mercredi 28 octobre 2009

Cergy-Saint-Christophe (95) : la place des Colonnes Hubert Renaud

Le 13.06.09 à 8H30

Telle le monolithe de "2001: l'odyssée de l’espace" de Stanley Kubrick (1968), la Tour Belvédère de Dani Karavan est fichée, un peu penchée, au centre de la place Hubert Renaud et de ses immeubles de Ricardo Boffils. Elle est le point de départ de l’Axe Majeur sur lequel j’ai déjà maintes et maintes fois posté (cf. libellé "l’Axe Majeur")
Ce sont les décideurs politiques, les architectes, les urbanistes qui ont fait naître et grandir Cergy-Pontoise. Ce sont les Cergy-Pontains qui l’habitent et l’animent.

A Cergy-Saint-Christophe on afflue de partout le mercredi et le samedi matin pour le pittoresque marché forain (fringues, chaussures, surtout de marques pour enfants, sacs africains, mercerie et puis poisson, fruits et légumes, et tout et tout...)

A picturesque covered and open-air market takes place each Wednesday and Saturday morning in Cergy-Saint-Christophe, just beyond these austere buildings.

20 commentaires:

  1. Bien vu.

    Les immeubles de Bofill sont facilement reconnaissable - c'est les mêmes ici qu'à Noisy le Grand! Pour moi, dans ta photo c'est plus comme des gladiateurs en train d'arriver dans l'arene!

    RépondreSupprimer
  2. Adam, je trouve ton image assez juste, surtout avec ce passage de l'ombre à la lumière !

    Belle photo très structurée (un tout petit peu d'arrondi des lignes à cause du grand angle, dommage).
    Tu as choisi juste le bon moment pour déclencher, les personnages sont parfaitement positionnés, mais ça doit être ton côté besogneux :-))))

    RépondreSupprimer
  3. Sur cette photo pn, ne voit pas trop le "monumentale" des immeubles et de la place (qui me fait pour une raison que j'ignore penser aux dictatures de tout bord).

    RépondreSupprimer
  4. Il y a quelque chose sur Cergy à l'expo dont j'ai TRES briévement parlé récemment.
    (J'ai noté "A suivre",car le jour du vernissage, c'est bien connu, on n'entre pas dans le détail )
    La composition de ta photo me fait penser au mystère des pharaons que petits personnages .c'est comme s'ils marchaient progressivement vers la lumière...
    (oh la la !Je deviens myssTique!Halte !maîtrisons nos émotions ! )

    RépondreSupprimer
  5. que perceraient de petits personnages

    RépondreSupprimer
  6. Surtout ne pas se retourner.
    En avant!
    Ils n'ont plus qu'à poser le pied et ils y sont.

    RépondreSupprimer
  7. Je vais t'envoyer quelques photos de l'expo qui concernent Cergy, et répondre...mais plus tard!

    RépondreSupprimer
  8. Que voilà une photo qui serait digne d'une galerie...

    RépondreSupprimer
  9. N'était-ce pour le panier, on aurait peine à croire qu'un marché plein de vie s'étale au delà de ces hauts murs.
    J'aime beaucoup la composition de cette photo toute en contrastes: ombre/lumière; raideur de la géométrie/chaleur d'une main tenue...
    Pour moi, Bofill, c'est le quartier d'Antigone à Montpellier. Vous connaissez ?

    RépondreSupprimer
  10. de l'obscurité à la lumière, en les tenant pour main....la poésie, et l'amour la racontées avec légèreté dans une photo qu'il parle plus que cent livres.

    RépondreSupprimer
  11. Main dans la main il vont vers la lumière d'une demie arène.
    J'ai vu le quartier d'Antigone chez Marie.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, Cergie.
    Ils ne vont n'y rentrer ni sortir...Ils fuient l'ombre et craignent la lumière...
    Merci beaucoup et pour tout.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  13. Elle est merveilleuse cette image, dans ce cadre bleuté de presque nuit, ses branches et cette traversée main dans la main !!!

    RépondreSupprimer
  14. De l'ombre vers la lumière marchons...
    Très typique Cergie cette prise de vue.
    Bonne soirée A + ;-))

    RépondreSupprimer
  15. Aller au marché la main dans la main...en voila un qui est en train de gagner son paradis !

    RépondreSupprimer
  16. Beaucoup de poésie pour ce couple si petit dans cette architecture.
    Je trouve qu ta photo dégage de forts sentiments; bravo, pas évident.

    RépondreSupprimer
  17. 1, 2, 3, 4 plans successifs avec une focalisation touchante sur ces deux ombres en contre jour.
    Encore un image qui marche et qui parle !
    Bon ouikène, Cergie

    RépondreSupprimer
  18. Ton image me fait fredonner depuis ce matin :
    "Ils sont arrivés
    Se tenant par la main" ... ... ...

    RépondreSupprimer
  19. I always admire your photographic eye. Not only the passage into the light but the two hand in hand going through. Great photo.

    RépondreSupprimer
  20. tu sais a quoi cela me fait penser, j'imagine se couple de vieux, sortir sur l'ombre, aller s'assoir sur un banc et se changer petit a petit avec le temps en la statue des deux petits vieux d'Evry.

    Encore une Cergie ta photo, magnifique.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel