mardi 15 août 2006

MARIE



Ma jolie petite Maman avait choisi comme nom de baptême MARIE.
Aujourd’hui, fête de l'Assomption, nous lui aurions souhaité sa fête. Elle aimait beaucoup comme on dit en Vietnamien " jouer avec les fleurs ".
Lorsqu’elle est née, le Vietnam était encore une colonie française et dans son petit village du Nord Vietnam, on n’avait pas d’état civil. Elle ne savait donc pas sa date de naissance exacte. Elle est née l’année de la chèvre. C’est pourquoi le jour de sa fête était si important. Le seul où nous pouvions officiellement la fêter. Maman ne parlait bien que le vietnamien, elle a eu ce courage de partir et de venir avec et pour nous en terre de France, qui n’est pas toujours une terre d’accueil pour les gens différents. J’ai admiré sa force d’âme et sa capacité à se créer une forme de bonheur. Je ne sais si j’aurais cette force de m’exiler ainsi loin de mes racines, étrangère dans ma propre famille.
Elle est décédée il y a trois ans et sur son acte d’état civil que nous avons pu lui reconstituer, elle n’est connue que sous son prénom de naissance, ce prénom que je ne peux même pas écrire correctement sur ce clavier : THI MAI.
Je suis sur les genoux de Maman, à coté de mon frère aîné René et de nos deux nounous.

Today is the feast of Assumption, a Catholic feast and an important holiday in France. (Harrap’s compact dictionary.)
My pretty Ma chose MARIE as Christian name. Today we’ld have brought some flowers to her, she enjoyed flowers so much. When she was born in North Vietnam, it was French but it was no register office there, and we do not even know her exact birthday. ( Just we know she was goat.) It is the reason why her feast was so important for us.
Ma came in France, however she never managed to speak French and it was uneasy even for us children to communicate with her. I cannot imagine being brave enough to leave my roots behind and live such a stranger in my own family.
She died three years ago and for the certificate of death she keeps her first birth name, that I’m not even able to well orthography because of the AZERTY keyboard: THI MAI.
Ma holds me on her knee, my eldest brother and our nannies are near us

18 commentaires:

  1. what a great woman...u are blessed to have her as your Ma...may the memories continue...

    RépondreSupprimer
  2. I agree with black feline. Love the photo

    RépondreSupprimer
  3. My vote goes with Black feline & Godknows u r lucky n really a blessed person to have such a great person as ur mother:)

    Hope u doing fine my friend:)

    Takecare

    RépondreSupprimer
  4. The image is beautiful! I love the story and I love the fact that she was able to maintain her cultural name and values. Peace~

    RépondreSupprimer
  5. What a lovely story and picture. You are very blessed. She looked like a wonderful woman.

    RépondreSupprimer
  6. chamamy, une grande force de caractère, une philosophie de vie extraordinaire, une intégrité inouïe, mais l'obstacle de la langue...
    black feline, Three years and I did not even imagine that I would be so sad after writting this post.
    Do you remember the post I published about wandering souls ?
    godknows, I love it so much too. I've not lots of photos from my mother and me when baby.
    samrina, yes indeed, I'm lucky. If she was not my mother, I would not be alive isn't it ?
    And I like Vietnamese culture.
    mlle p, les souvenirs enrichissent l'avenir.
    J'en ai beaucoup.
    J'ai beaucoup de mémoire pour certaines choses.
    Et j'aime les écrire.
    stephen, thanks for coming back. I'm happy you read the story and you liked it. One way or another, original culture cannot be forgotten. Never.
    oricon ailin, thanks, for these words. So your date of birth is also my Mom's date.

    RépondreSupprimer
  7. Sympa la photo familiale ;)

    RépondreSupprimer
  8. Ta maman est drôlement jolie !
    Moi, ça me fout un coup de blues chaque fois que je regarde des photos de mes parents disparus et que je les vois ainsi plus jeunes que je ne le suis à présent...
    (j'ai un portrait -peint- de mon père au dessus de mon bureau, et il devait avoir quarante ans !)

    RépondreSupprimer
  9. l'exile volontaire c'est dur comme n'importe quel autre, mais quand l'amour c'est la raison, tu peux bien retrouver tes racines bien fixées au coeur de tes amours... mais l'odeur de ta terre, la couleur du ciel, le son du vent.. tout ça ne sera jamais pareil à l'intérieur.

    Les racines sont fragiles. Les souvenirs ne meurent jamais. s'en aller c'est difficil mais on peut trouver des raisons suffisamment fortes...

    RépondreSupprimer
  10. That's a wonderful picture - an excellent memorabilia. Old family pictures are sacred.

    RépondreSupprimer
  11. Yes...Land of the wandering souls..i believe she is safe and sound in the bosom of God..:)do not be sad...celebrate the memories u have had with her...

    RépondreSupprimer
  12. reflex, c'est une photo de famille comme ça que tu imaginais pour moi je suis sûre.
    roger, tu mériterais que je réponde: réponse voir chamamy.
    Mais comme tu es un exilé, tu auras traitement de faveur.
    Tu as toi la chance de parler les langues du pays où tu vis.
    Et tu es vite à Paris si tu veux.
    maxime, nos parents on les a toujours trouvé vieux, n'est ce pas ?
    Et quand on était petits, on croyait qu'ils seraient toujours là pour nous.
    mlle p, il a de la chance l'homme pour qui tu as quitté tes racines.
    Mais c'est vrai, l'odeur, l'odeur !
    C'est ce que moi je retrouve en premier dans les Vosges. La mousse et l'humidité.
    tim, and when they are beautiful it's more better !
    It's the reason why it's so important to take photos now to look at them in the future. Now is the past of future.
    black feline, thanks my dear friend, I think she is now back with her parents and she can understand all sentences.
    Also, she is not a wandering soul. we know where she is burried: near my father.

    RépondreSupprimer
  13. That is a nice story. And a wonderful photo!

    RépondreSupprimer
  14. And my mother was also so pretty when she was an old Lady !
    Young, she had such a long hair (untill her feet), a symbol of beauty in Asia.
    She cut it when she got her third child. At least, she let it grow again from she was 60.

    RépondreSupprimer
  15. Un billet très émouvant, et une délicieuse photo familiale...
    J'essaie d'imaginer tes traits actuels à partir de ton visage d'enfant (toi qui ne te laisses pas beaucoup photographier)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives