lundi 29 mars 2021

Dedans-Dehors - Inside-Outside

Square Alésia-Ridder, à coté de la station de métro Plaisance, Paris 14ème, le 26.03.2021 à 12h31
La fresque "Scène de chasse" a été réalisée en 1992 par Bryan Bécheri (signature au coin droit en haut de la photo). Bientôt 30 ans et très peu de rides. On peut la voir en entier ICI.

"Scène de chasse" me fait penser à Hemingway. "3. Jardin du Luxembourg. Dans « Paris est une fête », il traverse régulièrement le Luco pour aller à Montparnasse devenu l'épicentre de la vie nocturne parisienne des années 1920. Lors d'un hiver rigoureux, désargenté, il installait des pièges dans le parc pour chasser les pigeons... mais comme souvent avec Hemingway, la fiction a peut-être dépassé la réalité...". (Extrait de cet article du Parisien).
Il y a un an, à Cergy des rubalises nous défendaient de passer par les bois et la coulée verte à proximité de chez nous. Les squares, les parcs ainsi que les jeux d'enfants étaient interdits. Vendredi dernier, nous avons pu nous assoir sur un banc du square Alésia-Ridder et y manger un sandwitch. Dans le Parisien d'hier à propos du même jardin du Luxembourg dans un article destiné aux abonnés (ICI), on lit "C’est peu connu mais le parc qui abrite le Sénat a un statut particulier : les agents de la préfecture de police ne peuvent y faire des contrôles, sauf rare exception, y compris en cette période de Covid. Et ça se ressent…"... Et aussi : "L'endroit est privé et appartient au Sénat. « C'est le président du Sénat qui est en charge de la police de la conservation » explique-t-on à la préfecture de police..."

26 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Après "Lascaux IV" voici "Lascaux en plein air" !
    C'est la mode du "parcage" pour le humains !!!
    Pourvu que cela ce termine vite...
    Bises, très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La grotte en plein air ! Ils étaient trognons ces collégiens (lycéens ?) avec leurs attaches de masque derrière l'oreille

      Supprimer
  2. Art pariétal en plein XX ème et XXI ème siècles :étonnant!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les teintes douces de fresque et ton cadrage qui laisse devine la vie alentours, même un pigeon admiratif. :-) Hemingway est loin !
    Au premier coup d'oeil un peu rapide j'ai cru voir des feuilles automnales géantes à gauche (buffle, antilope ?)
    Attendrissante une "maman" mammouth qui attend un petit.
    Des teintes, un lieu où il fait bon flâner.
    Bonne semaine, Lucie ! Continuons à savourer le printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que sur le lien que je donne les photos montrent simplement la fresque dans son ensemble en dehors de son décor. Que les feuilles ne soeint pas encore aux arbres permet de mieux voir la fresque dans sa partie basse. Ce petit square est charmant et pas surpeuplé, surtout en ce moment. Un peu plus loin une personne alimentait des pigeons en nombre
      Le printemps ne dure jamais assez longtemps à mon goût !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci, Amandine, je suis souvent passée dans ce square et n'avais jamais prêté attention à cette fresque.

      Supprimer
  5. J'en apprends des choses chez toi sur le Jardin du Luxembourg où j'ai été plus d'une fois avec plaisir... Cette fresque est très plaisante et illumine les alentours. Comme moi un pigeon se régale de la vue. Ici le vent souffle et le sol est jonché de pétales.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Lucie
    Original le dessin de cette scène de chasse sur le mur, je me retrouve dans les grottes que j'ai visitées il y a quelques années.
    Ici un beau soleil, il fait bon, ça fait plaisir d'avoir du temps comme ça.
    J'espère que tu vas bien
    Je te souhaite une très bonne soirée
    Bisous
    @lain

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir,
    Le mammouth est bien représenté, plusieurs couleur sur le même ton
    c'est beau et discret ...... Non , je ne connaissais pas le mot cosse , ce doit être de ta région !!
    Bonne semaine, bises

    RépondreSupprimer
  8. Photo fantastique avec de très belles couleurs.

    RépondreSupprimer
  9. Une très belle fresque qui a su résister au temps , n'est ce pas merveilleux !!
    On en apprend des choses par chez toi .."cet endroit est privé et appartient au Sénat "...incroyable non ????
    Merci Cergie
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Damned! Je deviens folle. Je vois des éléphants roses! :-)J'adore ta photo, belle scène de rue. Tout y est, la fresque, le pigeon et les jeunes.
    Quant à manger un sandwich sur un banc... dire que c'est quelque chose qui pourrait être contrôlé selon l'endroit où on va. Ce COVID commence vraiment à nous tendre. Bon, heureusement, on peut encore manger des sandwichs.
    Je t'embrasse et passe une belle semaine.

    RépondreSupprimer
  11. Je devrais relire Hemingway, j'aime cette fresque qui réchauffe ces rues et le fait que les urbains puissent marcher dans les parcs, jardins et les avenues donne une respiration utile mais... Enfin espérons Cergie
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Lucie, décidément, confiné ou pas , Paris demeure une fête ! Sinon, non , je n'ai pas changé la pochette de mon dernier album , là il s'agit du visuel du single de la chanson-titre. Bon mardi près des pigeons et loin des écrits du grand Hemingway.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, en effet j'ai lu dernièrement que la police n'a pas le droit de verbaliser dans l'enceinte du jardin du Luxembourg, tout juste les dealers et encore, sur dérogation en triple ou quadruple exemplaire !! cette fresque est magnifique, pas taguée, c'est super; je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  14. Curieuse cette fresque monumentale d'ailleurs !
    Daniel a raison, elle a un petit côté Lascaux, un petit côté dirai aussi naïf.
    Comme j'aime arpenté le Jardin du Luxembourg !
    Joyeuses Pâques Lucie ! Bisous !

    RépondreSupprimer
  15. Il est solide ce "grapht" du temps des mammouths.
    Non quand même pas, c'est la preuve que l'oeuvre a été réalisée dans les règles de l'art.
    Content de te voir réapparaître chère Cergie, je te souhaite une excellente journée.

    RépondreSupprimer
  16. Plus tard, dans l'ère suivante,les historiens, étudiant la faune de cette région, se demanderont s'il y avait encore des mammouths à cette époque-là !

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Lucie, je reviens de visiter et je savoure le square Alésia-Ridder qui m'a l'air fort agréable pour y manger un sandwich ; Encore un joli billet qui augure du meilleur à venir !

    RépondreSupprimer
  18. Cela fait bien cinq ou six fois que je reviens voir ce mur, et il ne m'inspire toujours guerre (je déteste la chasse !).
    Alors j'ai fini par découvrir un autre point d'intérêt à cette photo.
    Cergie, as-tu remarqué la présence du gros conduit qui passe devant la façade arrière de ce bâtiment ?
    En regardant ce qu'il en est dans Google-Maps il relie ce qui doit être une chaufferie extérieure à une souche sur le toit. Une configuration assez inhabituelle, il me semble...

    Autre particularité notoire sur ce bâtiment, les fameux garde-mangers parisiens sous les fenêtres de cuisines.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel