mardi 17 avril 2007

Le colza et les bornes à incendies

Puiseux, le 17.04.07
Le colza revient tous les ans aux alentours de Cergy. Le colza est une crucifère (de la famille des choux) et à certains moments de la journée peut dégager une odeur très forte. Le miel de colza est un miel de printemps épatant pour le pain d'épice.
J'aime ce jaune... Je n'ai pas eu à chercher loin pour trouver ce champ : il jouxte l'allée qui dessert notre Mac Donald de proximité. A 20 minutes à pied de la maison. J'ai été attirée par la vue sur l'ensemble des bâtiments industriels anciens et agricoles et sur l'église du village de Puiseux. Par la cohabitation entre la ville et la campagne. Entre l'ancien et le nouveau.

Town, country side, where is the limit ? This field of rape is very near the houses. You may find fireplug even in the forest.

Puiseux, le 15.04.07
Une borne à incendie des champs... Juste en face du Mac Do de Puiseux... A du être sollicitée. En a perdu sa chemise.

Cornimont dans les Vosges, le 03.04.07
Une borne à incendie des forêts. A revêtu l'uniforme en s'enrôlant à l'Office National des Forêts: le bleu a été peint sur le rouge d'origine

Ménil sur Belvitte dans les Vosges, le 02.04.07
Une borne à incendie des... villes... Bon, disons un village...

Partout on retrouve ces fidèles serviteurs de l'état d'urgence

17 commentaires:

  1. belle collection de bornes à incendie. je savais pas qu'il y avait des bornes d'incendie dans les champs (homme des villes.....).
    parcontre j'adore le miel de colza, meme si mon miel prefere reste le miel de lavande (mais Lot oblige) roi des miels, Hummmmmmmmmmmmmmmmmmm.

    RépondreSupprimer
  2. voila une traduction simpliste


    thank you for your visit, the weather is nice and the continuation later


    Bonne journée a toi miss cergie

    RépondreSupprimer
  3. Et on les appelle comment, les collectionneurs de bornes à incendie ?
    Si ça n'existe pas encore, je propose
    pyrohorophile; ça peut faire classe sur un CV !

    En plus, elles sont photogéniques... mais peut-être pas autant que le colza. (j'aime)

    RépondreSupprimer
  4. le jaune colza , puis le jaune tornesol un vrai regal pour lrs yeux
    patrick

    RépondreSupprimer
  5. I particularly like your first two photos. Gorgeous!

    RépondreSupprimer
  6. Cergie, the top photo is incredible! Btw, I awarded you the "Thinking Blogger Award". Please see my post at get zen.

    Peace.

    RépondreSupprimer
  7. The yellow field of flowers looks so pretty and soft; it makes me wants to take a leap into the field.

    RépondreSupprimer
  8. Je mets toujours quelques gouttes d'huile de colza dans ma sauce de salade.
    Ca n'a pas bon goût mais ça a plein de vertus, selon le docteur.

    RépondreSupprimer
  9. Wow your photos are so clear! It must be the spring air!

    Isn't rape an unfortunate name?

    RépondreSupprimer
  10. L'odeur de colza, beurk, trop fort. Ta photo par contre, juste forte comme il faut.
    C'est drôle, hier Lyliane parlait de colza dans son L6 et je me disait que je n'avais pas encore vu de colza en fleurs. J'ai fait un petit tour dans les environs dans l'après-midi (travail oblige) et j'en ai profité pour vérifier si le colza fleurit ici aussi. Et oui, il le fait, mais je n'avais pas fait attention jusque là.

    RépondreSupprimer
  11. Jolie série de bornes :) et elles sont tellement plus photogéniques sans leur carapace.
    Tchoum !! c'est rien, c'est le Colza...

    RépondreSupprimer
  12. What a beautiful yellow!!! Evviva la primavera!!!!!!

    RépondreSupprimer
  13. Quelle superbe série, très colorée, la lumière est, je trouve, très bien balancée, et la composition, de mieux en mieux :)

    J'aime bien la deuxième, centrée, on dirait un alien :)

    RépondreSupprimer
  14. Quelles chouettes photos encore. Le jaune du colza sous le soleil réchauffe le coeur. J'aime beaucoup la série des bornes à incendies aussi...

    RépondreSupprimer
  15. olivier, le miel de colza est trop bon pour être gâché en pain d'épice... Homme des villes,ça reste à voir, homme du Lot profond

    maxime, crois tu qu'avec les photos que j'ai en stock je pourrai faire un bouquin qui se vendrait ? Mes explications ne sont guère crédibles... Il m'aurait fallu un grand angle pour la photo. Et j'ai eu un grave problème que je n'ai pas résolu, et toi tu dois avoir la réponse : comment faire pour que le jaune du colza ne soit pas éteint. Sinon j'ai essayé d'avoir la poudre d'or tu vois, celle qu'on a dans le val d'oise...

    patrick, c'est bien vrai. En ce qui concerne le tournesol le plus ce sont les lourdes têtes

    tim, I'm not astonished at all, "farmer boy" !

    get zapped, thank you for the "glory" you give to my blog. It's an honour

    co tim, it's a good idea. However I've never try to do that. I'm not sure it will not do the clothes yellow. I do prefer being for a little siesta in one wheat field


    imparfait, la théorie des huiles... En hiver j'utilise le colza car ça a du goût. Pas comme l'huile de soja mais plus neutre que l'huile d'olive. J'ai peur de l'huile de tournesol / les problèmes neurologiques des abeilles. Et je varie les vinaigres...

    san nakji, thank you. It is the way I use my camera now ! ahaha ! Rape, do you remember last year I showed it and it is here again...

    hpy, cette année j'ai trouvé que l'odeur était plus forte. Peut être à cause de l'heure. Tu as dû déjà remarquer que les parfums des plantes s'exhalent différemment suivant les heures. Mon colza en fleur te fait penser au tien et tes jacinthes me donnent envie d'aller dans mon bois...

    anouschka, merci de ce compliment. Il me semble que la carapace est une protection. Illusoire à mon avis. Les deux du bas sont nues

    rag, spring is my favorite season. Summer the one I like the less

    reflex, je fais mes gammes de photographe et ça commence à rapporter. Grâce aussi aux conseils glânés auprès des copains sympas ;) et en regardant à droite à gauche. Très important de regarder à droite à gauche. Un jour, j'arriverai à ce que je veux à tous les coups. Les bornes ont toutes leur personnalité. Comme chacun de nous. Et c'est bien

    second souffle, quand on a comme moi la chance d'habiter en ville nouvelle, on n'est pas trop loin de la nature. Alors on assiste à l'éclosion du printemps. Ces bornes sont humbles, elles sont partout. On ne les voit pas, mais elles sont belles

    RépondreSupprimer
  16. the first pic looks very Van Gogh..

    RépondreSupprimer
  17. Un beau jaune...fluo , lui aussi ?
    J'aime cette collection de bornes de couleurs, particulièrement le cadrage de la première.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel