mercredi 25 mars 2009

L'Octroi *** the checkpoint

Boissy-l'Aillerie vue de Puiseux-Pontoise (95), le 22.03.09 à 16H20

Quelques pierres, un noyer posté en sentinelle sur une friche qu'un chemin rural sépare d'un champ cultivé. De cet endroit, situé en dessous du cimetière intercommunal de l’agglomération de Cergy-Pontoise, la vue est dégagée sur Boissy-l’Aillerie, village du Vexin français...


Ceux qui le désirent peuvent agrandir ce détail pour mieux voir le village.

"Inclus au départ dans le périmètre de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, le village en fut volontairement retiré par la suite. Il est resté une commune rurale du Vexin, possédant néanmoins une importante zone industrielle au nord de la commune."
(Source : WIKIPEKIA)

22 commentaires:

  1. Est-ce de l'imagination, ou l'arbre commence-t-il à bourgeonner?
    Cette semaine est pourtant beaucoup plus froide que la précédente, avec un vent glacial, de l'eau cette nuit. On se croirait de nouveau en hiver.

    RépondreSupprimer
  2. Il me fallait me dépêcher pour cette photo si je voulais le houppier nu de l'arbre.
    Les chatons de saules sont sortis il y a dix jours et les pruneliers sont blancs depuis dimanche. Le printemps est là tout de bon.
    Je n'ai pas eu le temps de préparer la suite de mon message de lundi. Ce n'est que partie remise.

    RépondreSupprimer
  3. Tu t'es mise au panoramique!!!!

    Être ou ne pas être dans la ville nouvelle, nous avons vécu le même PB
    avec St Quentin En Yvelines.
    A +

    RépondreSupprimer
  4. D’abord je pensai que je devrais chercher La Défense à l’horizon, mais ensuite j’ai découvert ce petit village. En regardant Wikipedia, j’ai vu que c’est vraiment un vrai petit village, comme on les aime, … avec une diminution du nombre d’habitants à la fin du 19e et après les guerres, mais maintenant avec une belle augmentation.

    RépondreSupprimer
  5. a Évry, solution inverse, la vieille ville a eté la base de la ville nouvelle, et fait parti prenante d'Évry. Mais c'est amusant de voir, la separation, bcp de jeunes de la ville nouvelle ne descendent jamais dans la vieille ville et vice versa..
    Superbe ton panoramique, on s'imagine vraiment pas dans la RGP...

    RépondreSupprimer
  6. Daniel, ce n'est pas un panoramique à proprement parler, mais un aggrandissement de la photo : en effet pour mettre les photos sur le blog je les diminue en nombres de pixels ce qui nuit à la netteté des détails. Certains pourraient avoir envie de voir la vielle église.

    Peter, Cergy n'existe pas seulement / Paris, c'est ce qui fait sa richesse.

    Olivier, la vieille ville de Cergy a été la base de la ville nouvelle, associée à d'autres communes dont Puiseux. Cependant il y a énormément de villages autour. Boissy est moins loin de mon domicile que Cergy-Préfecture, Cergy-le-Village ou Pontoise.
    Il faut du temps et de l'envie pour se promener.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime mieux la version panoramique

    RépondreSupprimer
  8. Je suis allé à Cergy pour louer une voiture une fois - je savais même pas qu'on pourrait marcher dans cette ville! Pour trouver la voiture on a du traverser un parking de centre commercial puis un espece d'autoroute sans trottoirs!

    Ton village donne une toute autre visage!

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie vue, j'adore le Vexin ! Oui, tu as raison, du temps des rois on changeait les fleurs dans les pots tous les jours pour leur montrer le nouveau visage des lieux.

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ce "panoramique"!
    Si j'écris:
    "Isis, tu es cachée dans le Vexin"
    Est-ce que cela évoque quelque chose pour toi ?

    RépondreSupprimer
  11. Oui, c'est bien cela, dans les deux cas.
    Il s'agit d'une phrase extraite d'un livre de Gérard de Sède "Les templiers sont parmi nous " autour de l'énigme du château de Gisors et d'un trésor prétendument caché. C' est un graffiti en latin qui se trouve dans la "tour du prisonnier "et ce SERAIT l'annagramme de la "révélation"ésotérique suivante:
    "Isis, tu es cachée dans le Vexin"

    Est-ce l'appartenance de G. de Sède au groupe surréaliste qui , pour moi,donne à cette phrase une telle force magnétique ?-A défaut d'adhérer à sa démarche ésotérique ...
    (J'ai lu ce livre quand j'étais adolescente et cette phrase a pour moi la même saveur que celle du roman de G.Leroux
    "le presbytère n'a rien perdu de son charme... etc)
    Voilà pour les élucubrations du jour !

    RépondreSupprimer
  12. nous avons une belle responsabilité : conserver ces paysages pour les générations futures

    RépondreSupprimer
  13. Merci Merci, Lucie !
    Mon fils va mieux, j'aurai d'autres nouvelles demain.
    En plus j'ai appris un décès. Tout beigne, quoi !
    J'aime bien la forme de l'arbre et le panoramique. A+ !

    RépondreSupprimer
  14. Prendre de la hauteur... pour rêvasser au temps d'hier... aux sourires du présent... et aux rêves de demain...

    RépondreSupprimer
  15. L'élément humain n'était pas dans le champ !

    Les grandes herbes sèches, au premier plan, cela ajoute un petit quelque chose.

    RépondreSupprimer
  16. De retour moi-même du pays de Bray, voisin du Vexin, je confirme avoir vu des pruneliers en fleurs sur la route, ce qui n'est pas encore le cas dans les hauteurs du Limousin (et je n'ai pas trouvé Isis). Et, oui, les arbres fruitiers ont commencé à bourgeonner, ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle par rapport aux gelées prochaines. Mais je suis comme les paysans : jamais content !

    RépondreSupprimer
  17. What a nice view and I think the same as hpy: I can see spring sitting in the tree ;-)

    RépondreSupprimer
  18. J'adore ta deuxième photo cadrée en panoramique. Elle nous donne à voir le village niché dans son vallon d'une manière que la première image, qui centre le regard sur les frondaisons du noyer, ne permet pas du tout. C'est assez fascinant.
    Bravo et merci pour cette double approche.

    RépondreSupprimer
  19. J'ai cherché la statue de Saint Christophe dans les hautes herbes, dans les branches de l'arbre et dans le ciel pour finir.... :-) et j'ai vu ton message après.
    J'aime ton cadrage panoramique, il donne une impression de vastitude à ton village. De toute façon j'aime les villages. Vais aller voir dans wikipedia

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Lucie,
    Un tableau si bucolique tout pres de Paris! Quelle joie.
    Le prinbtemps semble etre deja installe...
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Ça doit être agréable d'être à la fois à la ville et si près de la campagne.
    On change de vie plus vite en fin de semaine, si on le désire.
    Espérons que l'extension continuelle des villes et des quartiers pavillonnaires ne gachent pas un jour ces sites restants...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel