jeudi 14 septembre 2017

Les Journées des Plantes - the Flower Show

Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais (Oise)
La chapelle et le logis des "gens sains", le 08.09.2017 à 14H51.

Les malades étaient cantonnés dans une cour qui leur était réservée de l'autre coté de la chapelle dont ils avaient l'accès.
Une maladrerie est une léproserie ou un hospice. C'est aussi un lazaret ; St Lazare étant le patron des lépreux.



La 5ème édition des Journées des Plantes De Beauvais s'est tenue le week-end dernier. Cet événement n'a aucune mesure avec les fêtes des plantes de Chantilly (qui ont succédé à celles de Courson), ni avec celles de Saint-Jean-de-Beauregard ni même de la Roche-Guyon. Elles sont bon enfant et les places de stand n'étant pas d'un coût exorbitant l'offre est bon marché quoique variée : de beaux hydrangeas à 10 € dans des pots de belle contenance par exemple. J'aurais pu me laisser tenter par un Metasequoia (le sapin chinois du Sichuan) qui a été considéré comme disparu et dont j'ai vu une belle allée au bord du lac de Constance sur l'île de Mainau. J'ai été raisonnable et n'ai acquis que deux fuchsias vivaces ('Whiteknights Pearl' et 'Lady Boothby®') qu'il va me falloir caser...

Le Jardin du Cloître, à 16H40
Le jardin d'inspiration médiévale a été créé en 2009. Il faut sept ans pour avoir un beau jardin (c'est ce que j'ai constaté avec le notre), le plus dur ensuite étant de lui garder un bel équilibre...


Le site de la Maladrerie recèle, enchâssé dans un angle formé par les bâtiments rénovés, un bijou de petit jardin qu'il ne faut pas manquer de visiter en prenant tout son temps pour les formes, les décors (merci à Miss_Yves pour son hospitalité), les couleurs ainsi que les senteurs et même la musique d'une bande de moineaux effrontés qui se gobergeaient de graines dissimulée dans les basilics ou les fleurs de maïs. Différents carrés ou petits jardins se côtoient : le carré de simples, le jardin des petits fruits et des vignes, celui des céréales, les carrés potagers et ce jardin du Cloître, véritable paradis terrestre tel qu'on le trouve diversement traité en maintes abbayes...



Les journées des plantes sont à présent terminées. Mais il est encore possible de se rendre sur place les 16 ou 17 septembre prochains à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine...

17 commentaires:

  1. Coucou Cergie. J'envie toujours les gens qui ont un beau jardin et qui peuvent l'agrémenter de belles plantes. Je suis allée regarder le metasequoia. C'est un arbre magnifique mais il peut devenir très grand non? Tu as donc été raisonnable. ;-)
    Il paraît que les gens s'intéressent de plus en plus au jardinage et que même en ville, sur les petits balcons et sur les terrasses, on plante des herbes aromatiques pour son usage personnel. C'est signe que les gens se rapprochent de la nature et ont besoin de verdure. J'ai même vu qu'une grande surface en France avait installé sur son toit des cultures de légumes qu'elle revend ensuite dans ses rayons afin de limiter les coûts. Intéressant concept qui pourrait être étendu à d'autres grands magasins.

    Quant à la maladrerie, j'ai vu l'ensemble sur internet. C'est un très bel endroit. Mais je ne pourrai m'y rendre le WE pour découvrir la potion qui va sauver le moine Fulbert. :-)
    Je t'embrasse ma belle pendant que la pluie tombe à verse à L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta lecture attentive Dédé, et même au delà de tes recherches qui t'ont menée quelque part par ! Dans le jardin il y avait des fiches explicatives pour les adultes agrémentées de questions pour les plus jeunes.
      On peut faire un tas de choses sur un balcon mais quand on a la nature entière pour soi c'est encore mieux... Je suis sûre que tu pourrais profiter à proximité d'un métaséquoia qui quoique très grand pousse très vite

      Supprimer
  2. Coucou Lucie.
    Tu m'inspire une réflexion:
    Le jardinier Jardai (habitant de Jard-sur-Mer)jardinait son jardin, quand il allait rendre visite à un vieil ami disait: je vais chez mon pote âgé car il est primordiale de cultiver l'amitié...
    Belle reconversion d'une Maladrerie nous n'avons plus de nos jours ici tout du moins de lépreux à isoler..
    Bises belle journée bon jardinage, A +

    RépondreSupprimer
  3. Une adhérente de notre association, qui a eu, il y a quelque temps, une fonction importante au sein d'un musée saint-lois, possède une demeure dans le terrain de laquelle se trouve une ancienne maladrerie. Elle la restaure et espère mener à bien cette entreprise.

    RépondreSupprimer
  4. J'allais oublier, c'est le nom d'un quartier de Caen:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maladrerie_(Caen)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne m'étais jamais posée la question de savoir d'où venait le mot "maladrerie" quartier de la ville de Caen que je connais depuis, ainsi dire, toujours... c'est aujourd'hui que grâce à toi je me penche sur ce mot.

    RépondreSupprimer
  6. Oops Missive m'a doublée... je rajouterai donc qu'il y avait dans les années 60 une charcuterie rudement bonne à la Maladrerie... il y a également une prison à la Maladrerie et il y avait à l'époque des prisonniers de guerre allemands...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, une prison.
      Quand on dit
      "quartiers d'isolation "on retombe un peu dans l'idée de la mise â l'écart des lépreux et pestiférés.

      Supprimer
    2. Je trouve la photo deux très harmonieuse, le losange, à la croisée des allées, comme les pointes d'un diamant, ce qui souligne la perpective , à la manière des tableaux italiens de la Renaissance.
      La dame qui marche un pas d'arrêt pour éviter ce petit bassin donne de la vie au tableau tandis que le monsieur au 🌂 avance, à la pointe supérieure du diamant .

      Supprimer
  7. Le metasequoia est bien beau! Et la photo que tu as choisie pour parler du jardin du Cloître est bien nette et le jardin bien structuré, heureusement les touffes de ? lavande peut-être lui donnent un peu d'intimité.

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement que tu n'as pas opté pour le metaséquoia, si tu as du mal à caser tes deux fuchsias :-))

    RépondreSupprimer
  9. Je suis allée voir Cyrulnik et E.Schmitt à la Grande Librairie, je reviendrai demain :-)
    bises de bonne nuit, Lucie !

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis pas fan des jardins symétriques avec les buissons taillés au cordeau.
    Heureusement la petite dame élégante au chapeau bleu tout rond anime la scène :-)
    Tu sais je suis une fille des champs et le joyeux pré fleuri de ton bille précédent lui, me comble d'aise
    Bonne fin de semaine, Cergie !

    RépondreSupprimer
  11. Il ne manquait donc pas de choix! Belle manifestation!

    RépondreSupprimer
  12. Faut pas regarder en l'air dans ce jardin. Le sapin chinois semble devenu un grand arbre comme le souligne si bien Thérèse.
    Le potager est rempli de pousses de palmier vu que mon Chéri a brûlé les grappes séchées de notre plus grand.
    J'en donné 6 à ma belle soeur et en ai ramassé 6 autres pour moi. J'ai récolté aussi dans mon hibiscus géant 3 culs de fleur dans lesquels il y a de grosses graines. Je vais les faire sécher et en donner à ma belle soeur et je vais également en envoyer à la personne grâce à qui j'ai de super belles et grandes fleurs blanches car son arbre est mort. L'olivier de mon Chéri pousse bien. En fait je m'aperçois que là où le mets de la corne broyée, tout pousse à merveille.
    Dans les deux seules orchidées que j'ai dont une sans tige, j'avais mis de l'engrais bleu, si bien que j'ai une nouvelles feuilles dans chacun et un qui a encore une tige verte. Je voulais faire des boutures de rosiers et j'ai zapé au mois d'août. Voili, Voilà !
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Comme tu expliques bien les choses de la vie des plantes et des jardins de cette maladrerie.
    Une série très pédagogique digne de la meilleure institutrice, mais on les appelle désormais : "Professeur d'école"...bof... ce n'est pas terrible comme changement.
    En tout cas merci bien une fois de plus Cergie pour tout ce que tu nous apprends et à bientôt.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel