jeudi 13 août 2020

Une Visite singulière - a spécial Walk

Jardins de Claude Monet, Giverny (Eure), le 17.07.2020 de 11h16...

Cinquante kilomètres seulement séparent notre domicile des jardins de Claude Monet à Giverny. Monsieur O, au début de l'année scolaire dernière, avait fait une sortie dans le parc de la villa Borghese à Rome sur le thème "Monet et Giverny". Les enfants devaient chercher les sensations des Impressionnistes. Une bonne idée fut donc d'aller sur les lieux même qui ont rouvert au public seulement le 8 juin cette année et sur réservation. Les visiteurs sont contingentés. Le circuit de la visite est strict et à sens unique. Il commence par le jardin d'eau où il est possible de monter sur le pont japonais mais pas de le traverser. Revenir sur ses pas est interdit.



Après avoir fait le tour de l'étang, il faut traverser la rue sous surveillance et passer le portail pour se rendre au Clos Normand . C'est le trajet que faisait Monet avant que ne soit construit le passage souterrain que l'on emprunte habituellement. L'avantage de pénétrer dans le Clos Normand par le grand portail au lieu de l'entrée habituelle par la boutique et le troisième atelier, est que l'on arrive face à la façade de la maison et à l'allée qui y mène, dont cette année les capucines ont été dévorées par les pucerons et autres bestioles...

... à 11h55

J'ai vu très peu de cette haute plante dans les massifs. J'en ai semé moi-même en intérieur et obtenu huit plants. J'en ai donnés trois. Ceux que j'ai repiqués au jardin viennent à peine d'ouvrir leurs boutons. À ce "tournesol mexicain", comme à tout tournesol, le soleil est nécessaire. Il se recroqueville lorsqu'il en a assez pour renaitre à la fraiche. Je le trouve gracieux, tout simplement somptueux.
Certaines allées sont interdites au public (ici au verger). Les jardiniers s'y affairent inlassablement.

Dahlia au jardin d'eau

Les fleurs simples sont mes préférées...

Il y avait une paille que je n'étais pas revenue aux jardins de Monet. Pour voir mes précédents messages, il suffit de cliquer sur le libellé "Giverny"...

17 commentaires:

  1. Pour avoir visité ce jardin il y a bien longtemps , j'apprécie ton article
    Moi aussi je préfère les fleurs que la nature nous offre sans condition !!
    Bises et bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi beau, mais comment respirer le parfum des fleurs avec un masque ?

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Lucie.
    Oui un lieu sublime à visiter...
    Dommage que la visite fut un peu contrainte!
    Notre visite remonte à loin pour nous aussi.
    Pour les Impressionnistes dans ton secteur vous avez aussi la Maison fournaise.
    Bise, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était à voir dans ces conditions particulières. La maison Fournaise Daniel, souviens toi, tu avais publié dessus et moi aussi par la suite

      Supprimer
  4. BON WEEK-END ET JOLIIIIIIIIIIIIIIII

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique billet ! Une visite dont je rêve.
    Magnifique première image dont les deux visiteurs semblent faire partie du décor et leurs masques suggère une probable floraison :-)
    De toute façon, une garantie d'anonymat. Les deux visiteurs de cette image sont-ils condamnés à l'immobilité sur le pont, étant donné qu'il n'est pas possible "de le traverser" ni "de revenir sur ses pas" ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pont est comme la boulangerie, on fait la queue, on y entre chacun à son tour et on en sort. Il est des endroits où l'on attend plus qu'à d'autres.

      Supprimer
  6. Est-ce un de tes petits juché sur les épaules du grand-père (photo 5) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Little Jo avait fini par être fatigué. Ils m'avaient devancée et ils m'ont fait "coucou !"

      Supprimer
  7. Petit nez froncé sur la 2, à la recherche de sa grand-mère, de laquelle il se sait photographié ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque je suis dans le groupe ou devant Little Jo s'étonne. Ma place est derrière. Là je crois qu'il était content de parler à sa maman qui nous avait laissé ses garçons pendant 13 jours et qu'ils n'avaient retrouvée que la veille.

      Supprimer
  8. Une splendeur de jardin que j'aimerais découvrir... J'ai tant aimé les Nymphéas au grand Palais, il y a longtemps !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, c'est un endroit magnifique, il faudra que je songe à y retourner; je t'ai répondu sur mon blog, je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel