lundi 31 août 2015

La Maturité - Ripeness

Cergy-le-Haut (Val d'Oise), le 22.08.2015 à 18H41
Tomate cerise "Tomtato" greffée sur plant de pomme de terre

Le petit garçon jaugeait à l’œil les tomates cerises. Il en testait aussi en bouche. La cueillette fut de neuf dans le petit panier et trois dans le petit ventre. Le petit garçon a dit : "elles sont bonnes ces tomates là"...

Plant "Twins" : deux variétés sur le même plant (ici "Gourmandia", tomate type Coeur de boeuf)

Le grand père disait que les grosses tomates n’étaient pas encore mûres.

16 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Le supplice de Tantale pas facile de résister.
    Les tomates patates, c'est pour faire de la purée ?
    Bisous, bonne semaine, A + ☺ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour prolonger le plaisir au delà de l'arrachage du plant. Lorsque sera octobre revenu ainsi que les vacances de la Toussaint, on va bien rigoler avec le petit garçon. Et on fera cuire les pommes de terre ensuite pour se régaler

      Supprimer
  2. En fait de tomates, si nous après plusieurs années de récolte (disons honnête) depuis environs trois ans plus rien elles deviennent toutes noire.
    Ni le fils de cuivre ni la bouillie bordelaise n'y font rien !!!
    Nous avons quatre pieds de vigne, l'an passé deux un désastre, cette année c'est trois et ce malgré le traitement à la bouillie bordelaise ,,,
    Le sois disant "bio" il va falloir qu'on n’explique ????, ,
    ☺ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut traiter préventivement Daniel, ça l'fait !

      Supprimer
  3. Petit bras et tomate potelés à souhait. Les deux à croquer…
    Des moments à mettre en boite comme tu sais bien le faire.

    RépondreSupprimer
  4. Tout l'art du jardinier et de la photographe ! Ta première photo est une merveille de tendresse comme dirait Thérèse
    Encore une photo de concours la première ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ta première photo.
    Je donne des paniers entiers cette année. Pour ce midi je vais faire une xième salade de tomates.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Le petit garçon qui joue à cache à cache derrière les tomates... oui, mais s'il les mange toutes, comment se cachera-t-il ensuite ?
    J'aime beaucoup la première image et les doigts délicats de l'enfant.

    RépondreSupprimer
  7. Je reviens faire coucou à la petite main potelée qui grappille :-)

    RépondreSupprimer
  8. oui, photo adorable, j'admire les cheveux derrière les tomates... profite de ces moments bénis!

    RépondreSupprimer
  9. Very nice pictures! It is always a pleasure to visit your blog. ;-)

    Greetings from the Netherlands!
    Gert Jan
    www.gertjanhermus.nl

    RépondreSupprimer
  10. Vraiment sublime, ce portrait délicatement voilé, dont la légende et les couleurs jouent sur un double sens !
    Les feuilles ressemblent à des petits coeurs.

    RépondreSupprimer
  11. Oh j'adore ! C'est chouette.... Belle lumière.... Cela me remémore un souvenir d'enfance, chez mon grand-père, lorsque je le regardais ranger ses tomates. après la cueillette ...

    RépondreSupprimer
  12. Comme Marguerite-Marie, j'admire la belle chevelure ondulée de ton charmant petit bonhomme, dont il me semble deviner l’œil et un brin de sourcil (?) entre sa main et une feuille...
    Avec son premier plan bien net, sa belle lumière, sa jolie gamme de couleurs des tomates et l'accent mis sur la main sélectionnant avec soin le fruit mûri à point, voilà une photo parfaite pour illustrer un article sur l'intérêt de l'apprentissage du goût dès la petite enfance.
    Des tomates greffées sur un plant de pommes de terre ? on en apprend tous les jours :-)
    Je note soigneusement ton lien, il va sûrement intéresser ma fille qui a sur son balcon un pot (semblable à celui de l'article en question) désespérément vide depuis trop longtemps !
    « Le grand père disait que les grosses tomates n’étaient pas encore mûres. » C'est vrai, j'en vois une toute verte :D
    Quant aux soit-disant Cœur de bœuf des supermarchés, j'espère que désormais tout le monde est au courant de la supercherie.
    Bisous et bonne rentrée à tous tes petits-enfants

    RépondreSupprimer
  13. Retrouvé à l'instant dans mes favoris, les photos pour bien visualiser la différence entre la vraie Cœur de bœuf et les tomates côtelées des supermarchés vendues sous cette appellation, ou même simplement "tomates anciennes" alors qu'elles ne le sont nullement :-/

    RépondreSupprimer
  14. LUCIE bonjour j'adore cette photo et les tomates aussi*
    Je revois FLO chez mon père en train de piquer des tomates et ce jour mon père aurait eu 82 ans et oui c'est triste mais c'est la vie
    ce petit a de trés beaux cheveux je trouve .
    Pas de jardins chez moi mais je connais aussi ce bonheur de toucher ces légumes et même de les cueillir

    Je t'embrasse fort LUCIE

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel