mercredi 11 mai 2011

Musée du Louvre (Paris 1er) : le grand maître - the great master

Le 10.05.11 à 11H26
Anton Van Dyck (1599-1641), Charles 1er roi d’Angleterre, vers 1635
(Plus sur ce tableau ici)


18 commentaires:

  1. tu as la preuve que les oeuvres sont fausses, quand meme faire des faux devant les visiteurs ;))) bien vu la photo

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhhhh Van Dyck j'adore. Cette photo est absolument géniale.Tu es restée voir ce que ça donnait ?

    RépondreSupprimer
  3. Recopier un tableau de grande taille n'est pas une mince affaire...
    C'est même très très très difficile.
    Bonne journée, Cergie!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne pensais pas qu'on pouvait être autorisé à déposer tout son "petit bazar de peinture" et à s'installer de la sorte à l'intérieur d'un musée...

    RépondreSupprimer
  5. Un peintre monochrome? Ou bien est-il tout simplement daltonien comme une de mes amies qui connaît et distingue toutes nos couleurs dans sa propre vision allant du blanc au noir?

    Travail sans pinceau!

    RépondreSupprimer
  6. Une photo nette et sobre, avec une belle dominante gris-brun, gris noir.
    Amusante la façon dont le" copiste" se dresse de toute sa taille pour jauger celle du "modèle" qui le regarde de toute sa hauteur!
    Oui, les copiste sont autorisés sur demande (le matin )à déballer leur petit matériel . On voit de tout: peintres amateurs, confirmés!

    (Photo à faire : une mise en abyme )

    RépondreSupprimer
  7. ...une belle façon pour se sentir vraiment petit...

    RépondreSupprimer
  8. Elle sait tout miss Yves, elle m'épate.

    RépondreSupprimer
  9. La tache du copiste est si ardu qu'il en a perdu tous ses cheveux...
    Je sais je ne devrait pas en rire, voila! voila! lui ne me voit pas...
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  10. Je n'aime pas les musees et j'avais l'habitude de ne pas y entrer. J'ai du entrer au louvre pour raison professionelle et j'avais l'intention de m'esquiver au bout d'une demi-heure...Mais a ma grande surprise, je n'ai pas pu sortir qu'au bout de 4 heures et j'y etais contrainte a cause d'un rendez-vous...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, Cergie.
    Pauvre visiteur.
    Il n'est moins que rien...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. You are showing me Chas 1. I recognised him immediatley. At HH I walk in his footsteps frequently, exactly where he trod.

    RépondreSupprimer
  13. Il va tomber à la renverse s'il continue à se pencher ainsi :-)
    Elle est géniale ton image ! On est autorisé à faire des photos au Louvre, je vas venir, Cergie :-) on ira toutes les deux !

    RépondreSupprimer
  14. A time and a place for reflection

    RépondreSupprimer
  15. Je me demande s'il va y arriver avant de se casser le cou.
    Bravo encore c'est une trés belle photo.

    RépondreSupprimer
  16. Il a du pain sur la planche, ce monsieur, c'est sur !! Ta photo me fait rigoler -- merci ! bisous

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel