mercredi 7 février 2018

L'Oiseau noir - The black Bird

Jardin des Tuileries (Paris 1er), le 01.02.2018 à 17H40

Les oiseaux sont-ils tous noirs au crépuscule ? Ceux des villes, des campagnes et des jardins, ceux qui ont le poitrail rouge, vert, gorge-de-pigeon, le col vert, le bec jaune, se sont couchés avec les poules...

17 commentaires:

  1. Bonjour Cergie
    Celui là attend son ami juste pour une miette..
    J'aime beaucoup ta photo ..
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Cergie. Mes petits accenteurs alpins ne viennent le matin que quand la luminosité est assez grande. Ils se glissent dans la mangeoire et se régalent. Ensuite j'ai les mésanges qui prennent le relais durant toute la journée. C'est un ballet incessant qui me ravit. J'aime beaucoup les observer et me dire que je sers à leur survie durant cet hiver un peu rude ici.
    En parlant d'hiver, je rigole quand je vois les images sur France 2 ce matin. Je me demandais si les Français connaissaient les pneus d'hiver? :-)) Toutes les années, c'est le même ballet de voitures qui glissent, de camions bloqués et les journalistes qui parlent devant la caméra le visage fouetté par le vent et les flocons. Et pourtant la neige était annoncée!
    J'espère que l'oiseau de la photo aura pu se réchauffer à quelque part. Bises alpines et belle journée.

    RépondreSupprimer
  3. L'art du tête à tête sans paroles!
    Attend-t-il une p'te graine ou bien plutôt une p'tite miette?

    Ceux de nos jardins se réfugient dès la tombée de la nuit dans la haie, nous les voyons pourtant parfois fureter dessous à la recherche d'un dernier vers de terre; sorti en toute confiance lui.
    Justement j'en observe un, bien petit, qui furète sous la haie depuis quelques jours en faisant virevolter chaque feuille de son choix. Et qu'ça vole et qu'ça vole. J'essaye désespérément de le prendre en photo pour connaître son pedigree mais je dois encore persévérer...

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lucie.
    Croa! Croa!!!
    Le corbeau "croasse"
    La grenouille "coasse"
    Je ne vais tout de même pas citer "La fontaine" avec sot Corbeau et le Renard...
    J'ai vue que dans ton secteur la tempête de neige fait rage, nous ici pour l'instant nous sommes épargné...
    Bises, passe une bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
  5. Une allure et un titre inquiétants...

    RépondreSupprimer
  6. Une belle photo ? Solitude ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Cergie, qu'ils soient des villes, des campagnes ou des jardins ,j'aime les oiseaux et leurs chants . J'aime ta photo très poétique , douce et amusante à la fois et l'allusion aux Beatles dans ton titre. Bonne soirée !!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, je n'aime pas ces corneilles, elles s'attaquent à tout ce qui bouge ! bonne journée sous la neige, rebelote demain !

    RépondreSupprimer
  9. Je peux te dire que oui, car ce matin alors que le jour pointait à peine, je voyais Robin le rouge-gorge qui était en train de se taper la cloche tout seul dans la mangeoire, tranquille sans qu'un autre piaf vienne le déranger. Je l'ai reconnu à son petit bec pointu, à son port de queue et à ses petits pattes frêle, ben il était noir.
    Normal dans le noir.
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Un beau cliché pris sur le vif!

    RépondreSupprimer
  11. Je pense à la chanson de Barbara et pourtant cette image ne m'inquiète guère, au contraire.

    RépondreSupprimer
  12. C'est un oiseau vraiment sociable en ville surtout à Paris Paris, à la campagne ils sont beaucoup plus indépendants.

    RépondreSupprimer
  13. J'ajoute que j'aime bien les corbeaux, corneilles ou freux. J'ai connu plusieurs personnes qui en avaient apprivoisés.

    RépondreSupprimer
  14. C'est mon enfant parisien qui a pris la photo, évidemment...

    RépondreSupprimer
  15. les oiseaux noirs...mes préférés...joli photo et composition ..le vert lui va si bien! :)))

    RépondreSupprimer
  16. Aux Tuileries, les corneilles sont des habituées de longue date. J'en ai fait quelques photos en 2013, je pense les publier à ton intention aux alentours du 21 février.

    Pour mon souci tu as parfaitement raison, c'est bien une fleur de pissenlit. J'aurais eu beaucoup de chance si j'avais photographié un souci sauvage, d’après cet article Calendula arvensis se fait rare en Île-de-France.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel