vendredi 13 juillet 2007

Le Croisic (44) : les bateaux et les maisons du port

Le 02.07.07 à 11H00

Comme j’aimerais savoir lire l’anglais dans le texte "fluentement" !
Comme j’aimerais pouvoir profiter pleinement des réflexions de mon ami San Nakji à la GENESE de son blog, confiées au surfeur échoué sur sa plage par inadvertance.

Avez vous remarqué comme les blogs évoluent avec le temps et en mûrissant bien souvent perdent de leur spontanéité, de leur fraîcheur ?
Toujours, il faut aller au début des blogs.
San Nakji est toujours le même, toujours aussi tendre, réfléchi mais son blog serait hermétique à qui arriverait sur ses pages actuelles dans son SAN NAKJI's WORLD sans prendre le temps de le comprendre. Malgré l’obstacle de la langue, nous nous entendons comme larrons en foire. Nous avons le même humour. Sans doute à cause de nos communes attaches asiatiques, lui avec la Corée et moi avec le Vietnam.
San Nakji termine tous ses messages par "San Nakji for President!" On peut juger cela présomptueux, cela ne l'est pas. Je l’ai lu quelque part sur une de ses premières pages. C’est une profession de foi d’ordre politique. Songez à ce qu’est la Nouvelle Zélande. Songez à ce qu’est l’Australie.

Le Croisic est au bout de la ligne TGV Atlantique, à 3H41 de Paris-Gare-Montparnasse.
Ses bateaux (ci-dessus dans une cale assez boueuse près de la capitainerie du port) ont comme début d'immatriculation "SN", pour "Saint-Nazaire" auquel ils sont rattachés. SN comme San Nakji. L’année dernière déjà, j’avais pris de telles photos en pensant à lui. Elles sont dans mon ancien disque dur planté. J’ai repris cette année ces photos pour mon ami à qui je les dédie, SN, San Nakji, Mister President!...

Le 02.07.07 à 11H35

How I would like to read English fluently! So, I would be able to understand well the FIRST POSTS which San Nakji wrote on his blog. Maybe did you already notice how blogs evolve with time and lose of their spontaneity, of their freshness?
SAN NAKJI'S WORLD is quite different than at its beginning. San Nakji uses to finish all his posts with these words "San Nakji for President!" I know why. I read it at the beginning of his blog. It is not because he is a pretentious person. It is for political reasons. The same for New Zealand and for Australia.
San Nakji is always the same one, always the same tender, thoughtful person. San Nakji and I, we are good friends. We have the same kind of humour. Perhaps, it is because he is from Korea and I’m from Vietnam, two oriental countries ?

When I took these pictures I was thinking to my friend. The first two letters on the boats are SN as Saint-Nazaire, the bigger port to which Le Croisic’s port is attached. SN as San Nakji too.
I dedicate this post and these boats to my dear friend SN, San Nakji, Mister President!...

18 commentaires:

  1. preum's, premier, number one, the best, enfin je suis le premier a mettre un commentaire : Yessssssssss. bon je me demande ce que je gagne ;o).
    Belle declaration d'amour pour le blog de San Nakji, de quoi rendre jaloux tous les autres visiteurs ;o).

    J'aime beaucoup la derniere photo, j'ai l'impression de retrouver les celebres embouteillages de la region parisienne. dans les ports, ce que j'adore, c'est toutes ces couleurs differentes que l'on voient sur les bateaux, un plaisir pour les yeux.

    Bon miss cergie, je te souhaite un bon weekend du 14 Juillet, tu vas aller guincher au bal des sapeurs pompiers (moi perso, non je viens de me faire un claquage, donc pas de folie, juste jouer au voyeur).

    Je papote, je papote, mais à Lundi

    RépondreSupprimer
  2. Bonmatin Olivier. Il est vrai qu'à une époque j'étais plus matinale dans mes publications aussi tombais-je dans tes créneaux
    Egalement, tu profites honteusement des vacances de Peter pour arriver le premier. SN est arrivé encore plus avant, tout au début de ce blog et nous nous suivons depuis (c'est moi qui avais été le "draguer"). Tu n'as pas à être jaloux. Lorsque je t'ai décerné le blogger award, je t'ai couvert de compliments éhontés quoique mérités. Enfin, je n'ai pas pu souhaiter l'anniversaire de SN car il me la caché, de plus l'occasion avec ces bateaux était trop belle. A tout de suite sur ton blog.

    RépondreSupprimer
  3. San Nakji for president et Cergie comme porte paroles présidentielles. Tu le fais remarquablement bien.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis de retour, merci Cergie d'avoir pensé à moi à Berlin.J'ai aussi pensé à toi et à tous, regarde mon blog.Heureuse aussi de vous rencontrer,bonne idée d'HYP, donc à bientôt, je dois défaire mes valises et faire les lessives!!!

    RépondreSupprimer
  5. je me sens l'ame chanteur, alors pour etre en accord avec ton post, un petit peu de polnareff

    "Je te donnerai
    Tous les bateaux,
    Tous les oiseaux
    Tous les soleils
    Toutes les roses
    Toutes les choses
    Qui t'émerveillent
    Petite fille de ma rue
    Je te donnerai
    Les océans
    Les goélands
    Et les fruits d'or
    L'île au trésor
    Et les grands bals
    Sur les étoiles
    Ne pleure pas ô mon amour
    Lala lalala..."

    Allez go, on va danser (enfin euh pas moi)

    RépondreSupprimer
  6. Et voilà que monsieur olivier est encore en train de chanter faux. J'en ai avalé mon souper de travers. :-)
    un petit passage par ici pour vous souhaiter un bon WE beau et chaud et vous faire plein de bises et vous dire aussi que j'aime bien la photo avec les petits bateaux à la queue leu leu.

    RépondreSupprimer
  7. Pour mystifier la vigilance des moules zébrées collées à la coque,il suffit d'un sot en bleu, avec le soutien des shorts du meme azur, pour se fondre dans le paysage.
    majid

    RépondreSupprimer
  8. That is really nice, Cergie. Yes, San Nakji is an incredible person. He and I have been friends for a long time now and he always surprises me.

    He is always thoughtful, caring, and fun. He likes to joke all the time, but that is what is so fun about him.

    That was really nice what you said of him. I totally agree!!

    All hail San Nakji!!! *big smiles*

    RépondreSupprimer
  9. Ces photos en quelques sote sont de cartes postales, un clin d'oeil de France pour la Nouvelle Zélande qui est une île avec tant de ports.
    Le Croisic est un port sans écluse donc qui respire avec la marée. Il est très agréable,à l'échelle humaine, on le voit sur la photo du dessus avec cette imbrication, cet enchevêtrement des maisons, des voitures, des bâteaux.
    Sur les deux photos il y a un homme qui s'affaire, car un bateau au port vit encore...
    Merci de votre passage et de votre arrêt sur ce quai

    RépondreSupprimer
  10. Heather, you know well our friend for such a long time and I envy you because you can easily understand him

    RépondreSupprimer
  11. Les maisons du port, un bateau, un plus petit bateau, et un homme au travail. Ta photo dit beaucoup de choses, Cergie, si on la lit en diagonale...

    RépondreSupprimer
  12. Vivre dans un port....ça change vraiment la vie!
    Je pars bientôt voir ces couleurs....
    J'aime bien ta première photo,la taille du gros bateau est impressionnante à côté de l'homme qui radoube le sien et la ville si imbriquée,j'ai ressenti ça il y a peu à Sète

    RépondreSupprimer
  13. I confess, I don't know S. N. or his blog, mais j'ai confiance en toi. Pourtant, j'ai renoncé de voter.
    Je me rends compte que ta photographie, ton style, les couleurs, les encadrements, les thèmes - tout est différent qu'avant, pour le mieux, bien sûr. As-tu changé d'appareil?
    Sxxx

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pas su que San Nakji est la Corée ! Mais il habite en Nouvelle Zélande ! J'essayerai de visiter son blog quand j'ai plus de temps. Les bateaux sont si colorés !

    RépondreSupprimer
  15. Dear Cergie,

    Thank you so much for your kind post. I have been sick so haven't been a good person in commenting. I will start now! You are very kind :)

    Yours,

    San

    RépondreSupprimer
  16. "Fluently",
    "Couramment "
    dans les deux mots se trouve l'image et la sonorité de l'eau qui coule...

    peut-être plus dans le mot anglais entendu par une oreille française
    et plus encore dans ton néologisme "fluentement"!

    RépondreSupprimer
  17. "Toujours, il faut aller au début des blogs."
    En somme, remonter le courant...Mais , comme tu le sais, "on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve."

    RépondreSupprimer
  18. Belle dedicace, je ne publiais pas a l'epoque. Les ecrits restent, c'est bien.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel