jeudi 18 décembre 2008

Epinal (88) : la sapiniere *** the fir forest

Le 15.12.08 à 11H50

Les sapins sont exploités ; tel est leur destin...

Fate decreed that fir trees are exploited...



36 commentaires:

  1. Pauvres sapins, tel est leurs destins...
    Ce matin la il ne devait pas faire très chaud !!!!
    Bree.e..e... je frissonne.
    Les trolls ne sont pas sortis du bois ?
    bise bonne journée... ;-))

    RépondreSupprimer
  2. Les forêts sont une ressources vitale, comme toutes les ressources doivent être exploitées pour le nôtre bien-être, les ressources cependant ils s'épuisent, donc l'exploitation doit être intelligent autrement, comme il se déclare de ces parties "le jouet il se casse".
    Passes une bonne journée.
    Ciao.

    RépondreSupprimer
  3. Mais comme on dit, peut être s'ils étaient pas exploités, ils seraient peut être pas là de tout!

    Belle photo - on peut presque la sentir, et entendre des bruits...

    RépondreSupprimer
  4. Il y a de plus en plus de forêts exploitées sous des normes très strictes. (Comme chez moi hier!)

    Mais en matière de forêt ma préférence va vers les forêts de mon enfance, lorsqu'on ne les exploitait pas encore en ligne et en quinconce, et quand les feuillus avaient le droits de pousser en compagnie de résineux. On pouvait y apercevoir les trolls cueillir des champignons à la fin de l'été. Ou des myrtilles, des airelles, ou pourquoi pas des pyrolas.

    RépondreSupprimer
  5. Daniel, je n'ai pas rencontré le lynx réintroduit depuis 1983, c'est déjà ça !

    Nazzareno, en effet, les forêts doivent être gérées, qu'elles appartiennent aux collectivités ou à des particuliers. Il ne faut pas faire n'importe quoi.

    Adam, la forêt a tendance à prendre le pas naturellement sur les prés et les champs. Certaines parcelles sont plantées, d'autres se renouvellent.

    Hpy, il y a forêt et forêt. Ce sont les hêtres qui peuplaient les Vosges, avant les sapins. La forêt primaire est mélangée.
    A La Bresse (88) les habitants sont riches de leurs forêts communales, ils peuvent couper pour leur usage des parcelles qu'on leur attribue. C'est aussi le cas ailleurs, dans le Vercors par exemple.
    (Tu eus pu expliquer ce que sont les filolas, ou donner un lien. Ca se mange, comme la salsepareille ?)

    RépondreSupprimer
  6. comme les sapins sont exploités, il faut créer "l'international des sapins". Pour dénoncer leurs conditions de vie précaire et leur exploitation par les gros de ce monde.

    Il faut trouver un juste équilibre. Exploiter les forêts mais replanter ensuite les arbres que l'on coupe. Ne pas trop couper et couper intelligemment. On commence seulement à le comprendre.
    Les forêts que j'ai traversées dans mon enfance sont essentiellement des forêts de sapins. J'aime les sapins, leur odeur, leur majesté lorsqu'ils se balancent gracieusement dans le vent et leur façon bien à eux de se draper dans les flocons de l'hiver. Bises

    RépondreSupprimer
  7. Les forêts BIEN exploitées (je dis bien, non trop) sont les meilleures. A mon avis, il est très belle cette forêt (et ta photo bien sur), magré les sapins tombés.

    RépondreSupprimer
  8. purée j'espère que quand le sapin tombe il ne se fait pas mal! :-)

    RépondreSupprimer
  9. AÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏËEEEEEEEEEEE

    RépondreSupprimer
  10. C'est du bois dont on fait les flutes ?

    RépondreSupprimer
  11. il y en a toujours qui se tirent des flûtes. :-))

    RépondreSupprimer
  12. je me suis fait avoir par un sapin une fois dans ma vie, ça fait super mal. :-))

    RépondreSupprimer
  13. Le sapin est le bois dont on fait des cercueils - c'est pour cela qu'on dit que ça sent le sapin. Mais le sapin sent bon.
    Les flûtes, c'est bien pour le champagne.
    Et les trolls aiment les sapins plus que le champagne. Flûte alors.

    RépondreSupprimer
  14. est-ce que les flûtes à champagne nen bois de sapin existent?

    RépondreSupprimer
  15. Si les fl^tes à champagne en sapin n'existent pas il faut demander aux trolls de les fabriquer.

    RépondreSupprimer
  16. Décidément, ta région est une région brumeuse...c'est beau, et mystérieux.
    Le titre-à sens multiples me rappelle un poème d'Apollinaire, dans "Alcools"

    Strophes 2 et 3
    "Dans les sept arts endoctrinés
    par les vieux sapins leurs aînés
    Qui sont de grands poètes
    Ils se savent prédestinés
    A briller plus que des planètes

    A briller doucement changés
    En étoiles et enneigés
    Aux noëls bienheureuses
    Fête des sapins ensongés
    Aux longues branches langoureuses"

    RépondreSupprimer
  17. J'aime l'ambiance brumeuse de ton image, Cergie et la manière dont elle est cadrée. J'ai l'impression d'entendre les branches craquer sous tes pas ! Je n'y connait rien en exploitation forestière, mais j'aime les grandes forêts de sapins. Dans la lorraine où j'ai grandi, il y en a beaucoup.
    J'aime aussi ta page de commentaires, c'est un régal. :-)
    Bonne soirée à tous !

    RépondreSupprimer
  18. Debout les sapins de la terreuh....

    RépondreSupprimer
  19. comme arbres de Noël, ils risquent de faire un peu tristounet, même en y plantant des guirlandes avec des clous.
    Cela dit, je vois que les Vosges n'ont rien à envier au Limousin du point vue de la brume. Destin des zones forestières...

    RépondreSupprimer
  20. Quelle ambiance !!
    brume, humidité un peu de neige tout pour attirer le père Noel

    RépondreSupprimer
  21. ..une embiance et une lumière superbes...

    RépondreSupprimer
  22. Une atmosphère inquiétante pour cette magnifique photo. Qui se cache au loin ? Les arbres morts sur le sol ne font que dissimuler une multitude de vies bien dissimulées à l'abri des regards.

    RépondreSupprimer
  23. qu'elle est jolie cette forêt des Vosges ! J'habite aussi dans une région d'exploitation des pins ... dans les landes mais c'est une autre forêt !

    RépondreSupprimer
  24. le bois d'arbre19/12/08 09:11

    Ben je ne suis passée par la forêt hier !! Tiens, j'ai oublié ! Quelle belle photo ! Des sapins debouts et des sapins couchés dans la brume. Je suis très mal placée pour parler du sujet de l'abattage des arbres, puisque mon Chéri ne vit que de cela, surtout qu'en plus en ce moment il travaille un bois noir qui vient d'Afrique.

    RépondreSupprimer
  25. une belle forêt...avec une ambiance super!! comme tu sais les saisir

    RépondreSupprimer
  26. Belle photo Nature et… sans déguisement.
    Les grands sapins ont froid dans le dos de penser au sort qu'on réserve à leurs petits pour la Noël ! Ils restent dignes, altiers, tout en se faisant discrets, dans le bouillard, pour que personne n'aille s'imaginer de les affubler de guirlandes et de clignotants… ;-)

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Lucie! Avec un jour de 48heures, j’aurais beaucoup plus de chance de m’amuser avec ce blog magnifique! Quel dommage… ;(
    Les sapins (d'Alsace) sont magnifiques, même s'ils servent à embellir la Grand Place à Bruxelles...
    Entretemps Blogtrotter est en train de partir de Tunisie 2007, mais a réussi à maintenir le délai des posts en douze (12) mois seulement. Superbe accomplissement… ;)) Amuse-toi! Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  28. Cette photo montre bien comme Epinal est entourée de forêts. Il y a des forêts exploitées, d'autres plus sauvages qui font de belles promenades. Toujours à proximité immédiate de la ville. Si vous prêtez attention, vous verrez qu'il y a des fougères et des feuillus. En plein milieu de la photo il y a même un petit sapin qui ferait un joli sapin de noël. C'est loin d'être une endroit "mort".
    Sapin pour l'arbre de noël ou sapin pour mâts de navire... J'ai pensé à ce joli conte d'Andersen :

    Le petit sapin

    La leçon qu'il délivre est qu'il faut savoir reconnaitre le bonheur lorsqu'on a la chance de le vivre....

    Heureuses fêtes à tous, avec ou sans sapin, avec ou sans crèche, mais avec beaucoup d'amour !

    RépondreSupprimer
  29. Le petit sapin d'Anne Sylvestre

    C'était un petit sapin
    Pique pique pique
    C'était un petit sapin
    Pique pique bien

    Il vivait dans la forêt
    Entouré de grands arbres
    Qui sans arrêt se moquaient
    Et le trouvaient bien laid
    Quand parfois il soupirait
    Vous avez cœur de marbre
    Les grands arbres s'agitaient
    Et leurs branches riaient

    Quand un jour il demanda
    Qu'enfin on lui explique
    La raison de ses tracas
    Il entendit cela
    Nous prenons feuille au printemps
    Toi tu es plein de piques
    Puisque tu es différent
    Tu dois être méchant

    Mais quand l'automne revint
    Que les feuilles jaunirent
    Qu'ils essayèrent en vain
    De rester souverains
    On vit le petit sapin
    Tranquille et sans rien dire
    Se dresser près du chemin
    Plus vert chaque matin

    Sous la neige au nouvel an
    On le trouva superbe
    Mais s'il en fut bien content
    Ne changea pas pour tant
    Et quand vint le mois de mai
    Son ombre était sur l'herbe
    Pas plus grande mais jamais
    De lui on ne riait

    Si l'histoire finit bien
    C'est qu'à propos de feuilles
    On peut encore c'est certain
    Accepter son voisin
    On pourrait aussi l'aimer
    A condition qu'on veuille
    Penser qu'on est tous plantés
    Dans la même forêt

    Anne Syvestre - Fabulette 1976

    odile b.

    RépondreSupprimer
  30. Rien ne vaut quand même une bonne bûche dans la cheminée avouez-le!
    Et rien ne vaut une bonne photo comme la tienne pour remettre en tête tous nos trésors de sons, de vues et de d'odeurs.

    RépondreSupprimer
  31. The horizontal and the vertical - just like the people who are now in the cemetery in the previous photo!

    RépondreSupprimer
  32. Complainte de la forêt...

    RépondreSupprimer
  33. Sympa cette légère brume. Joyeux noël à toi

    RépondreSupprimer
  34. A wonderful photo. Mist in the forest always looks so magic. One is waiting for the elves to come.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives