mardi 20 janvier 2015

L'heure du berger - The Shepherd's Hour

Prise dans le Var le 26.12.14 à 16H22

Le soir arrive. Les moutons le sentent. Nous les trouvons, le nez tourné vers la bastide, près du cabanon de Roméo. Lorsque nous approchons, ils s’éloignent...



La Petite P avait besoin de se dégourdir les jambes. Où sa maman la mène elle va...



Nous revenons sur nos pas par le chemin. Le maître, la maîtresse des moutons et les chiens arrivent par la route. Avec eux nous passerons par les terres, poussant le troupeau...


Depuis que je l'ai montré à Noël 2006 (voir ICI), le cabanon de Roméo a connu bien des avanies. Tout d’abord il a été squatté. Puis il a subi plusieurs crues du fleuve Argens, dont la première, celle de 2010 de triste mémoire a emmené le toit. Les eaux sont alors montées plus haut que lors de la catastrophe du barrage de Malpasset (barrage de Fréjus) dont la marque était inscrite sur la façade sous la gouttière encore en 2010. Il était bien désarmé, le cabanon aux chicorées sauvages...

20 commentaires:

  1. [-ิ‿•ิ]❀
    Bonjour chère Lucie !

    Merci pour ces très belles photos.

    Ce cabanon a bien changé ... j'aime le voir parmi ces chicorées sauvages ! C'est bucolique !

    GROS BISOUS d'ASIE et bonne continuation !!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, j'aime bien ce genre de photo, cela me fait penser à un lieu vivant d'autrefois et déserté par l'homme et détruit par d'autres hommes. La nature se charge aussi de détruire ce qui la gène sur son passage. C'est ainsi. mais je trouve beaucoup de charmùe dans tes photos. Merci;
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Du charme dans tes photos du cabanon abandonné, c'est indéniable,(surtout la dernière) malgré la mélancolie et la tristesse.
    Les promeneuses ne craignent donc pas les reptiles, dans cet amas de décombres ?(2)
    Quelle jolie tache de rose vif sur le chemin vert en 3 !

    RépondreSupprimer
  4. Pauvre cabanon !
    J'étais môme au moment de la catastrophe de Fréjus mais cela m'avait beaucoup marquée.
    Miss Yves a raison, j'aime bien la petite tache rose dans le vert.
    J'aime bien aussi la première photo.

    RépondreSupprimer
  5. une belle promenade avec la petite fille et sa maman, petit lutin dans le sentier et curieuse derrière maman pour voir le cabanon.
    D'accord avec miss-yves la dernière photo est un tableau !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour LUCIE des fleurs et je vais dire alors du bonheur
    qu'elles sont belles et délicieuses tes photos*
    Le cabanon a des soucis je trouve le pauvre il faudrait lui redonner une vie normale je pense
    Merci pour cette douceurs LUCIE je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Lucie.
    Bien dommage que le toit il est perdu !
    Un endroit bien agréable où il doit faire bon se promener...
    "Prendre un enfant par la main..."
    Bisou, Bonne journée.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  8. Chaârazade20/1/15 16:06

    D'accord c'est pas le petit Trianon mais y a des moutons….et de jolies princesses ; )

    RépondreSupprimer
  9. La petite promeneuse est curieuse... Elle a bien raison

    RépondreSupprimer
  10. Pour répondre à ta question, je ne fréquente pas la Médiathèque, parce que jusqu'à présent j'achète les livres (où on m'en prête). Ceci dit, j'envisage de m'inscrire (manque de place chez moi pour ranger...).Le bâtiment que tu as vu est à mon avis le Théâtre de Verre situé à côté d'une ancienne poste (ancienne poste devenue depuis peu Office de Tourisme Intercommunal).

    RépondreSupprimer
  11. Mais les souvenirs ressurgissent, l'enfant ecoute, sent et vit. L'avenir fera le reste, le cabanon vivra de par tes merveilleuses images.
    Un de nos fils me contait ce matin l'unique souvenir de sa grand-tante de 96 ans que nous venons de perdre ce matin: maman te souviens-tu de cette grenadine que je buvais assis a ses cotes sous cet arbre geant chez grand-mere? Oui je me souviens...

    RépondreSupprimer
  12. J'aime beaucoup le petit chaperon rose et sa maman sur le chemin.
    Et cette fois-ci, il me semble bien que l'arbre qui pousse devant le cabanon est un néflier.. ;-)

    RépondreSupprimer
  13. C'est une bien belle région dont tu nous parles, et l'Argent est souvent en révolte et cruel à certaines périodes de l'année.
    Tes images sont belles et discrètes...

    RépondreSupprimer
  14. Je viens te dire bonjour LUCIE et je vais travailler je viens de rentrer bisous

    RépondreSupprimer
  15. Contente de savoir que cette fois je ne me suis pas plantée avec le néflier :-))
    L'écorçage de cet arbre, sur environ un mètre et demi de haut depuis la base du tronc, a peut-être été provoqué par l'inondation...

    RépondreSupprimer
  16. pareil,je suis tellement curieuse que j'y serais entrée

    RépondreSupprimer
  17. Ƹ̴Ӂ̴Ʒ❀

    Un petit coucou chez toi chère Lucie ❀
    Je souhaite que ton dimanche soit agréable.

    [-ิ‿•ิ]❀ GROS BISOUS D'ASIE !

    RépondreSupprimer
  18. L'heure du berger, celle où le berger ramène ses moutons, ou comme disait Verlaine, celle où parait Vénus, l'étoile du berger. A une époque, une célèbre marque d"apéritif l'avait également annexée dans le slogan : "Midi, sept heure, l'heure du Berger" ! Gageons que si le berger rentre un peu tard et que son épouse lui en fait la réflexion, il lui fera sans doute la réponse "du berger à la bergère".

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique cette série ! Coup de coeur tout particulier pour l'histoire du cabanon (je reviens tout à l'heure pour tes liens),
    pour la deuxième image et cette "belle touche mauve" de Melle P collée à sa maman !
    pour le cabanon fleuri de chicorées sauvages !
    A plus tard, Lucie !
    Bisous pour une bonne journée !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel