mardi 16 décembre 2008

Epinal (88) : Resquiescat ln Pace

Le 15.12.08 à 14H40

Avez vous remarqué ?
Les corneilles comme les chats aiment partager la paix des morts.

Have you ever noticed that cats and crows tend to share dead's peace ?



35 commentaires:

  1. Bonjour Cergie
    Je n'ai pas laisse de commentaire depuis longtemps mais les journees sont trop courtes en ce momment!!!
    et l'entree de l'hiver me trouve toujours plus fatiguée..
    Je vois la corneille mais je cherche les chats!!! ;~))
    La lumiere comme toujours chez toi est sublime.
    Ce brouillard flottant au dessus des tombes nous cache t'il quelque chose...

    RépondreSupprimer
  2. Dennis says
    Bonjour Mon Petite!

    Dennis fears crows, but good catch on this crow! excellent moody photo.

    very grey day here today.

    RépondreSupprimer
  3. Hi Cergie,
    Wow! Great atmosphere in this photo. I love photos of old cemeteries.

    RépondreSupprimer
  4. vieux cimetière qui me rappelle celui de martel (4-6), mon grand père (quand on faisait le grand tour du soir) passait devant (il y avait des fois de feux follets et cela me foutait la trouille, et je serrais fort la main du grand père), on faisait une pause et il me racontait ses amis qui peuplaient le cimetière, et comme c'etait un superbe conteur, c'etait pas triste, c'etait pas glauque, juste ce qu'il faut de nostalgie. C'est surement depuis ce temps là que j'aime bien les cimetières..

    Bon ben comme miss Marie-Noyale, pas vu de chat....

    Sinon oui, j'ai mis la ceinture de chasteté, mais raz le bol des spams...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai du être un chat dans une autre vie, car j'aime aussi la paix de ces endroits et les fleurs..Souvent à ma pause déjeuner quand je n'allais pas ripailler avec Peter et HPY, j'allais manger mon sandwich dans le cimetière derrière le bureau!!
    Et mon appartement à Rueil donnait sur le cimetière, les voisins n'étaient pas dérangeants!!

    RépondreSupprimer
  6. Les tombes semblent bien serrées les une contre les autres...
    Comme ça ils peuvent tous papoter ensemble ... mdr ...
    Plus jeune je n'aimais pas les cimetières, avec l'age il ne me déplait pas de m'y promener ^_^
    ("La Corneille" sur "Laracine" de "La Bruyère" "Boileau" de "la Fontaine" "Molière").
    Bise bonne journée ^_^

    RépondreSupprimer
  7. Les chats et les corneilles aime le calme et la tranquillité - c'est tout!
    C'est comme le gens, plus ils vieillissent, plus ils aiment le calme, et plus ils se rapprochent des chats et des corneilles qui se plaisent dans les cimetières. Et ils finissent par y aller, parfois contre leur gré, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  8. Les morts ne peuvent plus rien faire mais les chats des cimetières "baillent ils aux corneilles" ?
    Je suis tous le contraire de Lyliane. Moi, les cimetière je n'y que pour faire un coucou.

    RépondreSupprimer
  9. Et les chats sont là parce qu'il y a des souris?

    Ta photo est fantastique...et fantastique!

    RépondreSupprimer
  10. delphinium raplaplat16/12/08 11:56

    le commentaire de la dame du nord est empreint d'une grande sagesse. Comme d'habitude me direz-vous. Les tombes sont bien serrées dans ce cimetière. Le passage pour aller se recueillir sur la tombe d'un proche ne doit pas être aisé. Ta photo est sombre. Mais il y a quelque chose comme une espérance. Peut-être dans les fleurs que les gens ont dû mettre sur les tombes lors de la Toussaint. Ou alors dans le passage de cette corneille qui nous dit peut-être que l'arrivée au cimetière n'est pas définitive peut-être, que ce n'est qu'un passage vers autre chose.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Petit matin brumeux… atmosphère qui ajoute au mystère de l'endroit.
    Il fallait la saisir, cette corneille en "rase-mottes", seul être animé en ces lieux !
    petit "croâ" rauque et morne parmi les croix… => en dehors de toute superstition : augure un peu sombre, quand même… ;-(
    J'avoue que j'ai pris plaisir à passer, repasser avec le curseur, revenir sur la photo pour faire apparaître les couleurs, les allumer, les éteindre puis les rallumer…
    Sympa, cette "animation", surtout en l'occurrence : les fleurs et leur rayonnement changent beaucoup la perception : elles éclairent les tombes de façon étonnante : le végétal qui réchauffe le minéral ; la couleur qui redonne vie.

    RépondreSupprimer
  12. jolie photo ma petite mimo...

    RépondreSupprimer
  13. Hélène et Odile ont laissé des pensées que je partage, à part en ce qui concerne les chats ce qui doit vouloir dire que je suis encore "jeune" lol

    Mais la poussière sous la pierre? Cela doit-il être?

    RépondreSupprimer
  14. Flotter dans le silence pour s'envelopper d'un souffle paisible

    RépondreSupprimer
  15. Il y a un chat tricolore dans ce cimetière, il y est tranquille. Ce jour là, il y avait des volées de corneilles qui croassaient. J'en ai déjà vues au cimetière Montparnasse en été. J’imagine que ces animaux recherchent le calme et lorsque le brouillard s’en mêle ils sont servis. Les chrysanthèmes de la Toussaint étaient gelés, mais encore colorés. Les tombes anciennes, notamment les chapelles qui sont de vraies maisons à entretenir pour les héritiers, se superposent avec les nouvelles d’une esthétique différente. J’aime bien me promener dans les cimetières, l'ambiance n'était pas triste ; mais pas trop y être seule ; surtout je ne suis pas sûre que je serais ravie d'y être enfermée le soir et de voir des feux follets.

    The chrysanthemums was frosted, and still rather beautiful though ; happily, I was not ! I was wearing my red coat.

    RépondreSupprimer
  16. Étouffement à la vue de cette photo renforcé par la brume. La corneille peut s'envoler pour prendre ses aises et les habitants de ce lieu sont sans doute aussi depuis longtemps partis vers des espaces plus vastes.

    RépondreSupprimer

  17. Then this ebony bird beguiling my sad fancy into smiling,
    By the grave and stern decorum of the countenance it wore,
    `Though thy crest be shorn and shaven, thou,' I said, `art sure no craven.
    Ghastly grim and ancient raven wandering from the nightly shore -
    Tell me what thy lordly name is on the Night's Plutonian shore!'
    Quoth the raven, `Nevermore.'

    E.A.P.

    RépondreSupprimer
  18. Oh! I caught my breath! Epatant.

    (By the way....toi et tes menus! I could almost taste the Normandy experience).

    RépondreSupprimer
  19. partager la paix des morts ou peut etre fuir l'entourage des vivants...

    RépondreSupprimer
  20. j'aime aussi visiter les cimetières. On y trouve le calme et aussi l'amour que portent souvent les vivants à leurs morts.
    ta photo est vraiment belle.

    RépondreSupprimer
  21. superbe brume et cette corneille qui vole comme les esprits du lieu.

    Un chat tricolore est une chatte

    RépondreSupprimer
  22. Quelle paix ! J’adore cette photo ! Même si je ne souhaite pas y rester, j’aime bien me promener dans les cimetières ; une ambiance particulière. J’ai du visiter la quasi-totalité des cimetières parisiennes. Notre maison de campagne (quand nous avions une) donnait sur le cimetière du petit village.

    Tu as du déranger la paix de la corneille – elle s’envole !

    J’ai pris un grand plaisir de lire les commentaires !

    RépondreSupprimer
  23. les corneilles bouffent les morts en commençant par les yeux! elles surveillent donc le garde-manger ;)
    Elles m'ont dit, ces dames en deuil permanent, comme elles regrettaient les gibets de Montfaucon!

    RépondreSupprimer
  24. Very nice atmpospheric perspective Cergie. I know crows or especially ravens are associated with churchyards. Ravens are particular associated with symbolism. From wikipedia "In Sweden, ravens are known as the ghosts of murdered people, and in Germany as the souls of the damned". Also of course in Poe's "The Raven". I'd never thought about the cats. Maybe they go to catch the birds.

    RépondreSupprimer
  25. Une très belle image Cergie !
    Malgré la grisaille et la brume, peut être à cause d'elles et du contraste avec les touches colorées de fleurs !
    Et puis l'oiseau juste au dessus des bruyères roses !!!

    RépondreSupprimer
  26. beautiful image... but at the same time I have contradictory feelings...

    RépondreSupprimer
  27. Ma miss cergie, comme je ne passerais plus sur la blogsphere avant Janvier, je te souhaite de bonnes fetes de fin d'année et tout ce que tu reves.....Big Bisous de Noel.... A MOI NYC.........................................................

    RépondreSupprimer
  28. je n'avais pas vu la corneille, je l'ai cherché après avoir lu le texte et je trouve cette photo très belle, poétique, réfléchie, intime et délicate, une chose que tu te ressembles beaucoup.

    RépondreSupprimer
  29. Est-ce une nouvelle image d'Epinal ?je vois la corneille, pas de chat-me suis-je dit,mais le lien nous indique que le chat photographié auparavant fréquente le mur de ce cimetière- c'est donc un ciné-photo qui est proposé!
    L'effet de brume , très suggestif, est parfait .

    RépondreSupprimer
  30. ...ç'est fascinant Cergie....

    RépondreSupprimer
  31. Au Tibet, les morts sont démembrés et offerts aux vautours. C'est une tradition religieuse rigoureusement respectée, car sinon, les esprits ne peuvent trouver la paix...
    J'ai lu ça dans "Funérailles célestes" de Xinran, un très beau livre que je recommande vivement.

    RépondreSupprimer
  32. The crow appears to hang in the air - with some intent.

    RépondreSupprimer
  33. And another great photo. A wonderful atmosphere, a bit melancholic of course. The graves in the foreground are clear and crisp and the ones in the back fade away more and more.

    RépondreSupprimer
  34. J'avais publié cette photo et son sujet .

    Merci pour
    The Raven d'E .A. Poe

    un de mes auteurs de prédilection, traduit par Baudelaire, qui est autant son double que son traducteur .
    Les affinités littéraires pourraient emmener très loin .

    code:litsi
    Amusant hasard, non?

    RépondreSupprimer
  35. J'avais "Oublié" et non "publié" , of course !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives