lundi 26 janvier 2015

Le Déjeuner sous la Glycine - the Luncheon beneath the Wisteria

Prise dans le Var, le 25.07.2013 à 14H48

Lorsque la grande famille est réunie, deux longues tables sont accolées sur la terrasse. Ce sont alors bouteilles, verres et assiettes. A chacun une chaise, un fauteuil, un tabouret... Ma place est à un bout ou l’autre, là d’où l’on voit tout. Tous jouent le jeu et m’oublient. Parfois un regard croise l’objectif puis se détourne, complice. Ces photos, je ne les partage pas en public sans l’accord de ceux que l’on reconnait...
La glycine pousse entre la porte de la cuisine et celle de l’entrée ; elle a un tronc imposant, une taille de matrone. Régulièrement taillée, elle s’étire sur la tonnelle. Parfois, une abeille charpentière y butine... Du moins en été... En été, à la mi-journée la lumière est dure, écrasante, la glycine et les mûriers la tamisent...

Un soir suivant, la grande famille s’étant peu à peu dispersée, nous avons dîné avec nos hôtes et leur fils sur la terrasse englobée par la nuit... A la lumière des bougies et des lanternes, les volumes s’exacerbent... Plus tard, allongés sous la voûte étoilée dans la piscine alimentée par les eaux de la source et du Verdon, nous nous sommes sentis minuscules poussières d’univers. Tellement vivants...

27 commentaires:

  1. [-ิ‿•ิ]❀

    MERCI à toi chère Lucie♥ !!!!! Elle est très belle cette photo !
    J'aime ces repas de famille aux beaux jours ... le bonheur simple d'être ENSEMBLE ! Ces moments passent toujours trop vite !!!!

    Je t'embrasse FORT ! et je te souhaite une bonne journée !!! ❀

    RépondreSupprimer
  2. Cette photo est très sympa et conviviale, mais je crois que le texte qui l'accompagne est beaucoup mieux encore...

    RépondreSupprimer
  3. En image et mots, c'est superbe Lucie !
    Un futur scénario ? Un tableau ? Le début d'un roman ?

    RépondreSupprimer
  4. Le regard amusé de l'invité du premier plan pourrait être celui du narrateur dans ton roman ?

    RépondreSupprimer
  5. Ton image n'est pas sans rappeler "le déjeuner des canotiers" d'Auguste Renoir ! Sans parler de la touche impressionniste de ton image !

    RépondreSupprimer
  6. LUCIE bonjour j'aime cette photo et cet homme qui je pense te regarde sans savoir qu'il sera là
    UN beau tableau donc tu vas nous écrire un roman je pense!!!!!!! tu en es bien capable
    gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Lucy.
    Je ne sais pourquoi un petit air du déjeuner des canotiers !!!
    Toute une atmosphère cette photo.
    Très belle semaine, bisous A +

    RépondreSupprimer
  8. J'arrive en retard...
    Fifi a déjà écrit la comparaison qui m'est venue à l'esprit et JMS a déjà fait l'éloge de ton texte.

    Belle Photo-tableau très conviviale!

    RépondreSupprimer
  9. on s'inviterait bien à cette table ensoleillée et si sereine!

    RépondreSupprimer
  10. L'ensemble, l'image et le texte, sont d'une douceur, d'une tendresse et d'une nostalgie incroyables.

    Je m'y vois, spectatrice un peu en retrait, m’imprégner de cet impalpable bouquet d'humanité auquel la glycine (ma fleur rêvée, je n'ai jamais pu en avoir) donnerait le ton par sa rondeur féminine, par son odeur enivrante, par l'attente qu'on a d'elle.

    C'est un billet tellement évocateur, il parle au coeur et aux tripes, on ne voudrait jamais s'échapper du tableau.

    Tu sais, il m'a fait penser à cette chanson de Serge Lama (que j'ai aimé dans les années 70) parce que tout est harmonie ce 25 juillet à 14 h 48 (mais aussi dans le billet précédent).

    Une autre poussière de l'univers...

    RépondreSupprimer
  11. L'un complice, l'autre toute a son recit, l'autre encore toute a son image qu'elle gardera bien precieusement dans ses documents familiaux. Il te faudra alors receuillir un petit bout de grappe pour le deposer entre deux buvards et dont tu noteras plus tard l'origine et le jour de ta ceuillette avec tes mots ici si evocateurs. Mes mots viennent probablement apres ton geste deja.
    C'est avec une caresse ressentie que je repars avec tes mots "... nous nous sommes sentis minuscules poussières d’univers. Tellement vivants..." que je peux coller dans mon propre carnet apres la douce et chaude atmosphere du repas de famille qui vient d'accompagner l'enterrement d'une de mes tantes cheries vendredi dernier. Oui "tellement vivants."

    RépondreSupprimer
  12. Moi aussi, en voyant la photo, d'emblée j'ai pensé au "Déjeuner des canotiers" de Renoir !
    Telles des lucioles, les perles de la lumière filtrant au travers de la glycine me semblent la version diurne de la voûte étoilée que tu évoques à la fin de ton texte.
    Merci pour l'ambiance chaleureuse de ce tableau estival, qui éclaire merveilleusement une journée bien grise ici.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Lucie, merci de nous faire partager ce bel instant convivial en famille. Ah !! Un déjeuner en terrasse au soleil au printemps ou en été en bonne compagnie (famille ou amis) avec de bonnes choses à déguster . je ne sais pas si c'est çà le bonheur mais çà y ressemble drôlement.

    RépondreSupprimer
  14. J'allais ajouter quelques mots qui auraient trop ressemblé à ceux de Thérèse... Je les garde donc.

    J'aime infiniment la main de la jeune femme au second plan.

    Chacun des commentaires parle de bonheur et bien cette main, j'ai le sentiment qu'elle lance du bonheur à la tablée et puis il y a ce regard bleu...

    RépondreSupprimer
  15. Atmosphère,atmosphère…il a une belle gueule d'atmosphère….

    RépondreSupprimer
  16. La canette en verre, avec son bouchon à bascule devenu rare de nos jours, ajoute à l'atmosphère "canotiers" :-)

    RépondreSupprimer
  17. Faut-il ou non diffuser sur internet son intimité familiale ? Chacun répond à cette question comme il veut, cela fait partie de la désormais célèbre "liberté d'expression". En ce qui concerne ton commentaire sur "Les rameurs", je j'ai pas vu le "tipi", à moins que ce soit de la divination, car, effectivement, il y a un tepee dans mon prochain message pas encore publié. Le glogg (avec deux "g"), c'est aussi le célèbre vin chaud Suédois, que chacun peut se procurer facilement grâce aux magasins Ikéa.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, un très beau souvenir d'un moment paisible, suspendu en l'air en un instant T Joli tableau de famille. Bisous

    RépondreSupprimer
  19. J'aime bien ces ambiances estivales...

    RépondreSupprimer
  20. J'ai de suite pensé à la même chose que Fifi, "le déjeuner des canotiers". Jolie cette photo et l'histoire de ce déjeuner sous la glycine assez littéraire
    Je me rappelle au "Château" du Berry des déjeuner dehors mais ceux du soir étaient ma hantise à cause des moustiques que je voyais virevolter autour de la vieille lampe murale.
    Comme toi, je demande toujours la permission de publier des personnes.

    RépondreSupprimer
  21. (^‿^)✿

    Un bonjour chez toi ce jeudi matin chère Lucie !!!

    Je te souhaite une agréable journée !

    Bonne continuation ! GROS BISOUS ✿⊱。。

    RépondreSupprimer
  22. pareil,dans la famille de mon homme,il y a une grande tablée tous les ans en été

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour chere amie -- Un grand merci pour ta visite et ton commentaire. C'est un cadeau de l'amitie, comme cette visite de famille sous l'ombre de la glycine. J'aime les moments de visite et surtout les moments quand les gens oublient l'objectif. On peut presque les entendent parler dans les photos candides, me semble-t-il. Bon week-end a toi et bisous a tous. 8-)

    RépondreSupprimer
  24. Je n'avais pas vu ton lien. Ta photo m'a tout de suite fait penser aux films de Guediguian. Une petite ressemblance de certains convives avec JP Darroussin et Ariane Ascaride, peut-être, ou alors simplement l'ambiance..

    RépondreSupprimer
  25. La photo, le texte... Ca donne envie d'y être!

    RépondreSupprimer
  26. (^‿^)✿

    Un petit coucou amical sur sur ton joli blog chère Lucie

    GROS BISOUS et bon dimanche !
    ✿ ✿ ✿

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel