lundi 23 août 2010

Yosemite Park : Mariposa Grove of Giant Sequoias

Mariposa GroveLe 10.05.08 à 12H10
Avant dernier (ou dernier ?) message Interlude
Mariposa Grove en français, in English
En ces périodes de vacances tous les journaux font des séries. Par exemple "La Croix", sur des poètes ou des festivals de Théâtre dont celui de Bussang (88). Ou "Le Parisien" sur des stars du 9-5 dont, samedi 21.08.2010, les Ogres de Barback, fratrie originaire de Jouy-le-Moutier.
Ces quelques messages de "Cergipontin" sur la Californie ont été faits non parce que mon actualité est calme, ni parce que les visiteurs sont moins nombreux mais parce que j’en avais envie, tout simplement...



La première mention d’un séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) date de 1833 (Wikipékia) mais cet arbre est apparu sur terre il y a 200 millions d’années. Il ne se trouve plus à l’état naturel qu’en Californie. Il n’est pas tant remarquable par sa hauteur que par son volume. Il a aussi une belle longévité (> 3000 ans). Les pionniers ont tenté de l’exploiter mais son beau bois rouge est d’une grande fragilité mécanique, ce qui paradoxalement en fait la force car il n’est pas recherché pour la construction. Le Yosemite Park a été classé parc national en 1890. Le mot "Grove" signifie "bosquet".
Le séquoia géant pour se reproduire doit disposer d’un sol propre et de lumière pour ses jeunes plants. Le feu contrôlé, les écureuils et un insecte de la famille des longicornes sont de bons auxiliaires. Ses racines sont longues mais peu profondément enfoncées aussi tombe-t-il facilement au sol où il se dégrade très lentement sinon pas du tout.
Mariposa Grove avec quelques arbres remarquables, d’énormes troncs chus et une palette de couleurs déroutante, forme un paysage très particulier. Sur "Passerelle" j’ai publié une photo du California Tunnel Tree.

squirrel
Rubrique animalière :
Il est défendu, sous peine d’amende, de nourrir les animaux sauvages : notre nourriture ne leur convient pas et les mountain lions (pumas ou couguars) aiment les fat animals...
Le plus difficile pour "cueillir" un écureuil du bout de l’objectif est de le repérer. Si lui-même vous a repéré, il s’immobilise pensant ainsi passer inaperçu...
Heureusement, nous n'avons été repérés ni par un ours ni par un puma...

18 commentaires:

  1. bon la soirée a été gâchée par cette dernière minute du match, Dammed...par contre le vin bu avant le match était très bon, un bon petit pinot noir (bon ok rien a voir avec ton post de today ;o)) ).
    Les séries sont souvent sur des envies..tu as donne une tonalité spéciale a ta première photo, on dirait des couleurs recolorées...

    RépondreSupprimer
  2. Yomesite ou Yosemite ? La couleur du tronc est incroyable. L'écureuil, ce n'est pas celui qui nous envahit et fait fuir nos petits roux ?

    RépondreSupprimer
  3. Olivier, tu avais décroissé les doigts ?
    Non pas recolorée at all, le gris et l'argent sont des couleurs que j'ai beaucoup aimé dans la végétation de ces coins là, adaptées à la sécheresse !

    Cieldequimper, merci pour ta vigilance, des fois on va trop vite tu vois.
    Notre petit écureuil roux (Sciurus vulgaris) est menacé par l'écureuil gris (Sciurus carolinensis) qui vient de l'est de l'Amérique du Nord.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce sous bois, et qui plus est tu rallonge et pallie à ma visite incomplète...
    J'ai aperçu aussi des écureuil, les photos faites pas terrible!
    Les toilettes sèches, je n'ai pas remarqué...
    Tu vas rire les toilettes je les recherche par nécessité pas pour le plaisir... MDR
    Bisou A +

    RépondreSupprimer
  5. Je reviens tout à l'heure, Cergie.
    Bisous de bonne matinée !!!

    RépondreSupprimer
  6. Comme je voudrais pouvoir y grimper!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Cergie...
    En cet interlude, je vois beaucoup de clins d'oeil...
    Toi aussi, puisque c'est toi qui les fais...
    Des similitudes grandioses aussi.

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. delphinium23/8/10 11:49

    hpy veut grimper sur un écureuil, on aura tout vu...

    RépondreSupprimer
  9. "parce que j'en avais envie, tout simplement",et ben heureusement. C'est bien la seule chose à nous motiver, l'envie et le plaisir à partager, quelque soit le sujet et non, une soi-disante "actualité". Pas besoin de marquer "nouveau" comme sur les pots de yaourts :-)))
    Joli cadre vert tendre de sapins (?) autour de ton séquoia !

    RépondreSupprimer
  10. l'éternité n'existe sans doute pas . Ce séquoia en est l'heureux exemple. Il faut mourir pour servir non ;)

    RépondreSupprimer
  11. On, croit s'enfoncer dans cette forêt profonde ...Et l'écureuil est adorable, il semble tout surpris .
    Ce midi en écoutant l'émission (?)....millions d'amis, j'ai entendu un autre son de cloche sur le fait de ne pas donner aux animaux sauvages de la nourriture pour humains: ils risqueraient de s'y habituer et de ne plus vouloir vivre dans la nature, le cas d'ours était cité .

    Cergie, je n'ai pas dit que tu étais "hors sujet", mais que tes associations d'idées étaient surprenantes !
    La question de comprendre ou pas la langue d'un spectacle s'est posée l'an dernier à Sarlat, et aussi cette année, à propos de "La Gonfle" que je commenterai.
    On peut être sous le charme d'une langue inconnue, comme sous celui d'une musique, ou être irrité de ne rien saisir .

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Cergie!
    Ça doit être impressionnant de se balader parmi des arbres aussi imposant.
    La photo de l'écureuil est vraiment bien réussie! Bravo!
    Il y a un cadeau qui t'attend sur 'clicrealm':o)

    ***
    Bises et belle journée*******

    RépondreSupprimer
  13. www.chroniquesnomades.com/

    Titre exact :chroniques nomades

    RépondreSupprimer
  14. Impeccable cette image d'écureuil... on le croirait à l'affut !

    RépondreSupprimer
  15. Que c'est haut un sequoia
    et que c'est gros itou.
    Mon Chéri ne pourrai pas faire de meubles avec du bois de sequoia.
    Sequoia, c't'histoire. C'est pas la peine d'être aussi grand et gros et être fragile à la fois !
    Et puis c'est tant mieux, ils sont tellement majestueux dans les forêts de sequoias.
    L'écureuil est chouette mais je préfère nos petits roux. Cela fait longtemps que je n'ai pas vu Quinou. Peut-être cet hiver attiré par les cacahuètes.

    RépondreSupprimer
  16. Continue à avoir "tout simplement" ce genre d'envies. Nous en profiterons...
    J'ai été bien sur sensible à tous ces séquoias géants californiens, on ne se lasse pas de passer près d'eux. On se sent entouré d'une force magique: leur forme, leurs couleurs, leur droiture même couchés. Heureusement les directives sont, en général, de les laisser finir leur vie tranquillement couchés à l'endroit même où ils sont tombés.
    De plus ils me rappellent à chaque fois les deux auprès desquels j'ai grandi. Nous y trouvions des morilles à leur pied...

    RépondreSupprimer
  17. Wonderful shades of grey-green grass and plants going well with the vivid brown ot the tree.

    RépondreSupprimer
  18. I like the squirrel picture! Squirrels can be so fun to watch at times and other times they can be a real nuisance.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel