mardi 7 août 2018

Le Vieux - The Old Man

Parc de Courzieu (Rhône), le 2.08.2018 à 15H10

"Le Vieux (the Old Man)" est le titre d'une nouvelle de Daphné Du Maurier que j'aime beaucoup. Il se trouve que le Vieux en question n'est pas un être humain. Sur cette image non plus. Il s'agit d'un châtaignier sénescent dont le tronc imposant et brisé héberge un jeune bouleau (on le voit) qui a poussé ses propres racines jusqu'au sol. S'il ne l'a pas fait encor', il le fera... Le châtaignier traumatisé a encore tout juste la force de générer quelques feuilles. En faisant des recherches je me suis aperçue qu'à Courzieu, la commune où il pousse, il y a d'autres châtaigniers. Tant que : "Courzieu, situé au creux d’un vallon aux collines boisées, offre aux marcheurs de nombreux circuits de promenade, comme en atteste sa désormais célèbre Randonnée des Châtaigniers le 2ème dimanche de septembre." (Source ICI)

Nous étions au parc de Courzieu pour conclure les vacances avec trois de nos petits-enfants, vacances au cours desquelles nous avons eu très chaud. En remontant de la Drôme dans le Rhône cependant nous avons eu l’impression de trouver un peu de fraîcheur, d'autant que "... Niché au coeur de la magnifique forêt des Monts du Lyonnais, le parc est un véritable écrin de verdure. Dans cet espace à l'environnement préservé, venez vivre la véritable expérience de la nature entre rapaces et loups." (Source ICI). Le Vieux a été pour moi une agréable surprise. Mlle A, Monsieur O et la Petite P se sont montrés très enthousiastes des jeux et des différents spectacles. Depuis que nous sommes rentrés en Région Parisienne, nous avons l'impression, quoiqu'on nous parle de pic de canicule, qu'il y fait presque frais. Tout est relatif et puis notre jardin ombragé (charme, houx, prunus, noisetier, cognassier, mirabellier, liquidambar, if, exochorda) est propice au micro climat...

15 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Il est beau le "Chibani" (en arabe) !
    Les châtaigniers ont souvent la maladie de l'encre qui fait que l’intérieur du tronc se creuse.
    Donc fini les vacances..
    Bises, bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  2. C’est un beau vieux, plein de majesté malgré sa sénescence ; son rôle de tuteur, voire de pêre nourricier est émouvant.

    RépondreSupprimer
  3. Hasard étonnant :
    j’allais te parler de Daphné du Maurier ( dont tu m’avais fait lire Le vieux)
    J’ai lu un recueil récemment redécouvert de ses nouvelles de jeunesse, La Poupée, qui est le titre d’une des nouvelles, sur le mode fantastique.
    Le thème de ces nouvelles tourne autour du couple, de l’incommunabilité, avec le sens de l’ironie et de la cruauté que tu lui connais.
    ( Lecture de mi-juillet, je voulais t’en parler depuis )

    RépondreSupprimer
  4. découverte en 2010 par une libraire anglaise de 5 nouvelles inédites de Daphné du Maurier, dont la sulfureuse Poupée.
    Ecrite en 1928 par une Daphné du Maurier de 20 ans, La Poupée raconte l histoire d un homme qui découvre que Rebecca (déjà !), la jeune femme qu il aime, lui préfère un automate, un sex toy grandeur nature... Aucun éditeur de l époque n avait voulu publier cette nouvelle « so shocking » !
    Ont été rassemblées autour de ce texte-événement douze autres nouvelles de jeunesse (pour la plupart publiées dans des magazines) inédites en France. Celle qui n était pas encore devenue la reine du suspense psychologique parvient déjà à divertir et troubler son lecteur.
    La jeune Daphné du Maurier possède une maîtrise stupéfiante de la narration, un talent pour créer des atmosphères troubles et poétiques, tout en décrivant les tortures psychologiques de ses personnages. Des qualités qui feront d elle la grande romancière que l on connait.

    RépondreSupprimer
  5. Tu as sûrement lu ce livre:
    https://www.babelio.com/livres/de-Rosnay-Manderley-for-ever/691730

    RépondreSupprimer
  6. Est-ce ta silhouette, en blanc, â l’arrière-plan?

    RépondreSupprimer
  7. Un vieux extraordinaire , il faut bien le dire ...
    C'est bien d'avoir un lieu en pleine nature pour se ressourcer..
    Bonne journée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Émouvant le "Old Man" qui offre l'hospitalité de son écorce épuisé à ce jeune migrant qui lui, essaie de se faire une place sur cette même terre.

    RépondreSupprimer
  9. Ce vieux châtaignier a comme qui dirait, du bouleau sur la planche ! Il a bien du mérite d'avoir adopté un enfant étranger afin de lui servir de tuteur, car cette noble tâche n'est sans doute pas de tout repos.

    RépondreSupprimer
  10. Belle idée l'Arbre à souhaits du Parc de Courzieu, un arbre en tenue de fête :-)

    RépondreSupprimer
  11. Il a eu grand peur de quoi, "Le Vieux" pour être autant tourmenté ?
    Mais il est sympa d'avoir hébergé un jeune bouleau.
    La vie des arbres est compliquée et surprenante des fois, j'ai vu des mariages étonnants.
    Une branche de figuier dans un platane et une union d'amandier avec je ne sais plus quel autre arbre
    sur la petite place de Sainte Marie de la Martinique.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Courzieu, que de beaux souvenirs ponctués par les repas à l'auberge "le pastoureau" Existe-t-elle encore?

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel