vendredi 11 novembre 2016

Au Bord de l'Eau - By the Riverside

Près du pont submersible du Vidourle, le 10.10.2016 à 9H52, Aubais/Villetelle (Gard)

Il serait peut-être temps de songer à envoyer votre lettre au Père Noël (ou plutôt votre courriel) pour formuler vos souhaits. La Petite P, la Mère Noël en est témoin, s'est adressée à lui en personne. Elle n'a que trois ans et demi mais elle sait très bien ce qu'elle veut : "une tablette, un téléphone portable, un ordinateur et c'est tout !"
Les enfants ont toujours aimé imiter les adultes, jouer à la maman, faire les courses, la cuisine, le ménage, ce qui vaut pour les petites filles. La Petite P fait tout cela et en plus elle aime jardiner, bricoler et pousser de petites voitures. Même Little Jo est incité à imiter les adultes : à la crèche il a à sa disposition de petits téléphones portables en plastique transparent. Nos propres enfants se servaient d'un téléphone à cadran Fisher Price, Monsieur O lui-même l'a utilisé alors que ses parents étaient à Barcelone : "allô Papa-Maman, ça va ? Moi ça va !"

Ne croyez pas que le Père Noël, lorsqu'il est dans un cadre enchanteur loin du Pôle Nord écrit des vers, comme le sous-préfet aux champs d'Alphonse Daudet. Non, le Père Noël a du mal à se déconnecter de son Travail. D'ailleurs la Mère Noël ne se plaint pas, car s'éloigner du Pôle Nord lui convient bien. Ainsi elle aussi peut profiter du cadre enchanteur. Elle a parlé à son mari d'une tablette pour elle. Elle a déjà un ordinateur de bureau et un mobile ainsi qu'un téléphone portable (à moins que ce soit l'inverse)... Mais le Père Noël n'en voit pas trop l'utilité. Pour quoi faire ? C'est une chance en effet de ne pas être toujours connectée...

14 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Tu as rencontré Victor Hugo il apporte les dernières touches à sont œuvre !!!!!
    Oui le père et la mère noel ont des difficultés à suivre parfois !!!!!! (Heu...... souvent).
    Plus grand les espèces sonnantes et trébuchantes de la banque de France sont les bien venue ce qui facilite beaucoup la tache, reste tout même à trouver le petit cadeau de base pour marquer la chose.
    Fini le temps du sabot en plâtre avec une orange enrubannée......
    Très bon weekend, Bises, A + ☼

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ta photo! Ton Père Noël est très photogénique, dans sa pose, assis sur son caillou. Il a l'air bien concentré, connecté peut-être?
    Les enfants sont extraordinaires. Ils veulent les derniers bijoux de la technologie et cela nous renvoie à notre propre enfance. Nous n'avions pas tous ces jouets hyper connectés car ils n'existaient pas vraiment. Mais faut-il maintenant les leur interdire? Ne doivent-ils pas vivre avec leur temps et connaître les nouvelles technologies? Je pense qu'il faut un juste dosage entre "l'ancien" et le "moderne". Combien d'enfants ne lisent plus car ils ont le nez sur leur tablette...
    Les parents d'aujourd'hui vivent des challenges au quotidien.

    Je ne vais pas écrire de lettre au Père Noël (je n'y croyais plus vraiment ) mais aujourd'hui, j'en doute avec ta photo. J'espère simplement que la fin d'année sera sereine et douce. Je suis peut-être une grande enfant qui rêve encore à une paix qui fait défaut. Je te souhaite un bon 11 novembre, férié chez vous.

    RépondreSupprimer
  3. :o))
    je reviens début de semaine pour réfléchir avec toi à ce problème cuisant. Il me semble que tu as croisé le père Noël incognito !!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou
    Quel dommage que ce soit ces objets qui ont la primeur pour nos petits ..
    On a oublié de leur montrer combien les choses de notre nature sont belles , "jouer dehors" comme nous disions avant n'existe plus ..nos parents n'arrivaient pas à nous faire rester à la maison pour jouer ou lire dans nos chambres !
    Bonne journée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Malgré ta manière de faire la part des choses et ton optimisme, ,je trouve ce phénomène inquiétant, non pas l'imitation des parents et adultes mais cette addiction aux écrans dans notre société pour tout loisirs, comme si étaient gommés les autres distractions : lecture, promenade, activitès manuelles etc
    Un danger: le tout numérique pour l'apprentissage de l'écriture limite le développement de l'agilité digitale, de la préhension fine.

    (je ne parle pas de tes petits -enfants, qui ont la chance d'avoir des activités variées)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou,
    J'ai moi aussi connu le petit téléphone à cadran...Mais cela à déjà bien changé malheureusement...

    Bisous et bon week end

    Manon

    RépondreSupprimer
  7. Dans le Gard ?
    Alors tu es dans mon pays natal...donne le bonjours de ma part à tous les Gardoises et les Gardois que tu aimes, et dis leurs que les amis de mes amis, sont mes amis.
    Prépare bien le Noel de tes petits enfants, je suis sur qu'ils ont été très méritant !
    A bientôt te lire, c'est toujours un bonheur...
    JMS*

    RépondreSupprimer
  8. Ah Aubais, que de "boums" y ai-je fait! Merci de ce souvenir offert!

    RépondreSupprimer
  9. Grotgrotgrot disait notre aîné en tournant les chiffres du cadran téléphonique, va savoir pourquoi grotgrotgrot. A part dans leur vie professionnelle nos enfants ne sont pas encore trop touchés par les nouveaux gadgets mais nous n'en sommes pas encore à la génération suivante, dommage j'ai une soif de lecture à voix haute...
    Une photo qui respire le temps de prendre son temps quand il est là.

    RépondreSupprimer
  10. Vraiment un coup de coeur pour ton père Noël :-))Il me semble bien soucieux quant à exaucer toutes les demandes...
    C'est vrai que Noël se profile à l'horizon...

    RépondreSupprimer
  11. Avec ses douces couleurs automnales et surtout la diagonale reliant le vieux moulin à l'homme maniant la technologie moderne, ta composition me plait beaucoup.
    Ayant récemment découvert le visage de Sir Karl Jenkins (compositeur contemporain dont j'ignorais l'existence) en voyant ton Père Noël assis sur son caillou je lui ai trouvé une petite ressemblance avec le compositeur, bien que ce dernier soit sans doute un peu plus âgé que lui.
    Avec six petits-enfants (+ 2 demi-frères et une demi-sœur, issus d'un premier lit de la femme de notre fils) la fin d'année met nos finances à rude épreuve. Et pour trouver les cadeaux adéquats, c'est un vrai casse-tête !
    Pas encore de tablette pour moi, pas d'ordinateur portable, ni de téléphone mobile non plus. On verra ça plus tard, pour l'instant je vis très bien sans :-)
    Bon j'ai du retard de lecture, alors je file voir ton billet suivant

    RépondreSupprimer
  12. JE REPASSE PLUS TARD LUCIE LA PLUIE ARRIVE SI FORT

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel