mercredi 7 septembre 2016

Le Tournant - Turning Point

Belleville (Paris 19ème), le 5 septembre 2016 à 12H16

La rue de l'Équerre forme les deux petits cotés d'un triangle rectangle dont la rue de Rébeval est l'hypoténuse. J'aime bien l'emprunter. Peu fréquentée par les automobiles, elle est pittoresque, bordée d'ateliers dont les murs sont restés en l'état ; par cet ESCALIER, elle débouche près de la porte principale du parc des Buttes Chaumont...
Belleville n'est pas seulement un quartier touristique. J'ai pris cette photo de cette entrée de garage alors que la pluie intermittente et perçante marquait la fin d'un important épisode de sécheresse... Je ne pense pas que l'automne ait encore succédé à l'été, même si les feuilles tombent déjà en abondance... Toutefois le manque de contraste, de lumière, la luisance du sol siéent bien à une image de rentrée...

14 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    De la géométrie pour la rentrée !
    "le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des côtés de l’angle droit"...
    Je blague, quoi que les révisions ne vont pas tarder à arriver...Dis mamie, c'est quoi les produis remarquables... A + B²...heu! un peu plus tard...
    Bisous, Bonne semaine, A + ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tout cela est bien loin Daniel ! Par contre la rentrée est synonyme de liberté pour moi puisque j'ai eu les 4 petits diables ponctuellemnt t'un après l'autre depuis début juillet

      Supprimer
  2. Rigueur géométrique et architecturale, dans l'esprit de l'école pour ra photo et ta petite rédaction!

    Mais tu as une vision de la rentrée bien tristounette, d'après ta conclusion!
    Pour moi , la rentrée, c'est la couleur rousse de l'été qui s'attarde et une chaleur qui nous fait regretter les beaux jours de farniente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la rentrée surtout de Little Jo à la crèche dont j'ai eu à m'occuper (adaptation sur plusieurs jours)...
      Un peu de nostalgie peut-être car tout va rouler à présent et je serai moins présente auprès des uns et des autres.

      Supprimer
  3. Ici elle est encore loin la rentrée à part les feuilles des peupliers qui jaunissent et qui tombent, même chez nous,
    Il fait encore beau comme en plein mois d'Août, de toute façon pour le moment nous somme encore en été.
    Mes petits fils ont fait leur rentrée et mon Chéri la sienne, c'est la Foire du Mans.
    Pour le contrôle technique cela ne me concerne pas encore.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. PETIT BONJOUR TOUT DOUCEMENT JE t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lucie, une belle rentrée que voila sur ton blog ! L'automne est là mais le soleil est encore présent . Sur cette photo il est absent et l'on devine quelques nuages dans le ciel même si l'on ne le voit pas. un homme qui court rue de l'Équerre pour voir si le monde marche tout droit.

    RépondreSupprimer
  6. Elle est bien charmante cette petite rue malgré le temps tristounet ♡

    Bisous

    Manon

    RépondreSupprimer
  7. Petite pluie sur la région parisienne le lundi 5 septembre 2016.
    Je vais m'en souvenir pendant un bon bout de temps !
    Lundi dernier, donc, je suis allée consulter le médecin qui a succédé à la généraliste qui nous suivait, mon mari et moi, depuis une bonne vingtaine d'années. Et, chose prévisible, lorsque je suis sortie de chez lui j'ai tout de suite vu qu'il avait plu.
    "Une fois de plus" me suis-je dit. Car ça ne loupe pas, depuis bientôt deux ans que nous avons ce nouveau médecin (incroyable, mais vrai) chaque fois que j'en sors il pleut !
    La rue où se trouve son cabinet est légèrement en pente et, pour rentrer chez moi, je n'ai qu'à la suivre, la pente.
    Je marchais donc bien tranquillement, l'esprit préoccupé par d'anciennes radios que j'avais oubliées d'apporter pour la consultation, quand tout-à-coup, avant d'avant d'avoir compris ce qui se passait, je me suis retrouvée très brutalement assise par terre ! Le torse vertical et mes deux jambes bien allongées toutes droites devant moi.
    Je venais de glisser sur une de ces nombreuses plaques métalliques qui, tout au long de nos rues, ferment les accès aux réseaux souterrains de gaz, d'eau, d'électricité ou, en l’occurrence, de téléphone.
    Les deux personnes qui m'ont vue tomber et qui sont venues m'aider à me relever me l'ont confirmé : la chose leur est déjà arrivée et, malgré leurs plaintes auprès de la mairie, rien n'a été fait pour éviter de tels incidents en temps de pluie. Incidents qui, avec un peu moins de chance que dans mon cas, pourraient amener leurs victimes à l'hôpital...

    Un mésaventure qui guette le joggeur de ta photo, s'il ne se méfie pas !

    Inutile de dire que mon dos, déjà bien mal en point, en a pris un sacré coup. Pour mon postérieur, par contre, tout va bien. Il est suffisamment rembourré et n'a donc pas souffert ;-))

    RépondreSupprimer
  8. coucou joliiiiiiiiiiii mais dangereux

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup lire chacun des commentaires avant de m'y lancer moi-même...

    Si je déplore l'accident de Tillia (c'est ma hantise à moi aussi de chuter même si c'est pour d'autres raisons), j'aurais appris qu'elle était rembourrée
    du postérieur...

    Comme Claude, je dirais qu'ici aussi l'arrière saison est surprenante. Il y a des années qu'elle n'a pas été aussi belle. Bien sûr les petits matins sont saupoudrés de brume (et les soirées fraîches), quelques feuilles jaunissent et tombent, mais le ciel est magnifique, la pluie en grève et la douceur de l'air est à se damner.

    Je trouve qu'il y a beaucoup de mélancolie dans ton billet ma petite Lucie...

    Un baiser sur ton coeur

    RépondreSupprimer
  10. Ah ! Point orange pour le panneau et puis de jolies touches vertes, je suis sûre que ce sont les points de couleurs vives qui déclenchent tes clics :-) surtout l'orange et le rouge :-)
    Et puis un jeune homme plus courageux que moi... va falloir que je m'y remette, du moins à la marche à pied...

    RépondreSupprimer
  11. Toujours une jolie table ronde de commentaires sympas chez toi, Lucie.
    Désolée pour Tilia !! Je me méfies de plus en plus des escaliers et autres glissades possibles.:-(( J'ai souvent des "crocs" aux pieds parce que légers, ça évite d'avoir des pieds et jambes d'éléphants (en pesanteur) Mais ils sont redoutables sur un sol mouillé; Que de pièges à éviter surtout avec les années qui s'accumulent :-)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel