jeudi 23 août 2007

Imparfait Présent

Le 06.08.07 à 16H40 (4;40PM)

L’avantage d’avoir un APN est que l’on peut immortaliser des images qui font penser aux amis et personnaliser une carte postale éventuellement. Celle-ci est pour un ami habitant et travaillant en Suisse. Imparfait Présent.

Je vous ai dit hier avoir en me levant eu du soleil dans le cœur malgré la forte pluie. Stephen Bess m’avait annoncé la bonne nouvelle de la parution d’un poème qu’il avait écrit sur une de mes photos. De fil en aiguille, j’ai pensé à toutes les collaborations que j’avais eu tant plaisir à faire, je suis allée mettre un mot à Lynn. Et j’ai eu une grosse nostalgie en repensant à ce mois de novembre 2006 où Stephen, Lynn, Claudine et moi avions collaboré. Les choses vont vite dans le monde du blog, les vies ne suivent pas des rails toujours parallèles, les amitiés se font et se défont. Les présents se font absents. C’est la vraie vie qui veut cela. Et justement en revenant de mettre un petit mot à Lynn qui depuis si longtemps ne publie plus, je suis passée chez Imparfait Présent. Un message paru à l’instant y annonçait que son blog est pour le moment entre parenthèses.

Et bien voilà, le soleil s’est alors caché pour moi. Et j’ai de nouveau entendu la pluie tambouriner sur le toit et les velux. Et puis l’eau tombait si dru dehors qu’elle a pénétré dans la maison et s’est mise à couler de mes yeux et à ruisseler sur mon visage.

Imparfait Présent a beaucoup écrit à partir de mes photos. De très beaux textes comme il en a le secret. D’un trait, avec des mots simples et forts. "L’équitable de multiplication", "nos ailes en des cendres", "lune" et "cours en der". Et puis de merveilleux et généreux textes à l’occasion de ma fête et de l’anniversaire de Chamamy.

Stephen m’avait fait l’honneur il y a quelques temps de me décerner le Blogger Reflection Award, justement parce qu’il avait aimé écrire pour une de mes photos.

Imparfait Présent, pour tout ce que tu m’as apporté, pour tous les textes que j’ai aimé lire et commenter chez toi et qui m’ont tant appris, je te transmets ce Blogger Reflection Award. A toi d’en faire ce que tu veux.
C’est en effet ce que TU veux qui compte et est important.



A few times ago, Stephen awarded me the Blogger Reflection Award, because he likes my blog, whom I am and that we had a pleasant collaboration. I was lucky : he wrote a poem for one of my pictures. And the best think which happens now is that this poem will be published. I was not surprised at all: writing ""Imagining Sète" was a great job and it is an extraordinarily inspired poem.
Thank you and congratulations, Stephen, for the poem and also for the Award.

Imparfait Présent is a poet who often wrote beautifuly for my pictures. I like to read his words and it is an honour for me to ask him to receive this Thinking Award Blogger.

16 commentaires:

  1. ah les amitiés bloggeuses vont et viennent selon des cycles. Et puis beaucoup de Blog, ne vivent qu'une année, donc on saute à un autre blog, etc....Et puis on ne peut pas visiter tout le monde, alors des fois on decouvre un nouveau blog, et par manque de temps on delaisse petit à petit un ancien blog. ainsi va la vie dans le monde virtuel...
    Tres nostalgique today...mais je voulais dire le principal : PREMIER YESSSSSSSSSSSSSSSSS

    RépondreSupprimer
  2. Contrairement à vous, je ne m'étais pas réveillée hier avec du soleil. Mais j'ai eu la même réaction que vous en apprenant la nouvelle hier. comme vous je faisais le tour des blogs amis et voilà que la nouvelle est tombée, drue, à pic et sans appel. Et la tristesse que j'avais au fond de moi depuis quelques jours déjà a encore enflé. Chère cergie, le monde des blogs est impitoyable, comme le monde réel. A nous de garder les bons souvenirs, de savoir laisser partir les amis, de les comprendre et de les soutenir dans leurs décisions.
    Regardons l'avenir, tout proche, n'est-ce pas? et sachons prendre ce qu'il nous donne. Je crois que les amitiés sincères vivent au-delà des blogs... je vous embrasse chaleureusement et vous tend la main.

    RépondreSupprimer
  3. La vie avance et les choses changent - mais il ne faut pas bloguer si ce n'est pas ou plus un plaisir, à moins que ce ne soit dans un autre but bien précis.
    Les blogs ne sont pas - et surtout ne doivent pas être toute notre vie, mais une chose parmi tant d'autres qui toutes ensemble forment notre vie avec ses bons et mauvais moments.
    En ce moment le blogosphère (le notre) est un peu plus calme que d'habitude, mais on peut y voir aussi le bon côté, à savoir qu'on peut passer plus de temps sur les blogs quipublient, étant donné qu'on en a moins à visiter...
    Mais tu es tellement sensible! Peut-être pas facile tous les jours.

    RépondreSupprimer
  4. Des fois le présent est imparfait
    Un bateau neutre
    futur antérieur et amitiés

    RépondreSupprimer
  5. Grace au blog, j'ai retrouvé HPY, et j'ai rencontré de nouvelles gens, cela me permets d'avoir de leurs nouvelles et de donner les miennes, avec une pointe d'humour quelquefois et de belles photos et des idées.On apprend des tas de choses aussi.Vive les bloggeurs et geuses!!!

    RépondreSupprimer
  6. Chère Cergie,
    je partage ton émotion, Imparfait présent m'a fait vivre de grands et beaux moments.

    Olivier relativise et nous rappelle les fluctuations du monde bloggesque,
    Delphinium et Hpy renouvellent leur présence amicale,
    Majid avec finesse fait remarquer que le Présent est Imparfait...
    Je le ressens avec acuité alors que j'essaie de prendre mon retour à Avignon du bon côté... été doux-amer, été pluvieux ou gris, été d'abandons, mais il faut aussi savoir se rappeler les bonheurs passés et présents...

    RépondreSupprimer
  7. Tient bjr Nathalie, que deviens tu ?

    Miss cergie, deux choses du raleur de service (il en faut un, je suis d'accord pour etre celui là).

    1) tu as un probleme, on a plus acces a ton profil. que caches tu dans ce profil que tu ne veux pas nous faire partager........

    2) ce n'est pas un 'Amédée Award' sur mon bandeau du blog, mais juste amedée pour signaler que ce blog est aussi le sien ;o)). et puis qui te dit qu'amedée ne m'a pas remis un 'Award Amedée', je le merite, je suis le number one des maitres de tous les teddy bear amedées du monde entier... voila que la fievre de la megalomanie me reprend, patron une autre coupe de champagne que je me soigne.

    RépondreSupprimer
  8. La durée moyenne d'un blog? Je tiens maintenant six mois; des fois c'est dur (et tard)!

    RépondreSupprimer
  9. A tous, merci d'être passés et de vous être étendus sur votre façon de voir le blogging, qui est personnelle à chacun. Chacun retire des choses différentes suivant son histoire personnelle et le moment de sa vie. Imparfait est à un moment de sa vie où il a besoin de s'éloigner du blog, mais je suis rassurée par le codicille qu'il a ajouté par la suite à son message : il reviendra !

    Imparfait, merci d'être passé toi aussi. Je suis contente d'avoir fait ce message pour te dire mon estime. Je sais que tu ne pourras rester longtemps loin de l'écriture qui est ta vie aussi. Je sais comme le blog est dévoreur de temps et je puis comprendre ton besoin de t'en éloigner pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  10. This is beautiful. Thank you so much for your inspiration. I love the photos as always. I like the contrast of the soft, fluffy cat against the hard, colorful stone.

    RépondreSupprimer
  11. La bête de la forêt héraultaise29/8/07 11:01

    Mimo, petite lucie ole de ma vie. Je suis tombé, au hasard d'une petite envie de prendre des nouvelles de ma gentille mimo, sur ce message évoquant Séte et je n'ai nul part trouvé une petite allusion au gentil guide local qui vous a héberger dans sa modeste antre... Tu as donc si vite oublié Totoro???

    Je n'aime pas quand tu es triste ma pitite mimousse.

    Je t'aime...

    Ton petit totoro

    RépondreSupprimer
  12. SB and SN, contrast and however as for our different blogs even differnt they are complementary. WE deserve it.
    ;o)

    Totoro de la forêt, que ta gentillesse me fait du bien. Tu sais que dans la vie on a bien souvent des chagrins mais d'être entouré par les siens comme tu as su si bien le faire aide à les surmonter. En l'occurence en ce qui concerne les peines de blogs, elles ne sont ni mortelles ni éternelles

    RépondreSupprimer
  13. Meilleur souvenir ;)

    Et des bises!

    (sisi des bises, tu te rends compte?)

    RépondreSupprimer
  14. J'apprécie à sa juste valeur, imparfait, et ce nouveau commentaire me donne une pêche d'enfer...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives