vendredi 21 novembre 2008

Epinal (88) : l'eloge du compost *** elogy of compost

Le 24.10.08 à 9H48. La déchèterie se dit "le repoux" à Epinal (88) et "la jaille" à Saint Brévins les Pins (44)...
("Jaille" = sable de mauvaise qualité dans le jargon des marins travaillant sur les navires sabliers. Source Wikipékia)



Il est des matins comme ça,
Où elle parait forte et belle, la vie...

There are small hours like that.
Life seems powerful and beautiful...


34 commentaires:

  1. tu nous refais les fleurs du mal et de la merde tu fais naitre les brumes etherees. Que de la jaille jaillisse la poesie du lisier !

    RépondreSupprimer
  2. Aux pieds de sapings captifs, deux brouillards se saluent de bon matin.

    RépondreSupprimer
  3. Comment il se fait à ne pas rester fasciné par ce spectacle si suggestif?

    RépondreSupprimer
  4. tout se mélange, la fumée de la décharge, la brume (allez on va dire) matinale et ton poème.
    Nougaro "La decharge"
    Rois de la boue, Princes du fer
    Seigneurs crados de la décharge
    Puisque le ciel vous met en marge
    Que règne la fête aux Enfers!
    Rois de la boue, Princes du fer

    Abreuvez-vous de vos déserts
    Comme la Chine de son livre
    Applaudissez l'horreur de vivre
    Crachez le fruit, mangez le ver!
    Rois de la boue, Princes du fer

    Et foutez leur bonheur en l'air!
    Votre palais c'est la baraque
    Votre clarté c'est le cloaque
    Vous n'avez pas assez souffert
    Rois de la boue, Princes du fer

    Dans la tourbe de votre chair
    Il paraît qu'il existe un ange
    Un rayon perce sous la fange
    Enfoncez-vous vers cet éclair
    Rois de la boue, Princes du fer

    Pour qu'au fin fond, le der des ders
    Au fin fond de la Ville-Ordure
    Brille la vie, la très très pure
    Vie, Larme de l'univers"

    RépondreSupprimer
  5. Aucun déchets dans ces premiers commentaires. Il sont beaux et ta photo nous montre qu'une déchetterie peut être belle, un matin.

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement que nous n'avons pas l'odeur!bon week end.

    RépondreSupprimer
  7. Rien ne se perds rien ne se crée.
    J'ai du apprendre ça il y a bien longtemps...
    Brume matinal, très belle (ou comme disait mon paternel une rose sur un tas de fumier.) mdr
    Bisous bonne journée. ;-)))

    RépondreSupprimer
  8. et oui en deux ans (deux ans, jour pour jour, personne n'a remarqué mais j'ai fait exprès de poster le même jour) le monde de la blogosphere change, ta présence (mon petit audimat a moi) surtout...en deux ans, on change de visiteurs, on change ces visites......et puis dans deux ans qui restera t-il ??? (surement plus moi, je me vois mal continuer pendant deux ans, du moins dans cette formule de blog).

    RépondreSupprimer
  9. C'est super marrant ça. Je n'aurai pas du tout mis le même petit poème pour agrémenter ta photo. Je serai partie dans un truc super glauque. Voire fumeux et brumeux. :-) Enfin tu me connais et je te connais aussi. Elle est impressionnante cette photo, il ne devait pas faire chaud quand tu as appuyé sur le petit clic pour saisir cette instant "magique". Je ne connaissais pas le terme "jaille". Je vais donc continuer la journée en étant moins bête. Cela va être une grande journée, je dois aller faire des courses, de la bouffe, des fringues peut-être. Faudrait que je me trouve des pompes aussi un peu plus chaudes parce que la neige va tomber jusqu'en plaine il paraît et cela cette nuit. Ah glagla.

    Bon je repasserai pour raconter des ânneries. :-)

    RépondreSupprimer
  10. Lasiate, les eaux usées ne sont pas traitées dans une déchèterie, du moins pas dans les Vosges
    :)
    Et le lisier est épandu dans les champs (dans les Vosges le fumier reste en place pour faire pousser les rosés des prés)

    Thérèse, tout à fait ça ! Le brouillard des Vosges n'a aucune commune mesure avec celui de la Région Parisienne qui reste comme une chape de plomb sur nos têtes ces derniers jours.

    Nazzareno, la respiration de la vie qui transcende la mort

    Olivier, une petite ville et donc la chance d'avoir une grande décharge où tout se cotoîe et de plus beaucoup d'arbres et donc beaucoup de feuilles apportées à la déchèterie

    Claude, une déchèterie c'est toujours différent et cela offre un spectacle toujours renouvelé

    Lyliane, l'odeur du compost mûr est bonne, par contre lorsqu'il mûrit et qu'on le retourne et qu'il est bien fait, cela sent l'ensilage cela ne sent pas mauvais, un peu âcre c'est tout

    Daniel sur le compost souvent des potirons. Je connais un jardinier de Grande Brière qui veut que ses cendres soient répandues sur son compost.

    Olivier, j'ai une tendresse particulière pour novembre 2006, il ne reviendra plus mais il a été. Il ne faut pas l'oublier. Qui aurait dit alors ce que serait novembre 2008 ? On ne sait ce que sera novembre 2010 c'est sûr, attendons et nous verrons, de toute façon, on ne refera ni le passé ni aujourd'hui...

    Delphinium, cela dépend, tu vois, de l'état d'esprit. Parfois on a besoin de voir le bon coté des choses pour pouvoir avancer...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Lucie! C’est toujours un grand plaisir quand j’ai la chance de venir sur ton blog! Même quand il s'agit des dechéteries... ;))
    Le brouillard fait une très belle photo! C'est drôle, mais cette année on n'a pas encore eu du brouillard ici; il semble qu'on aura un printemps mouillé... :)

    Intéressé en Tunisie? La voilà à Blogtrotter ;))
    Amuse-toi! Bon weekend!

    RépondreSupprimer
  12. Je remarque l'effort de décoration : le vase Médicis, sur ce qui ressemble à un pilier de portail.
    Dans le ciel, le bleu se transforme en blanc, sans que l'on sache où finit l'un et où commence l'autre.

    PS : Tu étais venue en moto ?

    RépondreSupprimer
  13. Très surprenante Ta photo !

    Les déchets seraient-ils radio-actifs ???

    RépondreSupprimer
  14. cergie, arrête de fumer, regarde toute la fumée que tu fais. Mes poumons sont fragiles!

    RépondreSupprimer
  15. Très beau. Fumier, compost, ça réchauffe, fer, plastique, c'est différent. Belle photo. Très belle photo.

    RépondreSupprimer
  16. *lol* Le compost fait de la brûme.

    RépondreSupprimer
  17. une image vraiment magique et fascinante.....

    RépondreSupprimer
  18. outre le côté pratique, la photo est belle

    RépondreSupprimer
  19. Gil, la Tunisie ? Pourquoi pas, surtout en dehors de la saison touristique comme en ce moment
    :)

    Alain, tu as l'oeil et le bon. Et aussi un ordi bien lumineux.

    Webradio, pas plus radioactifs que les tas fumants de fumiers en bord de routes

    Delphinium en novembre, c'est du tout bon pourtant pour tes petits poumons : rien que de l'érable, du chêne, du hêtre à l'origine.

    Hpy, le compost se fait naturellemnt sans avoir besoin d'être incinéré (ceci dit on peut aussi récupérr les cendres du feu de cheminée). Il y fait chaud, là dedans, c'est ce qui en principe tue les germes et les maladies

    April, le compost respire encore car il n'est pas tout à fait mûr

    Francesco, merci.

    Objectif-p, à toi aussi merci. Je suis contente de te revoir. Olivier et moi étions en pleine phase de nostalgie (voir ci-dessus).

    RépondreSupprimer
  20. C'est une jolie brume. Les arbres me rappellent mon petit passage dans les Vosges. J'ai travaillé 2 mois dans un camping à Corcieux, à côté de Gerardmer en 91!

    RépondreSupprimer
  21. Oh oui... serait-ce le paysage ou notre perception qui change? je crois que c'est plutot subjectif...

    RépondreSupprimer
  22. Hi Cergie,
    I stopped by to view your latest post and this is something different. I always enjoy your view of the world.

    RépondreSupprimer
  23. Après une semaine bien occupée, j'ai enfin le temps de faire le tour des blogs!

    L'idée du jardinier me semblait bonne! Dommage que je n'ai pas de jardin ni de compost!

    RépondreSupprimer
  24. Suite à un com. dans le vide...
    Il faut une bonne dose d'imagination pour entendre les vagues dans le vague bien sur ! ! ! ! ! Effet BaujolPif sans doute... mdr
    J'ai donc mis une image pour plus de réalisme...
    Bonne Journée, Petit d'homme va arriver sans tarder... A +

    RépondreSupprimer
  25. heureusement qu'il y a la brume qui donne un air abstrait et ma foi très réussi encore une fois à cette photo. De toute façon elles existent les déchetteries on ne peut pas ne voir que lamer, les étangs, les montagnes le reste est là aussi.

    RépondreSupprimer
  26. Quels contrastes -au pluriel-entre ces deux photos !
    A ma connaissance, pas de terme local normand pour désigner la déchetterie...

    RépondreSupprimer
  27. Et si tous les matins étaient comme ça?
    Et si on n'avait qu'à fermer les yeux pour y croire?

    (aux matins comme ça pas au compost)

    RépondreSupprimer
  28. Adam, la brume est différente en région parisienne, les arbres aussi. Hélas, on ne peut tout avoir au même endroit. Hélas ou tant mieux ? Le plaîsir est d'autant plus grand, chaque fois, pour moi, de retrouver mes racines.

    Wondassista, je ne crois pas que ce soit toujours subjectif. Le paysage change selon la lumière les conditions météo, l'heure. Par contre on est prêt à la voir ou non.

    Princess Haiku, thank you. So much to see and so much to enjoy for me in my world. How to do a choice and how to find enough time to show that. You know what I mean.

    Peter, je ne sais comment tu fais pour toujours être d'humeur égale même quand tu es débordé. A défaut de son compost (ce jardinier ne vit que pour son merveilleux jardin), on peut trouver un coin de forêt qu'on aime et un arbre particulier ? Pas un parc, bien sûr, à cause des chiens...

    Daniel, j'avais ouvert un nouvel onglet, je pouvais continuer à entendre les vagues. Je vais retourner voir le message, ce ne sera plus un message "rare", juste un message "rescapé" (j'ai "sauvé" une fois une nouvelle qui a ensuite été publiée).

    Marguerite-Marie, la vie produit des déchets. D'ailleurs les anciens peuples ont laissé des traces de leur passage sur terre qui sont très instructifs à étudier.

    Miss, tu devrais demander aux anciens dans ton coin et surtout à ceux qui pratiquent la déchèterie (le panneau à Epinal dit "déchèterie, c'est mon père qui utilisait ce terme vernaculaire)

    Patrick, coucou !
    (Et bonne continuation...)

    Gregory, tu as raison. Et même sans la brume la déchèterie peut être belle aussi. Cependant il est des matins où on est plus content que d'autres : avec Olivier nous avions évoqué novembre 2006 avec nostalgie, et toi et Ricardo êtes passés ensuite....

    RépondreSupprimer
  29. "La fleur c'est le fumier qui a été aimé" Placide Gaboury

    Une belle idée cette image avec son ambiance de petit matin brumeux ! Je vais emmener mon appareil la prochaine fois

    RépondreSupprimer
  30. WOW... this is a super photo... love the thin fog and the atmosphere in it... bravo.

    RépondreSupprimer
  31. Ah... la brume...

    Tu as pensé à moi, j'espère, en prenant la photo !

    RépondreSupprimer
  32. Fifi, on peut trouver de belles images partout, si on n'a pas l'appareil, on ne peut pas les partager

    Tr3nta et Chuckeroon, I'm happy you liked this picture

    Maxime, la brume... la respiration du compost et surtout la lumière...
    Tu as pensé à toi en regardant cette photo !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives