Difficile à dire, mais vu le rouge qui persiste, je penche pour St Raphaël plus récent.
    Merci pour le lien, un vrai coffre aux trésors oubliés !

    RépondreSupprimer
  7. On ne peut pas toujours reproduire à l'identique nos billets. Le but étant surtout de garder une spontanéité qui doit d'abord faire plaisir à l'auteur.
    Après les visiteurs alimentent le message, chacun selon sa propre expérience, et c'est le bonheur de ces échanges.
    Le fait que tu enrichisses tes photos par un commentaire personnel toujours très nourri permet à chacun de trouver d'avantage de choses à ajouter à partir de ses propres souvenirs.

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment superbe!
    Palimpseste flou + dive bouteille nette, mise en abyme dans une bouteille délavée=hallucinations d'origine contrôlée

    RépondreSupprimer
  9. Ton lien est une mine, un vrai musée. Toute la première partie m'est très familière, mon père était garagiste et ces publicités faisaient partie de mon environnement quotidien.
    Une publicité ancienne peut ainsi susciter tout un pan de notre histoire personnelle.

    RépondreSupprimer
  10. Le bon vieux temps de la réclame qui ne réjouit que les seniors….aujourd'hui Vive le street Art!
    Chez toi aussi,il faut maintenant se ruiner les yeux sur le captcha diabolique!!!

    RépondreSupprimer
  11. "Jolie bouteille, sacrée bouteille
    Veux-tu me laisser tranquille ?
    Je veux te quitter, je veux m'en aller
    Je veux recommencer ma vie" G Allwright.

    Heureusement que la loi evin n'existait pas a l'epoque, on n'aurait pas eut le droit a ces belles publicites murales

    RépondreSupprimer
  12. Amusante cette vieille pub, deux même ? Raphaël citronelle, pas mal le mélange des genres !
    Vieux souvenirs !

    Je t'ai répondu sur les zoupaïkus chez moi Cergie , je suis du genre fantaisiste, merci pour ton passage
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Ah ces vieilles publicités, j'aime bien !

    RépondreSupprimer
  14. Amusant en effet ce palimpseste: melange des genres, melanges des souvenirs comme le montrent les commentaires.
    Enfants, nous etions tres peu touches par les reclames, lorsque nous en apercevions, nous les interrogions du regard ne sachant qu'en faire, les objets qui y etaient representes ne trouvaient que tres, tres rarement le chemin de la maison... .
    Effectivement comme le souligne Fifi seules celles des garages/stations d'essence meublaient nos esprits: bonhomme Michelin etc...
    P.S. J'aime cette photo a deux palimpsestes cote a cote.

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Lucie.
    Noël, noël, mi' aussi j' veux un petit vélo ! ! !
    Bisous, belle journée.
    A + ;o)

    RépondreSupprimer
  16. Je doute que le St Raphaël soit bon pour la beauté et la santé, mais le citroneige faisant de belles mains en été comme en hiver. Je me rappelle que mon papa se pommadait les mains tous les soirs.
    Maintenant il n'y a pas franchement une crème mains qui rivalise avé le citroneige qu'on achetait en pharmacie.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne cannaissais pas ce citronneige qui sur ce mur vieilli se confond si bien avec le Saint Raphael à l'objectif si différent

    RépondreSupprimer
  18. ce mur est un vrai collector

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel