jeudi 11 décembre 2008

Epinal (88) : le port *** the harbour

Le 08.12.08 à 9H50

Un port fluvial est un point d'attache. Il est aussi, comme un quai de gare, un point de départ.
Lorsque nous étions étudiants, nous avons accompagné Eric quelques temps sur le canal de l'Est. Ce norvégien de rencontre remontait son voilier, en passant par la Lorraine et ses écluses, de la mer Méditerranée à la mer du Nord...

A river port may be a home point. It is also, like a station platform, a departure point.
When we were students, we accompanied Eric, a Norwegian, on the "Canal de l’Est" a few times. He was escorting his sailing boat from the Mediterranean to the North Sea, passing by Lorraine's locks...


36 commentaires:

  1. Ton Norvegien passait par la Lorraine, mais avait-il des sabots ?

    RépondreSupprimer
  2. Beautiful reflection. Looks like a calm, quiet morning.

    RépondreSupprimer
  3. La brume donne une couleur particulière aux paysages.

    Tu as raté la neige, reviens, c'est à nouveau tout blanc :)

    RépondreSupprimer
  4. Quel beau et paisible voyage, je l'aurai bien fait avec lui.Mais je me contentais de les voir passer les péniches sur "mon canal" du Nord.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique...mais reviens vite à Cergy, j'ai donné l'adresse de ton blog à tous mes copains et copines du Club des Marcheurs de Cergy-le-Haut..ça va débouler sur le blog !

    RépondreSupprimer
  6. la brume, une péniche, mais oui, nous voila dans un épisode de l'homme de Picardie ;o))

    Sympathique Alain.Q, il te fait de la publicité méritée (je suis fayot mais c'est bientôt noël, il faut savoir être bon ;o)) )

    RépondreSupprimer
  7. Miss cergie content de court passage, le rouge est peut etre superbe, mais j'en ai bavé avec ma balance des blancs, avec un cote de la salle un bleu et un cote en rouge, j'ai pas mal de photos cramées a cause de ça (je suis pas bon du tout, pour ce type de photo, je sais jamais comment regle mes balances).
    Tu as eut de la neige ? (moi j'ai rate le seul jour ou il y avait de la neige a Evry, les boules)

    RépondreSupprimer
  8. les boules ........ de noël évidement ;o))

    RépondreSupprimer
  9. je suis comme Olivier avec des références nostalgiques...on irait bien sur ce bateau mais on attendra qu'il fasse un peu meilleur...Ici c'est brouillard très très froid!

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique cette photo...
    Une invitation à un voyage tranquille.
    Bise bonne journée ;-))

    RépondreSupprimer
  11. Malgré les branches dénudées,
    malgré les manches longues,
    il se dégage de cette image
    un atmosphère estival, chaleureux.

    RépondreSupprimer
  12. J'adore les canaux - ces chemins qui permittent le voyageur de traverser tout le pays - et quasiment toute l'Europe - en bateau. Le matin avec la brume, ça fait rever encore plus.

    RépondreSupprimer
  13. Je remarque qu'Alain est pire que moi dans ses coms. Olivier me fait rire avec ses boules et ta jolie photo me rappelle le canal qui passait dans le hameau de vacances de mon enfance. Je n'ai jamais autant vu de péniches de ma vie que sur ce canal.

    RépondreSupprimer
  14. Tu es revenue Cergie ! :-)
    Quelle belle image ! La tienne avec sa brume, son promeneur, sa péniche et celle du "point d'attache", d'un ancrage, d'un port d'attache...ce lieu où nous pouvons revenir, lieu de sécurité, d'attachement, de repos aussi et d'où nous pouvons repartir reposé, nourri corps et coeur pour affronter la vie. Mais quand ce lieu fait défaut, quand ce havre n'existe pas ?

    RépondreSupprimer
  15. Le monde fluvial, voilà qui me parle, moi qui ait vécu à bord d'une péniche pendant douze ans.
    Cette lumière très spéciale d'un matin brumeux sur le canal avec le soleil qui perce. Le calme, les reflets... ta réflexion sur le port d'attache aussi, moi qui n'en ai pas. Voilà un billet bien proche de moi.

    Tu as raison pour ma gestion des lumières très contrastées. En Australie, en Provence, je l'ai aimée. J'ai eu la chance de la retrouver pendant deux jours extraordinairement lumineux à Venise. Je m'y suis tant habituée que je n'aime plus faire de photos quand il n'y a pas cette lumière-là.

    RépondreSupprimer
  16. Ah, tu es là ! Je te croyais absente de la blogosphère pendant un certain temps ! En plus tu réveilles encore mon envie de partir sur les canaux avec une petite péniche ! (Cherche partenaires !)

    RépondreSupprimer
  17. delphinium dans le brouillard11/12/08 11:56

    tiens tu es là....
    ah pardon, y en a déjà qui ont dit la même chose... Ta photo, elle est belle. Mais elle me fout le bourdon. A cause de la brume et puis des arbres qui n'ont presque plus de feuilles. Et le bateau est tout seul et le monsieur qui marche le long du canal aussi.
    ouais, ouais, j'ai pas la forme on dirait bien.
    Faut que j'aille pelleter un moment, ça me fera sortir toute ma rage.
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. un bel effet de brume et un joli reflet dans l'eau !

    RépondreSupprimer
  19. C'est joli, cet effet de brume...
    Le titre m'a surprise:rien à voir avec les ports des régions côtières , bien sûr...Je te croyais en voyage dans l'un d'eux.

    RépondreSupprimer
  20. bonjour
    le livre est en route
    fais moi signe avec un commentaire sur sa lecture
    les textes seront publies avec votre site en reference
    bises
    patrick

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Lucie! Avec un jour de 48heures, j’aurais beaucoup plus de chance de m’amuser avec ce blog magnifique! Quel dommage… ;(
    Mais dis-donc, qui en pense à se ballader en peniche l'hiver? Ils sont fous ces... Gaulois!! ;))
    Les photos du Treport (et les autres) sont fantastiques! Belle façon de purifier les yeux...
    Entretemps Blogtrotter est en train de partir de Tunisie 2007, mais a réussi à maintenir le délai des posts en douze (12) mois seulement. Superbe accomplissement… ;)) Amuse-toi! Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  22. un bateau qui sort son nez d'une légère brume : allez tous à bord et partons au loin

    RépondreSupprimer
  23. how alone it looks in the mist. what a life to travel this way ...

    RépondreSupprimer
  24. Une photo bien trop calme que rien ne vient troubler, ni un oiseau, ni un canard, ni un éléphant soit dit en passant. Les lumières sont là mais l’humidité oui Eureka c’est l’humidité qui ne dit rien de bon.
    L’homme ne fera que passer, Anna en fera autant probablement.

    RépondreSupprimer
  25. C'est vrai que cette photo fait penser à l'Homme du Picardie, un des feuilletons préférés de mon Chéri. Je lui ai offert le coffret en DVD. Ta photo est très apaisante.

    RépondreSupprimer
  26. Garder un point d'ancrage chaleureux... où trouver les sourires amis quand parfois on perd le Nord...

    RépondreSupprimer
  27. Le proverbe dit que: "Saint Lucia est la journée la plus courte qu'il y aie", mais je t'assure que difficilement demain l'obscurité descendra premier d'aujourd'hui, donc aussi, comme l'obscuritè, je t'anticipe mes AUGURI pour ta fête
    de S.Lucia!

    RépondreSupprimer
  28. Interesting.. nice picture..:))

    Take care Cergie:)

    RépondreSupprimer
  29. ....an unexpected rediscovery of the spirit of Cergie, which was said to have absented itself.

    I have read Nathalie's comments on light and contrast. We Northerners must learn to live with what we have. The canals and wintery mists are our material.

    RépondreSupprimer
  30. jolie cette brume que le soleil commence à lever et Anna qui attend son capitaine

    RépondreSupprimer
  31. A wonderful misty winter atmosphere with a bit of melancholy. And a great reflection on the quiet waters.

    RépondreSupprimer
  32. Anna est au port et Cergie sur son blog.
    Quelle jolie photo apaisée et apaisante, bien balancée (voire chaloupée) dans tous les sens du terme...

    RépondreSupprimer
  33. ce 13 decembre, j'ai tout rate, l'anniversaire de L6 et ta fete, normalement la fete c'est la vieille et bien maintenant cela sera deux jours apres..BONNE FETE MISS LUCIE....GROS BISOUS

    RépondreSupprimer
  34. Moi, aussi, j'ai oublié Ste Lucie! La honte! Gros bisous de ma part aussi!

    RépondreSupprimer
  35. Un beau matin froid avec une brume légère prés du canal, avec la péniche qui semble nous attendre pour prendre le large.
    Mais tant pis, je n'ai pas envie de quitter le calme de cet endroit.

    RépondreSupprimer
  36. Quel sentiment de paix et de calme! Le temps pour un moment s'est arrêté.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives