mercredi 28 janvier 2009

Jouy-en-Josas (78) : Parfum de Femme *** Profumo di Donna

Le 25.01.09 à 14H10

Silence, on tourne !

Quiet on the set, action !



26 commentaires:

  1. Lucky me. I am the first to comment on "a room of my own." What a perfect place to meditate, write and dream.

    RépondreSupprimer
  2. cette photo m'a fait penser a une chanson de joe Dassin
    "C'est drôle, tu es partie,
    Et pourtant tu es encore ici,
    Puisque tout me parle de toi :
    Un parfum de femme, l'écho de ta voix."


    Je la trouve triste, comme après un départ, on reste seul, déconvenu, a sentir les dernières odeurs de son parfum, de son passage. Tient je vais aller me refaire un café (aucun rapport, mais j'en ai envie d'un coup)

    Comme d'habitude, tu es la reine des ombres ma miss cergie.

    RépondreSupprimer
  3. Le personnage de Gassman (dans le film de Dino Risi de '74) aurait déjà compris, de parfume dans la chambre, le type de femme qui, avant de se mettre au beau bureau, a laissé sa bourse sur le fauteuil et est allé sur le balcon à contrôler ses fleurs et à sentir un parfume divergé de le sien...

    RépondreSupprimer
  4. Je marche sur la pointe des pieds pour ne faire aucun bruit !!! et je regarde le paysage par la fenêtre, un paysage familier de cette région, le paysage que j'apercevais de ma fenêtre (si on excepte les toits)quand nous résidions en R P ;-)))
    Bonne journée à +

    RépondreSupprimer
  5. Je suis, comment dire, "émerveillé" de toutes les réflexions que peut susciter une simple image ou même un simple mot... ^_^

    RépondreSupprimer
  6. Nazzareno m’a un peu volé le commentaire que j’ai voulu faire. Mais, je peux aussi ajouter que la version avec Al Pacino (Scent of a Woman) vaut la peine de (re)voir. Ton post me fait bien sur aussi penser à Süskind … et bien sur aux femmes, tout court ! ( … et aussi à H.E.C., bien moins romantique.) :-)

    RépondreSupprimer
  7. At the first sight it's just a room, but a closer look tells you a lot about the person living there or working, the brown leather bag, the warm, rather dark colours. And I even think I can smell some perfume. It seems to be a room where you sit and watch and think ...

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.

    Une si belle photo, pleine de mystère et de suspens...les couleurs y aident admirablement.

    Merci beaucoup.

    Bonne journée.

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  9. Ne t'ai-je pas dit de ne pas laisser trainer ton sac à main partout!

    RépondreSupprimer
  10. Un très beau titre pour cette photo jouant sur la présence de l'absente/de l'absence...
    Le film de Dino Risi est plein de force.
    Quelle belle langue que l'italien ...
    Je pense à ce beau roman de Gaston Leroux, "le parfum de la dame en noir" (dont s'est peut-être inspiré Dino Risi), et à sa phrase mythique
    :"le presbytère n'a rien perdu de son charme ni le jardin de son éclat"
    J'ai acheté à Grasse, cet été, chez Fragonard un parfum appelé "rêve indien "...

    RépondreSupprimer
  11. merci a miss_yves, lire du G.Leroux est un plaisir, je trouve que c'est un auteur injustement oublié.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai essayé d'être moins noir, mais je dois être dans une de mes journées idées noires, j'imagine cette photo accompagnant la chanson "les vieux" de Brel. Je vais arrêter le café et prendre un bon verre de vin....

    RépondreSupprimer
  13. Je ne critique pas l'intérieur (ni la photo, qui est très belle), mais je trouve la photo mélancolique, et elle réussie bien son boulot, elle me rend mélancolique (tient je vais me mettre un peu de musique russe et ouvrir une bouteille d'herbe de bison). C'est beau la mélancolie.

    RépondreSupprimer
  14. Qu'est ce que j'ai aimé ce film.
    Pas évident les confidences entre hommes...
    On peut déceler beaucoup de choses par le parfum en effet et le regard de se porter sur les jonquilles...qui n'en ont pas si je me souviens bien?

    RépondreSupprimer
  15. ...un merveilleux film de Dino Risi.... tuen évoque bien l'atmosphère Cergie...

    RépondreSupprimer
  16. Very nice setting. Looks like a place to view, ponder and heal. Love the textile.

    RépondreSupprimer
  17. mais que font des jonquilles là à cette saison? je suis d'accord avec Olivier, cette photo me rend très mélancolique, et c'est pas bien pour moi d'être mélancolique aujourd'hui.
    Quand je suis rentrée dans l'appartement de mon grand-papa après son décès, j'ai ressenti un peu la même chose qu'en regardant ta photo, des odeurs en suspension, des meubles connus, des objets aimés mais plus personne, comme un abandon. Je vais arrêter là ce foutu commentaire parce que je vais me mettre à pleurer.
    allez zou!

    RépondreSupprimer
  18. Là j'avoue que je suis totalement hermétique au message (fumer est mauvais pour l'odorat, n'importe comment).
    Par contre j'aime bien le contraste entre l'ambiance grise de l'extérieur et les tons chauds du canapé, avec dans l'entre-deux ce bouquet de jonquilles, comme une promesse de printemps.
    Alors je vais m'asseoir et attendre...

    RépondreSupprimer
  19. Printemps précoce à Jouy-en-Josas !
    Les jonquillettes font un clin d'œil aux coussins pour réchauffer le tout.
    Atmosphère, encore... At-mos-phè-re !

    RépondreSupprimer
  20. tiens c'est drôle cette photo ne me rend pas du tout mélancolique, au contraire. Elle est rentrée, avait acheté des fleurs, elle est partie mettre sa veste dans la penderie car elle est ordonnée, elle est maintenant dans la salle de bains , elle essaie le nouveau rouge à lèvres qu'elle vient d'acheter avant de se préparer un café ou un thé, elle sourit en ce vaporisant un peu de parfum: First dont la publicité disait"une présence même pendant votre absence"(je m'en souviens car c'est celui que mon mari m'avait offert à l'époque en me disant comme ça tu seras là) .
    Olivier peut revenir avant de boire trop de cafés qui vont encore l'empêcher de dormir...il verra qu'elle est revenue à côté de son sac sur le divan.

    RépondreSupprimer
  21. Tu nous fais un film, Cergie ? :-)
    Mais où es-tu ?
    Suis sûre que t'es cachée derrière la porte vitrée, à coté du bouquet de jonquilles !
    Allez montre-toi !

    RépondreSupprimer
  22. what a nice quiet place... :-)

    RépondreSupprimer
  23. "Dans un parfum de confidences intimes... "

    Ambiance cinématographique à souhait...
    J'aime vraiment beaucoup....

    RépondreSupprimer
  24. Une femme qui laisse trainer son sac ne peut etre loin...

    RépondreSupprimer
  25. ...a room in the "North"...Normandy or Alsace? The tones and the atmosphere betray the mentality and "northern seriousness" of the inhabitant.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel