lundi 9 mai 2011

Rue Jean Baptiste Dumay (Paris 20ème) : rencontres - encounters

Le 17.04.2011 à 12H53
Girafe de Mosko
Homme à la valise et au chapeau, ballon, oiseau et papillon de Nemo


Les pigeons paradent, les enfants regardent...

25 commentaires:

  1. c'etait un vrai zoo urbain, avec pigeons (je hais je hais) et une belle girafe. Je pense que la petite fille essaye ces super-pouvoirs pour faire disparaitre les pigeons

    RépondreSupprimer
  2. Ils étaient déjà là en 2006, j'aime bien le perroquet bleu.

    RépondreSupprimer
  3. La petite fille n'a pas vu la girafe ou alors elle passe là tous les jours et est blasée...

    RépondreSupprimer
  4. c'est l'histoire de la dame qui regarde une girafe qui regarde un enfant qui regarde des pigeons qui ne pensent qu'à bouffer

    RépondreSupprimer
  5. Tout un charme cette rue, on pourrait dire "atmosphère"!!!!
    Bisou A +
    Coucou roucoucou, palomaaaa!!!

    RépondreSupprimer
  6. delphinium9/5/11 09:33

    En lisant ton post, je me disais bien que Olivier allait nous dire qu'il détestait les pigeons. Et bien moi aussi, je les déteste, ils ne savent pas bien voler, ils sont gras, ils mettent des "crottes" partout. Et parfois ils me font peur car leur vol n'est pas très stable et ils peuvent nous arriver dessus. Sales bêtes.
    Quant aux girafes, je pense qu'elles ne volent pas, qu'elles ne font pas leur crottes sur les balcons et qu'elles sont mieux élevées que les pigeons.

    RépondreSupprimer
  7. Un pigeon bouge, alors un enfant regarde ce qui bouge - et qui est à son niveau (par la taille).
    Pas facile d'engager la conversation avec une girafe. Sa tête est trop loin dans les nuages.

    RépondreSupprimer
  8. La girafe domine la situation...

    RépondreSupprimer
  9. Et moi je vois surtout que la femme admire les graffitis...
    Chacun vis sa vie comme il l'entend.

    RépondreSupprimer
  10. Sympa!!!!

    Et Sophie la girafe, dessin de ou pour la fillette en poussette?!!
    Bien que les chaises ne soient pas les mêmes, on a l'impression d'une continuité, que tu viens de tourner l'angle de la rue!

    RépondreSupprimer
  11. Là aussi, Nemo se promène, incognito -ou presque!

    beloune-photos.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  12. je viens de dérouler les derniers messages, tu nous as mis des vrais "instantanés" très Doisneau en couleur

    RépondreSupprimer
  13. tu t'es baladé dans mon quartier. J'adore cette rue de Belleville et ce jardin qui domine Paris

    RépondreSupprimer
  14. You have a good way of showing how people live various aspects of their lives.

    RépondreSupprimer
  15. Il suffit d'un regard pour rencontrer "l'autre" quel qu'il soit. A l'extérieur du n°13 se jouent plein de rencontres, à l'intérieur va savoir ce qui se passe ?

    RépondreSupprimer
  16. Interesting graffiti, done by different persons, it seems. The giraffe looks so beautiful and natural, but the man in black seems to wear a gas mask and above the flag of Japan (the balloon).

    RépondreSupprimer
  17. La girafe me plait bien.
    J'ai photographié un pigeon ce matin. Moi, je n'ai rien contre.

    RépondreSupprimer
  18. L'atmosphère de cette route est semblable à cette des vieilles périphéries romaines (S.Lorenzo, Pigneto)où le temps s'est arrêté, et les nouveaux habitants ont substitué les précédents et où la vie passe encore avec un agréable goût ancien...

    RépondreSupprimer
  19. Un numéro 13 comme je les aime!
    Un emplacement idéal, une nouvelle phase pour Nemo, comme un affiche?

    RépondreSupprimer
  20. c est tres beau ca fait decor de film ;O)

    bonne semaine ;O)

    RépondreSupprimer
  21. A la différence de quelques amis ici, je suis colombophil (palomaphil)! ... et j'aime aussi Mosko, Nemo, Mesnager, FKDL, Jef Aerosol... et Belleville! :-)

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour, Cergie.
    Et la maman pousse pendant que d'autres sirotent...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  23. On dirait que la mere veut advancer, mais le regard de la fillette s'arrete sur le pigeon, il y a entre eux une certaine complicite!

    RépondreSupprimer
  24. Les enfants regardent je pense
    la giraphe. TU ne penses pas CERGIE ??????????

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel