samedi 29 juillet 2006

EPINAL: Le Fouga Magister


Le commentaire laissé par Mademoiselle P hier m’amène à vous confier une histoire : mon père nous parlait toujours de la source de la chapelle Ste Sabine située dans une forêt près de Remiremont dans les Vosges. Quand il était jeune, il y venait en procession tous les ans, accompagnant sa mère. Il fallait une longue montée et à l’arrivée l’eau était si claire et pure ! Mon père disait que le souvenir de cette eau l’avait toujours soutenu dans les moments de grande soif. Nous avons mené mon père à cette source avant son très grand âge. La source avait été captée… Et mon père a dit : on ne devrait jamais revenir sur les lieux du passé.
Je suis revenue au parc du château d’Epinal car je voulais notamment photographier un Fouga Magister sur lequel les enfants montaient petits. Dans un sens, j’ai bien fait de revenir, j’ai pu saluer sa vieille carcasse avant qu’on ne l’enlève…Le Fouga Magister est un avion exceptionnel: il est entré en service en 1960 dans l’Armée de l’air : durant 30 années, le Fouga a permis à tous les pilotes de chasse d’apprendre leur métier. Plusieurs pays dans le monde ont utilisé cet avion.
Yesterday, Mademoiselle P wrote a comment that gave me the idea to tell you a story: during his childhood my father used to go with his mother for a pilgrim every year to Ste Sabine chapel in a forest near where they were living in Vosges. They must climb in the sun and when they arrived they drank water so pure and so fresh of a spring. Memory of this water ever supported him when he was thirsty or even in bad posture.
Before my father became too old, we went with him to this chapel, but… we did not find the spring again. It had been harnessed. So my father said: we would never come back and try to see again places where we were happy…
However, I don’t regret having seen one last time this Fouga Magister in the park of the Epinal castle. I remember my children climbing on it and also it was a such great little jet fighter !The little
Fouga Magister was an outstanding training aircraft. He entered in service in 1960 in the French Air Force. During 30 years, all the military pilots learned flying on this machine. Many countries all around the world have used the Fouga in their Air Forces.

7 commentaires:

  1. oh.. tu sais quoi? il y a quelques jours j'ai pensé pareil à ce que ton père t'a dit... l'année passé j'ai découvert qu'on ne doit jamais revenir sur les lieux du passé, jamais... les souvenirs que l'on garde sont si précieuses, tellement uniques que si on essaye de les reprendre à présent, il y a un fort risque de les souiller.. c'est dommage, mais c'est vrai. Ton père t'a donné une leçon très importante

    amitiés,
    P

    RépondreSupprimer
  2. Oui je suis d'accord avec ma copine P
    On devrait pas mais c'est si tentant....

    RépondreSupprimer
  3. mademoiselle p, d'un autre coté, les souvenirs nous nourrissent et nous font avancer.
    Mon père n'est plus qu'un souvenir. C'était un "honnête homme" comme on dit en français. Ou est-il plus qu'un souvenir ?
    zedigleb, as tu vu le film "l'homme sans passé" ?
    Parfois ne plus avoir de passé permet de redémarrer.
    Mais cet homme sans passé devait être dans le fond un homme bien dans sa vie antérieure.

    RépondreSupprimer
  4. The last pilot wasn't very good was he? He he....

    RépondreSupprimer
  5. Oh ! I rather believe it is too delicate to be a toy. Perhaps adults jumped on wings ?
    I hope, I'm sure it will be repaired and show in a museum.

    RépondreSupprimer
  6. Neat bit of personal history.

    RépondreSupprimer
  7. Personnal history coincide with great one: that small jet is huge aviation star.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives