mercredi 8 juin 2011

Les Petits-Thons (88) : un clapier - rabbit hutch


Le 05.06.11 à 15H51

Ces neuf lapereaux sevrés (du même père et de deux mères) firent une bonne entrée en matière pour une discussion impromptue à propos de la pluie et du beau temps : une seule portée était souhaitée, mais une deuxième femelle sur les trois s’est trouvée prise. Les jeunes d’aujourd’hui aiment moins qu’autrefois le lapin qui n’est pas facile à décortiquer... L’orage de la nuit précédente a tourné autour du village sans y tomber, comme toujours. Les foins ont eu lieu trois semaines plus tôt et donné 30% de moins que les autres années...

23 commentaires:

  1. tu reprends tes cours d'architectures pour proposer une nouvelle version des tours d'hlm des anciennes vielles nouvelles ;))

    RépondreSupprimer
  2. Charmants, tes petits. Et bons à manger. A la moutarde, à la casserole, à la "bonne femme", mais c'est vrai, un peu plus compliqués à décortiquer qu'un steak haché.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Cergie.
    Des lapins en forme de poissons...
    Ou le contraire...
    Qu'ils sont mignons, ces poissons-lapins...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Ah, il s'en passe des choses dans les hlm. Même à la campagne! :-)
    Bonne journée, Cergie!

    RépondreSupprimer
  5. Les lapins : j'aimais les regarder dans les clapiers étant petite... Sinon, j'aime... à la moutarde !!

    RépondreSupprimer
  6. Un drame pour un enfant quand il s'attache, a le droit de caresser un lapin et se rend compte un midi, qu'il se trouve dans son assiette. La vie est cruelle !
    Vérificateur: ahkind

    RépondreSupprimer
  7. ILs sont magnifiques mais il faudra surement les manger!!!!
    La tristesse je pense.
    Alors que faire de plus.
    J'ai eu un lapin petite dans mon appartement mais rien n'était bien simple tu sais.
    Là ils ont l'air heureux mais tu ne crois pas qu'ils se posent des questions!!
    BISOU de pluie

    RépondreSupprimer
  8. J'aime le lapin, mais mon chéri pas du tout, alors, mois aussi je suis sevrée de lapin.
    Ces clapiers me rappelles ceux de mon arrière Mémé qui nous faisant des civets à se taper le derrière par terre.
    Ici il a plus juste après la fenaison dans les champs et les jachères.
    La nounou de Benjamin lui avait donné un ti lapin. Nous l'avions appelé Panpan et lui avions fait un beau et grand clapier pour lui tout seul.
    Mais un jour Panpan boudait et la Nounou qui étaient à la maison regarda le lapin et nous dit, '"c'est une femelle" !
    Elle emporta Pampounette chez elle et nous l'a rendue a^près qu'un beau mâle lu petits. C'est biern quand tu n'es pas foutue de tuer un lapin. J'ai réussi à les donner.
    Un jour quand j'étais ado, nous étions en week-end dans le Berry et mon arrière Mémé nous avait donné un lapin vivant pour qu'on le mange dans la semaine. Nous sommes rentrés sur Paris avec le lapin vivant et le chien. Tu penses que le chien regardait le lapin d'un mauvais oeil.
    La semaine passa et mon père n'et pas le courage de tuer le lapin, alors nous l'avsons remmener le wouik d'après pour que mon arrière Mémé lui fasse sa fête.
    Sorry pour les fautes, pas le temps de me relire.
    Mot vérificateur : Bithe !!!

    RépondreSupprimer
  9. P'tite fifille manger manger tout à l'heure. Y aura du poulet et pas du lapin mais le problème reste entier !
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Les lapins sont donc des faiseurs de "souvenirs."
    Nous avions des clapiers, petits et du lapin dans notre assiette... j'aime toujours le lapin mais impossible à trouver aux US alors je me le prépare en général une fois par passage "au pays" à la moutarde avec une belle toilette et de la crème!
    Mmmm, je me suis endormie l'estomac fort léger, fort tôt et me voici qui veille sur le quartier endormi et sur le bien-être des blogs!

    RépondreSupprimer
  11. huuum! J'adore les lapins ! il ne manque plus que la moutarde ;)

    RépondreSupprimer
  12. Olivier n'est pas encore remis de son environnement "skyscrapers!"

    RépondreSupprimer
  13. je pe en avoir un pour moi ils sont trop beau tu sais bisou cergie

    RépondreSupprimer
  14. Odile t'a laissé un message chez moi
    :-)

    RépondreSupprimer
  15. J'avais bien compris que tu avais bien compris, Cergie :-))) et ma vielle carcasse est toute contente d'être bosselée de quelques fous rires. Entre grands mères l'humour est un bien précieux !

    RépondreSupprimer
  16. Moi j'aime les lapins vivants et les lapins en peluche. Par contre, les lapins dans mon assiette, je n'aime pas trop, il y a trop de petits os...
    Je sais, je suis pénible, mais c'est pour cela qu'on m'aime.
    Je peux dire que je suis pénible, alain est en vacances et ne le relèvera pas. :-))

    RépondreSupprimer
  17. delphinium8/6/11 21:18

    j'ai bu trois bières, je suis raide... trop de fatigue et c'était pourtant de petites bières.

    RépondreSupprimer
  18. pas grave on mangera du lapin avec un peu de moutarde

    RépondreSupprimer
  19. bonjour
    tes lapins ,me rappellent plein de choses,
    nous en avions autrefois ,et mon marin,les assomaient d'un coup de poing ,puis il les saignaient ,
    un jour,qu'il faisait cela ,nos enfants l'on vu faire
    jamais plus nous n'avons mangé de lapin depuis ,les enfants se mettaient a hurler qd ils voyaient la bete
    souvenirs!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    merci à toi!!
    bisous du matin(tres tot)

    RépondreSupprimer
  20. Domestic rabbits can be pretty; wild rabbits can be annoying. They have eaten some of our few flowers.

    RépondreSupprimer
  21. Je suis souvent fache avec les lapins ... qui mangent mes fleurs, mes herbes, dans le jardin. Mais quand ils me regardent, avec leur nez frissonant, ca me fait fondre le coeur ... bisous et bonne soiree. 8-)

    RépondreSupprimer
  22. "une seule portée était souhaitée, mais une deuxième femelle sur les trois s’est trouvée prise."C'est ce qui s'appelle "lapiner". La pauvre a dû oublier de prendre la pilule...
    Ces clapiers me rappellent ceux qui étaient dans mon jardin d'enfance.

    Souvenirs et sentiment très mêlés.
    Attendrissement +
    Horreur en voyant a mère les
    "dépiauter"
    dégoût d'une tante , marquée par des cas de myxomatose
    Indignation d'une amie adolescente et végétarienne

    Comment puis-je toujours aimer en manger ?

    le comm d'Olivier m'amuse !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel