lundi 24 septembre 2018

Passent les Saisons... - Seasons come and go...

Jouy-le-Moutiers (Val d'Oise), le 22.04.2007 à 8h47...

... et passe le temps qui ne revient jamais...

J'ai retrouvé cette photo inédite prise un dimanche en me rendant sans doute au marché de Conflans-Sainte-Honorine via la grande Rue du vieux village de Jouy-le-Moutiers. Il y a onze ans et demi, "Cergipontin" avait tout juste un an... A l'époque, l'horloge au cadran rouillé était accrochée au clocher de l'église de la Nativité. En 2010, elle a été déposée (voir article du Parisien du 19 août 2010 titré "Jouy-le-Moutier : l'heure de la pendule « maudite » a sonné")...

15 commentaires:

  1. Bonjour Cergie
    Originale cette horloge ainsi posée . mais en fait est elle toujours là ?
    Elle a du être restaurée je suppose ?
    Bonne journée , Bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claudine,
    Dans l'article il est dit :
    "Elle n'a jamais fonctionné et avait déclenché une crise politique dans les années 1920. L'horloge de l'église de Jouy-le-Moutier va être décrochée aujourd'hui.
    Et aussi :
    "Si l'urbanisation galopante fait peu à peu perdre sa mémoire au village, la municipalité a cette fois-ci décidé de sauver l'histoire. Une fois démontée, l'horloge sera soigneusement conservée. « Nous allons réfléchir avec l'architecte des Bâtiments de France, pour décider de son avenir », annonce André Metzger. Le cadran rouillé sera-t-il restauré et remis en place ? Exposé dans le hall du centre culturel ? Pour l'instant, toutes les hypothèses sont ouvertes. Qui sait, on peut même imaginer que les aiguilles se remettent un jour à tourner."

    Mais pour le moment il n'y a plus rien accroché au clocher (dont l'horloge mettait en péril la stabilité).

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Cergie. Mais alors? Où est-elle passée cette horloge? Aujourd'hui, les gens se plaignent plutôt du bruit des cloches dans les clochers. Il y a même des touristes qui font des pétitions dans certains endroits. Il ne me viendrait pas à l'idée de manifester mon mécontentement quand j'arrive dans un village et que j'estime que les cloches font trop de bruit. Je respecte les us et coutumes des endroits que je visite.
    Ton blog tient dans la durée. Un peu comme un pilier. Un clocher. ;-) Dis donc, pas grand-monde dans les rues en ce dimanche matin. Tout le monde dort encore à part toi et le cycliste? :-)
    Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ton image et son contraste si doux entre ombre et lumière.
    Le cycliste anime la scène et il y a même une fourgonnette ? d'un rouge très doux :-)
    Il fait beau et doux chez nous, probablement aussi chez toi ?
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  5. Ce n’est pas l’horloge de « retour vers le futur », mais l’horloge d’un retour vers un passé ...bringuebalant !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Lucie..
    Tout comme la chanson...
    "Une cloche sonne sonne
    Sa voix d'écho en écho
    Dit au monde qui s'étonne "
    Nous avons passé le week... à Nantes..
    Bises, bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  7. douce photo et oui le temps passe.........

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas en déposant les pendule que l'on empêchera le temps de passer! MDR...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Lucie. C'est tout à fait original de voir une horloge ainsi placée un peu comme une enseigne. Espérons qu'elle reprendra vite sa place, restaurée pour vivre encore longtemps à veiller sur le village.

    RépondreSupprimer
  10. Une pendule drôlement perchée, je n'avais jamais vu pareille installation. Il est évidement que cette pendule doit peser lourdement sur ce beau clocher...
    En tout cas, bravo pour cette image qui souligne bien, cet accrochage peu banal, en effet.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, quel dommage, c'étiat une originalité; qu'est-elle devenue ? je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  12. Elle est jolie ta photo comme d'hab'.
    Il est vrai que ce n'est pas commun que de voir une pendule accrochée au clocher d'une Eglise et c'est justement par ce côté que je trouve dommage qu'elle ait été décrochée. Je lis quelle mettait en danger la stabilité du clocher, curieux quand même mais elle aurait pu etre restaurée et placée ailleurs.

    RépondreSupprimer
  13. La pendule "maudite" a dû être conservée ? C'est du moins ce qu'annonce l'article du journal. Cergipontin avait un an ? Pourquoi ? c'est la réunion de deux villages ?

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Lucie, les couleurs de l'automne sont magnifiques. J'adore la lumière et ce soleil couchant dont on perçoit bien la lumière vers le cycliste qui arrive vers nous. Il est bon ce marché de Conflans-Sainte-Honorine , même si je ne devine que la rue, j'imagine la place du marché juste derrière.

    RépondreSupprimer
  15. "passe le temps qui ne revient jamais" dis-tu...

    Quand l'horloge reviendra-t-elle ?.. au moins le sait-elle ?...
    Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère
    Que tout le temps perdu
    Ne se rattrape plus
    .

    Merci pour cette belle image d'un avril automnal.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel