mercredi 4 octobre 2017

Un Village français - A French Village

Mons (Var), place Frédéric Mistral, le 22.08.2017 à 10H45
Bar - Restaurant - Tapas "Le Petit Bonheur"



Fin août j'aurais pu intituler ce message "le Monde perdu" ou "le Promontoire" pour ce qui n'est pas sur la photo et qui était encore frais dans mon souvenir...

Nous avions dîné la veille et dormi chez des amis qui ont acquis une résidence secondaire sur une commune proche de Mons : Seillans où grâce à internet ils font de longs séjours loin de Clichy, parmi les chênes verts. Lassés de la visite bruyante des sangliers le long de leur terrasse, ils ont ceint leur vaste terrain pentu d'un filet électrique. Ils y ont fait creuser une piscine. C'est une agréable propriété. Nos amis ont dix ans de moins que nous, leurs filles sont encore adolescentes et ni eux ni elles ne se plaignent encore de l'isolement. "Le Monde perdu" c'est un peu le leur. Nous y avons couché car il était inenvisageable que nous fassions les 30 kilomètres du retour après le dîner ; la route est vallonnée, étroite, sans bas-coté et (ce qui est pire qu'en Grande-Bretagne) bordée de forts dénivellements. Nous avions amené une bouteille de rouge et une de rosée de notre beau-frère qui ont été fort appréciées par le maître de maison qui ne s'en est pas tenu là et a sorti les siennes... A la fin du repas, il n'était plus audible même s'il parlait beaucoup, de plus en plus bas et en articulant de moins en moins... Au petit déjeuner, il a proposé de nous mener à Mons. Nous avons préféré le laisser travailler et finir de reprendre ses esprits...

Mons est un village perché au bout d'une route qui grimpe, qui tourne comme une route de montagne. Il est situé à l'altitude de 811 mètres (La Bresse, dans les Vosges, n'est qu'à 635 mètres) et pourtant, depuis l'esplanade où nous nous sommes garés la vue est superbe sur la Méditerranée et nous avons aperçu Saint Honorat l'une des deux îles de Lérins située dans la baie de Cannes. Alors "le Promontoire", pourquoi pas ? Seulement, nous sommes depuis allés au cinéma chez nos petites-filles dans le Rhône et nous avons vu le film d'animation franco-belge "Le Grand Méchant Renard et autres contes..." qui nous a fait passer un excellent moment et dont nous pouvons dire grand bien. Les histoires, les morales nous ont plu et les décors aussi. Surtout, pour moi, ceux du dernier volet qui se passe en ville (Petit extrait ICI) et dont les accessoires urbains (boîtes aux lettres, poubelles, lampadaires, tube citroën et autres véhicules) sont typiquement français...

14 commentaires:

  1. Clin d'oeil à une série télévisée, ai-je pensé d'abord, alors que dans la conclusion , j'y ai vu une allusion à une de mes manies!
    Dans le cours de ton récit primesautier mais cohérent ( pas comme les propos de l'hôte amateur de rosé) je me suis demandé. si tes regards , du haut du promontoire, vers les îles 🌴 cannoises m'étaient adressés.
    En tout cas, ta photo d'un "village français"dans un monde perdu, mais pas disparu , est bien sympathique.
    Quant au film 🎥 que tu cites, je l'ai vu! Génial 👍.je l'ai recommandé à ma fille, pour ses enfants qui ont beaucoup ri , surtout à l'histoire du bébé 👶 livré tant bien que mal.
    Les sangliers sont un réel danger, dans le Var et ailleurs.Des amis y ont eu leur voiture défoncée, cela aurait pu ëtre pire, et dans le Calvados, traverser la forêt de Balleroy de nuit 🌙 ecpose à des accidents.
    J'ai le souvenir d'un texte d'Henri Bosco qui décrit leurs ravages .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvenirs, petite, d'avoir échappé aux sangliers sur les routes de Seine-Maritime grâce à des embardées, par contre nous avions, un jour, accroché un petit cerf que nous avons dû charger à l'arrière... à l'époque il n'y avait pas d'interdiction.

      Supprimer
  2. Une image pleine de tendresse, je l'aime beaucoup !
    Je vais revenir un peu plus tard, je n'ai guère le temps de lire tranquillement ton texte, nous repartons chercher M, sa maman a besoin d'être soulagée. A plus tard

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Lucie.
    "Un village Français" oui mais depuis quand ?
    Oui! Depuis quand la France est France ?
    Depuis le rois Francs? Elle était toute petite alors, qui plus est plusieurs tribus Franque les Saliques et les autres...( des germaniques!!)
    L’époque où elle fut la plus grande c'est sous l'empire de Charlemagne..Cela ne dura pas ...(nous allons devoir ressortir nos livres d"histoire).
    Big bisous, A +

    RépondreSupprimer
  4. "Le Petit Bonheur" a l'air de bien porter son nom et l'intérieur bien joli qui dénote un passé certain.
    Un texte délicieux ou tout le monde s'en est bien sorti y compris nous, les lecteurs.

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne idée pour avoir ce dvd à la maison au cas où, ce genre d'information me manque avec l’absence de petits (à nous) à la maison.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    Un "Petit Bonheur " qui donne envie d'y faire une pause ..il en existe de moins en moins ..
    Merci pour ton partage du jour
    Bises Cergie

    RépondreSupprimer
  7. J'adore ta photo, Lucie.
    Quant au repas bien arrosé, cela me fait penser à un Allemand que l'on connait depuis longtemps car il fait partie du groupe de Musique de Dieter et Ronald.
    Il force souvent un peu même très beaucoup sur la bière et surtout le schnapps, ce qui fait qu'au bout d'un moment quand il parle, il parle tout sauf l'allemand, du coup on comprend encore moins bien, même ses potes Teutons ne le comprennent pas, c'est pour te dire. Outre le fait qu'il n'arrange pas son foie, il est assez poilant Gustav. Ce jour là (il fêtait ses 60 ans) il m'avait donné une jolie petite brouette en fer forgé de sa fabrication avec une jardinière dedans.
    Contrairement à ce que dis Daniel, moi je dirais "un village français, oui, mais jusqu'à quand !
    La boîte aux lettres sur le mur du Petit Bonheur, c'est comme ici dans le hameau "le Bar du Gué", tu vas poster une lettre et hop tu vas boire un p'tit coup ou le contraire mais sans avoir à poster quoi que ce soit.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ta manière de nous raconter les choses de la vie.
    Je connais bien cette région du haut var ou j'ai habité et travaillé un certain temps, à Fayence exactement.
    Je goutte un parfum de nostalgie à travers cette image lumineuse.
    Merci Cergie, j'ai passé en revu que de bons souvenirs grâce à toi.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  9. J'apprends encore de nouvelles choses grace a toi, chere Cergie. Merci !! L'AlloCine reste maintenant dans ma liste des "bookmarks" (marque-pages pour celles de l'ordi, je me demande ...). L'extrait du film me plait ainsi que l'extrait du film anime de La Passion Van Gogh immediatement apres. Je rigole avec ta description du repas bien arrose avec tes amis. ;) Et cette photo, je l'aime beaucoup ... tu sais, hier j'ai vu une emission a la tele a propos du sud de la France et le Var (et surtout ses sangliers et ses marrons) faisait part de l'itineraire. Si belle, cette region. Je te souhaite de tres bon week-end. Grosses bises. :)

    RépondreSupprimer
  10. Un petit village qui fleure bon le terroir et l'envie de s'y perdre de temps à autre!

    RépondreSupprimer
  11. Belle capture d'une ambiance village très sympathique.
    "Le Petit Bonheur" pourrait aussi bien s'appeler "Le Café de la Poste".
    À moins que la Poste ne fonctionne plus... vu le peu d'espace laissé libre pour y entrer ou en sortir.

    "reprendre ses esprits".. le pluriel d'esprit me semble assez mystérieux, vu que normalement nous n'en avons qu'un. À moins que, l'alcool aidant, il se dédouble ;-))

    Merci pour le lien vers la bande-annonce du "Grand Méchant Renard" un beau film d'animation, dont je vais sans doute offrir le DVD à certain(e)s de nos jeunes petits-enfants.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel