mercredi 18 juillet 2007

Grande Brière (44) : le pont gallo-romain *** Gallo-Roman bridge

Le 02.07.07 à 9H40 (9;40AM)

Qu’est ce un pont ? D’après le petit Larousse c’est "un ouvrage, une construction permettant de franchir une dépression, un obstacle". Il existe aussi des ponts naturels cependant.
A Ker-Moraud, en Grande Brière, un panonceau nous promettait un pont gallo-romain
Voilà le pont gallo-romain que nous avons trouvé. En effet depuis des siècles cet ouvrage permet de franchir le marais à travers les roseaux. Ce n'est pas une deux voies. On ne peut s’y croiser.

What is it a bridge exactly ? According to our French dictionary Petit Larousse: "it is a work, a construction allowing to get over a depression, an obstacle". There are also natural bridges though. In Ker-Moraud, a sign promised to us a Gallo-Roman bridge. Here is the Gallo-Roman bridge which we found there. For centuries, indeed, this work allows to cross the swamp through reeds. Notice how narrow it is.

Le 02.07.07 à 9H40 (9;45AM)

Je n’ai rien trouvé concernant ce pont intriguant. Gallo-romain cela va de 50 av. J.-C. à 481 après. La période féconde a été la paix romaine (Pax Romana, 70 ->253 apr. J.-C.. Le pont de Vaison-la-Romaine dans le Vaucluse date du 1er siècle apr. J.-C.).
J’imagine que le pont de Ker-Moraud date de cette époque.

I found nothing about this intriguing bridge. Gallo-Roman period goes from 50 BC to 481 AD. Its fertile period was the Roman Peace, Pax Romana, from 70 to 253 AD. The Vaison-la-Romaine’s Bridge (Romaine = Roman) in Vaucluse dates the 1st century AD.
I may imagine that the Ker-Moraud’s bridge dates this time too.

15 commentaires:

  1. Hihi! Il faut savoir que ce pont est si vieux!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je connaissais pas ce pont.

    Faudra que j'aille le visiter
    merci pour l'info

    RépondreSupprimer
  3. Il y avait une histoire de pavés, il y a quelques temps dans plusieurs autres blogs, ceux là sont de taille, mais pas encore entièrement usés!!!
    toutes les constructions d'avant sont vraiment plus solides que celles de maintenant....

    RépondreSupprimer
  4. At first view it looks like a path and then you see that it is crossing a pond or river. It looks romantic in all that green. When I see those old buildings I always feel like touching them, making a connection to those times long ago.

    RépondreSupprimer
  5. C'est la montagne qui accouche d'une souris !
    Et pourtant, quelle merveille !
    Evidemment, a la meme epoque, les romains faisaient deja beaucoup plus grand...

    RépondreSupprimer
  6. Le dicton du jour:
    "mieux vaut être un vieux pont qu'un vieux c..."
    Pardonnez-moi ce lyrisme à deux balles

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour.
    J'aime bien les racines qui dérogent.

    Quand la nature empiète sur la cvilisation,c'est que par petite enjambées,elle reprend ses droits.

    Majid

    RépondreSupprimer
  8. N'empêche, il est toujours là, avec le temps, avec l'érosion, avec la pollution.
    Je me demande si petit ou grand, ce que l'on construit aujourd'hui saura franchir autant de siècles...

    RépondreSupprimer
  9. bon, là je peux pas frimer, j'arrive en dernier ;o).

    Merci pour la leçon, sincèrement je n'aurais jamais pense appelle cela un pont. je le trouve très mignon, et qu'il est survécu au temps c'est merveilleux. tu sais, cela me fait penser à ce que l'on trouve dans certain jardins japonais.

    Il donne envie ce pont, de fraîcheur, de ce laisser aller à la rêverie.

    Sinon, pas gentille d'avoir couper la personne sur la 2eme photo ;o).

    RépondreSupprimer
  10. Il existe un pont gallo-romain semblable tout près de chez moi. Un poil plus large, il est vrai, mais pas beaucoup plus - je ne crois pas que deux amoureux se tenant par la main pourraient y passer de front.
    Du coup, on s'interroge sur la fonction de l'ouvrage. Les bêtes et les charriots, c'est sur, devaient passer à gué. Alors le pont ne servait-il qu'à éviter aux bergères de mouiller le bas de leur robe et aux bergers de tremper leurs chausses ? Appréciable, après tout, en période hivernale...

    RépondreSupprimer
  11. Stupéfier ! Quel vieux pont ! Il a survécu le supplice des années de dépassement et aujourd'hui nous pouvons immobile le voir par vos photos.

    RépondreSupprimer
  12. Ces sortes de pont existent donc ailleurs. Ils sont bien cachés et doivent être dénichés.
    Je dois reconnaître que ce cheminement, ce passage ne fait guère son âge. Sans doute ce qui l’a protégé est qu’il n’est guère passant. Il est en terre de briéronne qui était exploitée pour le chaume des maisons, matière isolante car creuse et légère et vivante. A présent il n’y a que les chasseurs et les pêcheurs et les promeneurs à s’y aventurer
    La Grande Brière appartient en indivision à tous ses habitants. C’est sans doute pourquoi elle est préservée. Majid a noté les racines. Les arbres ont été laissés montrant la symbiose de l’ouvrage avec la nature.
    Ce qui me fait le plus réfléchir est de contempler cet ouvrage qui a demandé tant de peine aux hommes pour peu de profit égoïste immédiat. Pour cela il a pu traverser les âges et nous porter témoignage.

    RépondreSupprimer
  13. a bridge is always a comforting sight...it gives hope..to cross over the other side of freedom, joy and happiness...

    RépondreSupprimer
  14. Wow, it is in such a beautiful place. I can't believe it still looks like that after almost 2000 years! The Romans certainly knew how to build things!

    RépondreSupprimer
  15. Tes photos nous font percevoir presque charnellement ces traces du passé.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel