jeudi 19 juillet 2007

Les groseilles roses *** Pink redcurrant


Le 18.07.07 à 18H00 (6;00PM)

HPY m’a défiée "officieusement". Je n’ai pas très bien compris le défi. Je le relève donc à ma façon. Il s’agit de faire un repas avec les moyens du bord.

Hier matin, j’ai pensé qu’il était temps que je ramasse les groseilles roses dans le jardin. Les groseilles roses mûrissent après les rouges, elles sont très douces en bouche et c’est gâcher que d’en faire de la gelée. Je n’aime guère ramasser les produits du jardin. Ni en cueillir les fleurs. Pour moi les produits du jardin sont un décor dont je profite mieux sur pied.
J’ai donc cueilli mes groseilles qui commençaient à tomber au sol, pour le dessert. J’ai ajouté quelques cassis et des feuilles, pour le décor. Et puis c’est bon un peu de cassis, j’aime beaucoup son odeur. J’ai encore un peu de temps pour finir de le cueillir, il se cueille très mûr. La gelée de cassis est ma confiture préférée.
J’aurais pu faire une salade avec de la bourrache qui a de si jolies fleurs et un goût d’huître. J’ai pléthore de bourrache, mais je n’ai pas mis de salade cette année dans le jardin. Pas de salade donc. Pour faire des tomates farcies, j’ai utilisé des tomates que j’avais achetées. J’ai bien des pieds de tomates mais certains ont été cassés par des manœuvres douteuses, les autres sont atteints d’oïdium. J’ai décongelé de la chair à saucisse. J’ai employé du persil que j’ai congelé l’an dernier. Mon persil est monté à graine cette année, alors je n’ai plus de persil dans le jardin, mais j’en ai tant dans le congélateur, de quoi tenir jusqu’à l’année prochaine.
Nous n’avons pas déjeuné avant deux heures de l’après-midi. Fallait cueillir les groseilles, faire les photos, décongeler la chair à saucisse, bien cuire les tomates farcies (c’est bon que quand c’est très cuit).

J’ai refait les photos le soir, à cause de l’éclairage. Heureusement il restait des groseilles, du cassis et des feuilles.

These are berries from my garden. Pink redcurrant is so sweet, it is not necessary to add sugar before eating it. I like blackcurrant too, and I find it is so good smelling. In France, we do wine with it. I did wine once, it's much work. This year, I'll do jelly. Blackcurrant jelly is the one I prefer.

17 commentaires:

  1. Olivier, pardonnez-moi, mais j'arrive avant vous ce matin. :-)
    Pendant que vous faisiez tout cela hier chère cergie, je n'ai eu qu'un malheureux sandwich à manger à midi, et les sandwichs mangés sur le bout du pouce à midi en parlant de boulot avec les collègues, cela commence à me sortir par les oreilles. D'ailleurs pour tout vous dire, il y a certains collègues dont j'aimerais bien faire de la chair à saucisse...cela ne devrait pas être une opération très compliquée finalement. :-))

    RépondreSupprimer
  2. Ta photo est vraiment belle. Et ton repas était certainement bon. Mais une question, qu'est-ce que tu utiises dans la bourrache pour faire une salade? Son duvet pique!
    (Il faut faire du pêrsil tous les ans pour toujours en avoir, il monte toujours en graine la deuxième année - le mien aussi, mais j'en ai quand même un peu de cette année - il va falloir que je pense à en semer.)

    RépondreSupprimer
  3. battu par delphinium et hpy.....je vais reprendre l'entraînement pour être en forme pour demain matin et passer le premier ;o).

    Moi les groseilles, je les aime dans des salades perigourdines (Hummmm) où en confiture, c'est un délice.

    Belle photo, belle presentation, un vrai defile de groseilles.

    Moi aussi je suis à la bourre, je vais reprendre le boulot.

    A+

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement joli, un décor du jardin, un symbol de l'été lui-même. Et j'aime bien les textes que tu écris. Ils sont un peu lyrique.

    Je peux bien imaginer que tu fasses un livre avec des photos de ton jardin avec des textes.

    It's a pity that I cannot express everything I want to en francais ...

    RépondreSupprimer
  5. Re:
    Je peux bien te comprendre, chère Cergie. Mais m'expresser en francais, c'est un peu plus difficile. Mais je vais essayer. En plus, en lisant tant de commentaires et textes en francais je peux améliorer mon francais.

    RépondreSupprimer
  6. Très belle ta composition, Cergie, avec les bleus "Rouen" et les couleurs chaudes des fruits. Une touche de vert pour épicer le tout, et à table !
    Je ne sais ce que sont devenues mes groseilles ; les oiseaux, sans doute les auront mangées (c'est l'inconvénient d'un jardin où l'on n'est présent que tous les 5 jours). Par contre j'ai un bel assortiment de salades (Batavia, feuille de chêne et mesclin). Les limaces, il faut croire, sont moins gourmades que les étourneaux.

    RépondreSupprimer
  7. Quel boulot tu as!! ce midi je suis allée à Parly 2 et j'ai mangé japonnais, du poisson cru, j'adore. Je n'avais jamais vu de groseilles roses. Je n'en ai pas eu beaucoup cette année, mais je suis encore allée en récolter hier chez ma voisine qui est partie en vacances et m'a donné sa clé pour me servir en fruits et légumes, car moi je ne fais pas de légumes,( juste un petit carré d'aromatiques), j'ai plein de charmantes voisines qui les cultivent pour m'en donner (hou la paresseuse que je suis)...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai pensé qu'ils étaient des raisins, Cergie ! Vous êtes béni pour prendre ces fruits délicieux dans votre jardin. Dans mon endroit, on doit entrer pour lancer sur le marché et acheter ces derniers pour les manger.

    RépondreSupprimer
  9. Des groseilles, j'aime aussi, mais je ne connais pas la variante rose. Des fruits du jardin, c'est peut-être le meilleur dessert!

    (J'ai trop a lire après dix jours d'absence. Je retourne sur ton blog demain...)

    RépondreSupprimer
  10. si tu avais poste plus-tôt today, j'aurais ete prem's ;o)))

    RépondreSupprimer
  11. Une composition très belle. La conception de Fruit plat mélanges parfaitement avec la géométrie de nappe. :)

    RépondreSupprimer
  12. Je suis touchée que vous ayez aimé la photo. Sur cette photo il y a beaucoup de moi.
    Les baies qui me relient à mon passé. C’est mon frère aîné qui m’a fait la bouture de groseillier rose qui a donné des fruits dès la première année.
    Moi non plus je ne connaissais pas cetet variété.
    Le cassissier est un éclat de celui du jardin de ma grand’mère.
    Le plat et la nappe me vienne aussi de ma grand’mère. J’aime les vieilles poteries à laver à la main, et les nappes dont le motif recto-verso est ainsi tissé à deux fils de coloris différents et non imprimé d'un coté.

    Bienvenu et merci à Nazzareno pour sa gentille analyse

    RépondreSupprimer
  13. I'm very impressed. You must really have a green thumb! This photo is something out of a gourmet cookbook! My mouth is watering as I write, wishing I could taste the sweet berries. You are lucky ;)

    RépondreSupprimer
  14. are they seedless? sometimes i wonder whether it is safe totake those without seeds which seem to be something fairly new as compared to those with seeds...maybe thru some new method of planting?

    RépondreSupprimer
  15. As you know I love berries! I have never been able to grow them at home. I have to pay over the top prices for them at the shops. Please have some waiting for me the next time I am in France ok?

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives