vendredi 3 février 2012

Frichez-Nous La Paix (ter)

Rue Dénoyez (Belleville), le 29.06.11 à 9H23...

Vous allez vous écrier "encore". Cela voudra dire que vous avez déjà vu cette vitrine deux fois et non que vous souhaitez la revoir une quatrième fois...
En recherchant une photographie que j'avais en tête, je suis tombée sur celle-ci que je ne me souvenais pas d’avoir prise (et aussi sur d’autres mais, rassurez vous, portant sur d'autres sujets).

Voici donc un message "bonus" sur La Friche qui, telle un paysage, change au fil des quatre saisons, restant la même dans les grandes lignes ou les petits détails...

21 commentaires:

  1. Tien donc tu remonte le temps, il semble qu'ici un nouveau paysage à chaque visite, c'est pratique pour les gens du coin ils ont l’impression de voyager!!!
    Ici c'est une autre version de l'aroseur arrosé, avec le photographe photographié...
    Bisou. bon Weekend.
    A + :))

    RépondreSupprimer
  2. CERGIE coucou je reviens là je viens de me couper le doigt alors je n'arrive même pas,à écrire bisou
    A plus

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais nous montrer la friche en toute saison, avec ses floraisons variées... Ici un autre paysagiste qui n'a pas manqué se retourner, sentant une présence dans son dos :-)
    Avez vous échangé vos clichés ? Ou vous êtes vous apostrophé par un sonore "friche moi la paix" ?

    RépondreSupprimer
  4. Je suis de retour et qu'on me fiche un peu la paix ( rire)
    IL te prend en photo ou c'est moi qu'il essaye d'avoir !!!!!!!!!!!! il peut tj essayer je suis tj si bien cachée et surtout en ce moment
    Je porte deux polos deux écharpes et un gant à la main droite
    Les friches j'aime assez mais défricher un peu moins surtout qu'il ne faut pas tricher non plus
    Je vais bien mais ce froid me donne des délires ce matin
    ELLE est splendide cette photo comme toujours
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Comme le décor de la rue Dénoyez change chaque semaine, tu es assurée d'avoir des messages à faire! Tu savais que la rue porte son nom après une célèbre guinguette, bien située juste derrière la barrière qui séparait Belleville de Paris avant 1860?

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, je devrais ressortir mes photos de tag. non?
    J'aime bien ces tags qui évoluent au gré des envies de ceux qui les font.
    Bon, aujourd'hui, j'ai déjà bien avancé. J'ai fait les courses ce matin et je suis allée chez ma coiffeuse pour me faire couper la frange.
    Mesdames et messieurs, ceci était un épisode de la vie trépidante de Delphinium. Je rends l'antenne, à vous les studios.
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Cergie.

    Il ne manquait plus que cela.
    La femme a été taguée, se retrouve dans l'appareil qui va partir en Chine...

    Merci beaucoup.Pour tout

    Je t'emnbrasse

    RépondreSupprimer
  8. J'adore toutes ces couleurs...

    RépondreSupprimer
  9. COUCOU si tu veux je peux venir aussi dessiner bisou

    RépondreSupprimer
  10. Chassé-croisé3/2/12 17:44

    Tu t'es fait tirer le portrait en même temps?

    RépondreSupprimer
  11. joli panaché de couleurs !

    RépondreSupprimer
  12. Une petite préférence pour celle du 16 janvier. N'en déplaise à Peter, le nom de la rue fait référence à la piscine qui se trouve un peu plus loin.

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de regarder / Wiki la traduction de l'expression que nous ne comprenions pas, sur ta carte de BAL ...
    Hum...Edifiant ...
    jettes-y un coup d'oeil

    RépondreSupprimer
  14. Hors graftiti on dirait la boutique d'un marchand de couleurs.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai replacé ta carte en "remontant dans le temps", c. à d. en la mettant à la date du 30 , à la suite des cartes de voeux, ce qui me permet de placer dans la continuité mes futurs billets sur Paris

    RépondreSupprimer
  16. Je n'avais pas vu le changement ..de décor et de personnages!!!!!!!!

    Les couleurs acidulées de la boutique me font penser à des sucres d'orge, ceux que l'on vend à Rouen

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien le principe de l'arroseur arrosé.

    RépondreSupprimer
  18. Le rideau de fer à gauche est plus intéressant ici que sur la photo précédente. Les couleurs acidulées sont plus agréables que le gris ou le jaune, mais moins inspirantes pour les tagueurs on dirait

    RépondreSupprimer
  19. Je réalise que la rue Dénoyez et en particuliers la vitrine du "Frichez-Moi La Paix" sont des palimpsestes : toujours effacés et réécrits.

    RépondreSupprimer
  20. deux photographes qui tirent en même temps, cela fait très duel au soleil. et a quand une photo de l’intérieure ?

    RépondreSupprimer
  21. Quelle belle trouvaille que les mots "Frichez-nous la paix" !
    J'adore les variations de cette vitrine, ça me plait énormément.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel