mercredi 9 octobre 2019

La Reconnaissance - Acknowledgement

Prise le 11.09.2019 à 14h11

Depuis la terrasse au niveau 5 du musée d'Orsay, celui de la Galerie Impressionniste, on a une belle vue frontale sur la butte Montmartre avec la basilique du Sacré-Coeur et le château d'eau. L'opéra Garnier est reconnaissable à son dôme central recouvert de plaques de cuivre. Les façades de la rue de Rivoli sont alignées sur les arbres et les balustres du jardin des Tuileries. Le quai Aimé Césaire longe la Seine.

... le Café Campana, à 14h18

C'est parce que nous avons déjeuné au café Campana près de la coursive qui le délimite sur deux cotés, que nous avons remarqué l’accès vers l’extérieur. Lorsque nous avons terminé notre fort agréable repas arrosé d'une carafe de bonne eau du robinet (nous avions bu la veille au soir la moitié d'une bouteille de bordeaux-clairet à deux. Il faut savoir raison garder) nous sommes sorties profiter du point de vue.

... Berthe Morisot, Jeune femme en toilette de bal (1879), à 11h38

Il y a le musée du quai Branly - Jacques Chirac. Il y a ce qui s'est appelé la "Très Grande Bibliothèque" puis "Bibliothèque nationale de France", "site François-Mitterrand". Il y a la pyramide du Louvre. Le Centre Pompidou...
Le musée d’Orsay a été aménagé dans l'ancienne gare d'Orsay par décision du Président Valéry Giscard d'Estaing...
Berthe Morisot a connu la consécration de son vivant avec cette oeuvre. Entrée en 1894 dans les collections nationales, celle-ci appartient aujourd'hui à la collection permanente du musée d'Orsay.

18 commentaires:

  1. Coucou. Tu sais que je suis friande de photo de paysage. Ta première photo est un mixe entre la photo de paysage et la photo urbaine et je la trouve magnifique avec ces teintes un peu mordorées. Quelle vue! C'est une plongée dans Paris en lisant tes mots qui me donne quelques bouffées de nostalgie. Quant à la 2ème photo, elle est aussi géniale. Quel monde au restaurant. Quant à Berthe Morisot, elle mérite d'être consacrée par une exposition. La peinture n'est pas seulement une affaire d'hommes. Bises alpines et belle suite de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été ravie de découvrir cette terrasse. Je me demande si l'ami blogueur parisien la connait d'ailleurs. Une exposition Degas se déroule actuellement à Orsay mais Degas est souvent exposé et à Orsay il n'y a pas si longtemps. Ce n'est pas le cas de Morisot

      Supprimer
  2. Le côté sombre du Jardin des Tuileries met très bien en valeur les monuments emblématiques de Paris, la même chose se répète pour le café avec la luminosité des lampes. Et mise à l'honneur de Berthe Morisot que j'aime tant et qui prend sa véritable place chaque jour davantage dans les musées. Dire que je n'ai pas encore été revoir les oeuvres impressionnistes depuis leur déménagement du Jeu de Paume!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Lucie.
    Parfois un bon "château la pompe" a ses vertus!
    J'aime bien la première image dommage la grue à gauche.
    Dire que quand nous avons emménagé dans une tour de la Défense j'avais repéré un bureau d'où il y avait une belle vue sur le Sacré-Coeur j'ai sans doute eu tort de le dire car ma hiérarchie refusa de me l’attribuer...(pauvre type!)
    Bises, bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y avait rien à reprocher à l'eau. La grue j'aurais pu l’enlever mais elle montre que Paris bouge sans arrêt (et des chantiers il y en a pas mal en ce moment dans les rues)

      Supprimer
  4. Bonjour Lucie, ah ! Paris et ses mystères et ce coté vintage également ! Joli tableau du 19ème , la belle époque ! Un bonheur de revoir le musée d'Orsay, deviner la butte Montmartre et se remémorer le jardin des tuileries. Paname, Paname !

    RépondreSupprimer
  5. essai
    jeanmadis

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique ta première photo !
    J'entends beaucoup parler du Musée d'Orsay en ce moment. J'aime assez le tableau de Berthe Morisot.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Très beau portrait.
    Merci pour cette approche.
    Je suis en train de lire "le cahier rouge de l'impressionnisme"(, textes choisis et présentés par Jules Colmar ( Grasset), avec des points de vue inhabituels sur ces peintres.

    RépondreSupprimer
  8. Orsay est un des musées que je préfère. Il est en outre à taille humaine et à travers l'horloge ont a une vue magnifique sur Paris. Bonne journée Lucie

    RépondreSupprimer
  9. COUCOU JOLI JOLI ET BISES CERGIE

    RépondreSupprimer
  10. Bon... voyons voir ça passe en utilisant le biais de "l'anonyme"...
    Bien le bonjour de "jeanmadis".
    A très bientôt Cergie.

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique vue sur Paris de cette terrasse que je ne connais pas. La deuxième photo est assez surréaliste avec cette énorme horloge qui semble peser sur la tête des gens attablés, ce filet rouge qui paraît les engluer comme une toile d'araignée et ces cloches (je suppose que ce sont des lustres mais je romps le charme en donnant un embryon d'explication ) qui semblent présider au départ des âmes conduites par le Temps implacable. Châtiment pour faire ainsi ripaille... à l'eau fraîche !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, quelle belle vue; je connais l'existence de cette terrasse, mais je crains qu'il ne faille manger dans ce restaurant (ou prendre juste un café l'a-midi?) pour y accéder; je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
  13. Une vue exceptionnelle et une magnifique photo que cette première image.
    La deuxième est assez mystérieuse au premier coup d'oeil mais j'ai fini par comprendre
    avant de lire tes explications qu'il s'agissait d'un restaurant.
    et la troisième est très belle, d'un rendu fidèle.
    Que de belles sorties culturelles à Paris.
    Bonne semaine, Lucie !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel