lundi 7 décembre 2015

La Nuit des Temps - throughout the Ages

Vauréal (Val d'Oise), le 3 décembre 2015 à 14H00.
Le "Cimetière aux Anglais" daté du "Néolithique récent", monument historique par un arrêté du 16 avril 1969.


Longeant le rebord du plateau, coupant à travers bois, 30 minutes environ d'une marche agréable suffisent depuis notre maison pour atteindre l'allée couverte dite "Cimetière aux Anglais", à Vauréal...
Il n'est nulle trace des pas qui m'ont menée là à plus d'une reprise, comment y aurait-il trace des hommes qui ont investi ce lieu il y a 4200-5500 ans, s'ils n'avaient dressé ces mégalithes autour d'une chambre funéraire et n'y avaient déposé leurs morts ?
Sous la ligne de changement de pente, orienté d'est en ouest, le Cimetière aux Anglais domine la vallée de l'Oise... Les fils des âges farouches s'étaient sans doute installés en bord de rivière, comme par la suite l'ont fait les habitants des vieux villages de l'agglomération de Cergy-Pontoise. Cergy, Vauréal, Jouy-le-Moutier... La ville nouvelle a pris possession des vastes espaces du plateau dévolus jusqu'alors à l'agriculture et à l'élevage...

Le Néolithique récent et tout ce qui s'est passé depuis, ramené à une ANNÉE depuis la naissance de l'univers dure moins que la dernière minute du 31 décembre. La planète survivra à notre espèce arrogante...

36 commentaires:

  1. J'aime ce genre de vestiges mais alors le tag, quelle horreur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réaction mitigée / ce tag. Ailleurs il ne serait pas moche. D'autre part aucun panneau n'informe de ce qu'est ce lieu. Il me semble qu'il y en avait un autrefois. Ce dolmen quoique tout proche d'un chemin et de la ville nouvelel est bien dissimulé. Il faut savoir qu'il est là

      Supprimer

  2. Tout un symbole cette herbe verte côtoyant ces feuilles mortes.
    Homme rapace, la réalité ne semble plus avoir de prise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les feuilles ne sont pas encore totalement décomposées, il est encore magique de les fouler et de les entendre craquer !

      Supprimer
  3. Merci de nous faire découvrir un endroit aussi chargé d'histoire.
    J'ai l'impression qu'il faut marcher sur la pointes des pieds... sans déranger les fantômes du passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant, la vie se prolonge puisque la ville nouvelle est là toute proche (mais le site a été conservé. On se sent tout petit.)

      Supprimer
  4. A quelques kilomètres de la maison il y a une belle allée couverte (encore couverte...).

    Sur le lien, il n'est pas fait mention des gravures intérieures.

    Quand je vais faire les courses, il y a la route rapide et puis celle qui passe devant l'allée. Je prends toujours la seconde, j'ai besoin de ces pierres.

    A chaque fois je ressens une émotion que je ne saurais traduire en mots.

    "La planète survivra à notre espèce arrogante... " : je l'espère, les hommes en tout cas sont plutôt mal partis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je retourne m'assurer que certaines roches sont des gogottes (autre nom "pierre des fées"), une belle pierre de la région utilisée aussi au château de Versailles (fontaines)

      Supprimer
    2. Tout ce qui a été trouvé y compris les restes humains est en sécurité dans des musées (voir lien)
      Bien entendu il y a moins de mégalithes dans le Val d'Oise qu'en Bretagne, mais il y en a. Je croise tous les jours ou presque en voiture un tout petit dolmen qui est dans un parterre de fleurs à Vauréal (là où se trouve l'allée couverte). Je me suis posé des questions à son propos, il semble qu'il est authentique.

      Lorsque mon père était jeune retraité nous faisons la tournée des lieux remarquables dans les Vosges, souvent difficiles à trouver. Et lorsqu'il a été âgé au point d'avoir beaucoup de difficultés à marcher, nous l'avons emmené revoir la pierre Kerlinkin et la chapelle Ste Sabine près de Remiremont où il allait avec sa mère et ses frères et soeur, en promenade ou en pélerinage. Les lieux n'étaient alors pas aussi aménagés que sur ce lien qui par ailleurs me fait très plaisir puisqu'on y voit la source. Nous n'avions pas retrouvé la source dont mon père disait que son souvenir l'avait soutenu dans les plus grandes soifs tant elle était fraîche. Et comme nous ne l'avions pas retrouvée mon père avait dit qu'il ne fallait jamais revenir sur ses plus beaux souvenirs de peur d'être déçu. Je regrette que nous ne l’ayons pas assez cherchée...

      Supprimer
    3. Tu sais la vie est si brève et pourtant nous pouvant jouir de chaque minute tant que nous sommes vivant !

      Supprimer
    4. En Bretagne, à cause des sous-sols très acides, il y a très peu de restes humains. Il y a aussi beaucoup plus de mégalithes dans le Finistère que dans le Morbihan.
      Il y en avait aussi près de chez moi en Eure et Loir ! http://www.megalithesdechange.fr/

      Merci pour ton lien et la petite histoire : Kerlinkin pourrait être un mot breton en relation avec le petit peuple...

      Et sauf très rare exception, je suis assez d'accord avec ce qu'avait dit ton père.

      Les gogottes sont magnifiques.

      Supprimer
    5. Et oui elles sont belles les gogottes, et elles ont un joli surnom. On en trouve dans le sol ici, parfois on les met dans le jardin, ça fait tout à fait pierre dressée des temps modernes. On trouve aussi de petits fossiles dans le sable des allées.
      Kerlinkin, j'y pense, tu enlèves un K, les 2 I, tu rajoutes un M et tu as mon nom de jeune fille d'origine allemande ou alsacienne
      C'est drôle de voir comme tes mégalithes sont protégés comme le site de Carnac... J'apprécie que ceux de Vauréal soient restés accessibles et ne semblent pas en souffrir. Comme dirait la rose du petit Prince, il faut bien supporter parfois un tag si je veux avoir les gens...
      Je regrette juste pour la source, pas d'avoir emmené mon père je crois qu'il a été content de pouvoir encore arriver jusque là à travers forêt, bruyères et plants de myrtille... Bien sûr manquaient aussi sa mère, sa fratrie et sa jeunesse...

      Supprimer
    6. Je mettrai les photos de l'allée couverte qui est à côté de chez moi sur le blog, tu verras.

      Je pense comme toi, qu'il vaut mieux supporter parfois un léger inconvénient et que ces pierres millénaires enchantent les vivants d'aujourd'hui. Qui sait si elles n'ont pas des pouvoirs ?

      Tu sais, j'étais retournée à Plouhinec dans le Finistère Sud, là où j'ai passé mes vacances d'ado avec ma mère (entre autre). Elle adorait cette région et elle rêvait de s'y installer.
      Et cette fameuse année de mon retour (il y a une dizaine d'années), un site archéologique avait été mis à jour et j'étais bêtement émue et surtout chagrinée qu'elle n'y soit plus.

      Mais éprouver cette forme de chagrin c'est aussi jouir de la vie...

      J'ignore si tu connais Carnac mais c'est vraiment très impressionnant, ça prend aux tripes (hors saison).

      En breton, menhir signifie pierre debout et dolmen, table de pierre. Le patronyme Le Men (la pierre) est très répandu aussi.

      Supprimer
  5. Coucou Lucie.
    Voici qui "tombe" bien.. oui, oui, c'est nul...
    Bisous, Belle journée.. A + ☺ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réponds ci-dessus à Mine Derrien en lui parlant de la pierre Kerlinkin dont je t'ai souvent parlée
      Bisou Daniel et bonne semaine !

      Supprimer
  6. Peut -on assimiler ce tag à une profanation de sépulture?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que penser encore moins le dire...

      Supprimer
    2. Non, je ne le pense pas (mais pas du tout !)

      Supprimer
    3. Le tag a l'exacte forme de personnes ensevelies sous les cendres à Pompéi.

      Supprimer
  7. Il y a aussi des dolmens en limousin que je publierais d'ici peu...
    A ☺ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être lorsque tu en auras vraiment fini avec les églises ?
      J'ai hâte mais prends ton temps...
      Bises

      Supprimer
  8. Le tagueur avait-il conscience du lieu ? Que voulait-il signifier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un dessin de qualité en tous les cas, on en trouve de ce style à Paris
      En ce qui concerne le lieu, le panneau d'information a disparu et beaucoup de personnes ignorent même qu'il existe

      Supprimer
    2. A vrai dire, à première vue, ce qui a été présenté comme un tag, m'était apparu comme l' effigie d'un mort, en rapport avec le lieu.
      Où trouve - t- on ce style de dessins à Paris?

      Supprimer
    3. "on en trouve de ce style à Paris"
      Où donc ?

      Supprimer
    4. "on en trouve de ce style à Paris"
      Où donc ?

      Supprimer
  9. Vivre pleinement l'instant présent, nous revenons toujours à cette sagesse, bien conscients qu'elle est juste. Mais nous l'oublions souvent et pire, nous nous empoisonnons la vie parfois, pour pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  10. Nous avions un invité à midi et après j'ai abandonné le rangement de ma cuisine pour profiter du soleil et du moment présent :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des moments à ne pas laisser passer...

      Supprimer
  11. L'homme à tête d'oiseau du graffiti me fait penser au dieu Thot de l'Égypte antique, qui présidait à la pesée du cœur lors du jugement des défunts...

    RépondreSupprimer
  12. J'aime ces vestiges qui nous en dit bien long sur le passé
    Quant au tag j'avoue que c'est un peu déplacé
    Dommage
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Lucie, dis donc ..ce "Cimetière aux Anglais"est impressionnant . Il me rappel le Machu Picchu que j'avais visité au Pérou en 2000 .De Cusco à Vauréal...il y a de nombreux kilomètres, mais l’Âme qui règne est la même !

    RépondreSupprimer
  14. "La planète survivra à notre espèce arrogante... " Il faut l’espérer. Quant aux humains – je ne suis pas si sûre de ça, malheureusement.

    RépondreSupprimer
  15. Bonne fête Lucie ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  16. Bonne fête petite Luciole
    Bises

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel