vendredi 21 octobre 2016

Le Viaduc de Garabit - The Garabit Viaduct

Ruynes-en-Margeride (Cantal, région Auvergne-Rhône-Alpes), le 10.10.2016 à 13H10
Conçu par l'ingénieur Léon Boyer qui en a confié la réalisation à Gustave Eiffel. Début en 1880 de 4 ans de travaux (antérieurement à la construction -1889- de la tour Eiffel).

"Sa couleur rouge si caractéristique n’a pas été une constante. En effet, à l’origine, le monument était entièrement gris, ce qui le rendait quelque peu austère. Au début des années 1990, on a alors décidé de lui redonner de l’éclat en choisissant cette fameuse couleur rouge délavée, appelé “rouge gauguin”. Il a fallu six années de travail pour repeindre entièrement l'édifice."
Le 14.07.2016 - La Montagne -

D'autres liens ICI et (généralités),  ICI (pourquoi le viaduc est-il rouge ?) et (les aires de services, tout un voyage dans l'histoire, la légende, la technique et le paysage)



Cette photo aurait été plus vivante avec un bouvier ou quelque vache aubrac au pelage froment aux yeux maquillés et aux cornes en lyre. Mais, comme j'utilise les neuf dixièmes du temps un objectif fixe 50 mm, on n'aurait plus vu le viaduc qui est, tout de même, LE sujet de ce message.
Lorsque nous remontons du sud qui est près de la Méditerranée du coté de Montpellier, nous aimons emprunter l'autoroute A 75. Elle a pour petit nom "la Méridienne". Elle est aussi pittoresque et variée que l'US Route 66, même si elle est (beaucoup) moins longue...
Bien entendu, nous sommes passés sur le viaduc de Millau et à travers le pays de la bête du Gévaudan. Nous sommes sortis de l'autoroute pour approcher et passer sous le viaduc ferroviaire de Garabit qu'emprunte la "ligne des Causses"... J'aime que cet ouvrage ne soit pas symétrique. Cela permet de s'orienter, surtout lorsque comme moi on n'a guère le sens de l'orientation. Quant au rouge "poinsettia" ou rouge "Gauguin"... Lorsque le froid soleil d'altitude est venu lécher la structure métallique, elle était plutôt rose "crevette", comme les vareuses délavées des pêcheurs bretons...

Prise depuis l'aire autoroutière A75 de Garabit-Viaduc Eiffel le 28.12.2006 à 17H31. Canon PowerShot S3 IS.

Vous aurez deux cartes postales pour le prix d'une : il aura fallu presque dix ans à celle-ci pour arriver sur "Cergipontin" (qui fait le viaduc pour cause de "vacances" prolongées de la Toussaint)...

23 commentaires:

  1. Magnifique architecture , j'aime ces constructions !!!
    Merci pour tes deux photos
    Bonnes vacances à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai ouvert ta page, je me suis dit: "Mince! la Tour Eiffel est tombée!" Et puis, je me suis rapidement remise de mes émotions et je me suis ensuite dit (je me dis beaucoup de choses ce matin...). "ahhhh, il a un sacré gabarit ce viaduc de Garabit". La 2ème photo montre toute l'ampleur de cet ouvrage et il est vrai que son asymétrie lui donne un certain charme. Je me rappelle de Peter qui avait passé des mois et des mois à photographier des ponts. Es-tu atteinte de la même pathologie? :-))
    Je te souhaite un bon vendredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pas mal de ponts et de viaducs aussi sur l'A 75, je ne vais pas les faire tous, j'ai déjà montré le viaduc de Millau
      Je ne me souviens plus du nombre de ponts et passerelles à Paris mais je ene crois qu'il y ait un seul viaduc, sauf que Pat dit que si, du coté de Pigalle ceux du métro 2 (il est trop fort ce Pat >
      le passage aérien
      On se pose la question de ce nom de "Garabit". Sur le premier lien "ICI" on peut lire : "Pourtant, au plus profond des gorges de la Truyère, résonnent les cris des bouviers : « Gara als biau » … Garabit ?"
      Bon vendredi aussi !

      Supprimer
    2. A 6 kilomètres du viaduc se trouve le village de Ruynes en Margeride et le lieu dit Garabit, peut-être faudrait-il chercher de ce côté là ou le lieu dit a t'il été baptisé après la construction du viaduc?

      Supprimer
  3. Coucou Lucie.
    Tu es du genre Prolixe ce matin !
    Soleil de feu rivière de sang.
    C'est notre "Golden Gate Bridge"; j'ignore si toute fois il y eu de l'or dans secteur?
    Bises, Très bon week-end, @ + ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Daniel, sur le lien que je donne "Pourquoi le viaduc est-il rouge ?" on lit :
      "En 1994, le viaduc est repeint en raison du vieillissement de sa peinture et l’apparition de rouille sur les parties les plus exposées aux intempéries.
      La couleur est choisie en fonction des teintes les plus couramment employées à la fin du XIXe siècle : la couleur d’origine de la tour Eiffel est le rouge.
      C’est aussi celle du Golden Gate Bridge de San Francisco et du Forth Bridge en Écosse. Le "poinsettia" ou rouge "Gauguin" est retenu. "


      38 tonnes de peinture sont utilisées, couvrant une surface de 51 000 m2.

      Supprimer
    2. Pour le "Forth Bridge en Écosse" je dois avoir des images je vais sans doute les publier.

      Supprimer
  4. Bel ouvrage, très célèbre, qui fait la fierté du Cantal.
    Nous connaissons cette région, très plaisante,( sauf en cas de gros orage!)
    Et notre fille , au cours d'un échange scolaire, encore plus.
    Prolixe, technique et poétique, avec tes variations sur la couleur rouge!
    Tes angles de vue sont super.

    Dix ans pour arriver sur ton blog...Le facteur devait marcher à pied - ou plutôt tu as des archives bien conservées.

    RépondreSupprimer
  5. un bel ouvrage
    sais tu qu'en prenant plusieurs photo cote cote on peut les assembler pour éviter le souci du 50 mm
    qui a beaucoup d'avantage

    RépondreSupprimer
  6. Coup de coeur pour ta deuxième image qui donne toute l'ampleur du viaduc et grâce aux reflets cuivrés ta photo devient tableau ! Mais la première image donne le ton du jour qui s'harmonise très bien avec son cadre vert. Comme quoi il est bon de conserver ses clichés. Mais pas tous, les plus beaux. :-)
    Bisous pour une bonne fin de semaine, Lucie !

    RépondreSupprimer
  7. J'aime ce viaduc.
    Une année de retour du sud par l'autoroute, nous l'avions quitter pour aller voir le viaduc de plus et étions montés jusqu'à Rynes en Margueride pour passer la nuit.
    J'avais pris des photos mais c'était avant d'avoir un APN et même un ordi, elles sont papiers. Chaque fois que nous passons sur cet autoroute, toujours un coup d'oeil à ce viaduc que j'avais découvert bien avant nos pérégrinations en camping car dans un film de Costa Gavras "Un homme de trop" avec une belle brochette d'acteurs dont Gérard Blain que l'on voit dans la scène finale je crois, se faire pendre par les Allemands sur ce viaduc, film de 1967.
    J'aime tes deux photos.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Il est superbe et j'adore les couleurs sur la deuxième photos ❀

    Gros bisous

    Manon

    RépondreSupprimer
  9. joli (j'aimerais vivre au bord d'une falaise lol pour te rép)

    RépondreSupprimer
  10. vu dans l'emission ..les racines et des ailes... magnifique la dernière photo.. du sang qui coule :)))

    RépondreSupprimer
  11. BONJOUR BONJOUR
    Qu'il est beau ce viaduc et tes photos oui sont sublimes*
    je ne connais pas le Cantal mais un jour peut être que j'y passerai
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  12. De très beaux clichés qui mettent en exergue ce magnifique construction!

    RépondreSupprimer
  13. Au moins la sixième fois que je reviens voir ce viaduc et que je n'arrive pas à formuler une opinion.
    Bon, assez tardé, cette fois je me lance. De toutes façons, rien ne presse puisque tu es en vacances ;-)

    Tout d'abord, même si je comprends que par mesure de sécurité sa peinture doit le rendre bien visible aux yeux des pilotes de petits avions ou d'ULM, je dois dire que sa couleur ne m'emballe pas des masses. Vu de nuit par contre, c'est tout le contraire. Illuminé par les éclairages nocturnes, là je suis emballée ! :-)

    De ton côté, tu déplores le manque d'animation de ta première photo. Dommage qu'un convoi ne soit pas passé sur le viaduc au moment où tu te trouvais dans les parages. À la recherche d'informations récentes concernant justement le trafic sur le viaduc de Garabit, j'ai trouvé cette vidéo qui expose clairement l'état actuel et l'avenir (plus ou moins compromis) de cet ouvrage d'art.

    Au final, je préfère ta "carte postale" de 2006. On dirait qu'une ondée a délavé la peinture du viaduc et que la Truyère s'en est trouvée toute de rose colorée ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Le viaduc de Garabit, presqu'aussi connu que le pont de Millau et pourtant je ne l'ai jamais vu en vrai. Chouette photo.

    RépondreSupprimer
  15. ah !! je ne connaissais pas le travail (colossal ) de Léon Boyer . Beau boulot et jolie photo , Lucie !

    RépondreSupprimer
  16. Le rouge "Gauguin" convient si bien non seulement aux ponts mais aussi aux images, de plus en ce mois d'octobre. Ta seconde image est somptueuse, je l'aurais bien vue de même taille.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel