lundi 22 février 2010

Le Petit Luxembourg (Paris 6eme) : l’Escalier de Boffrand

Le 04.02.10 à 18H45.
Germain Boffrand [(1667-1754), link in English], d'abord formé à la sculpture, apprit l'architecture avec son oncle Mansart qui l'envoya à la cour du duc de Lorraine Léopold en 1699. Sa première réalisation y fut le château de Lunéville. Il construira, entre autres, le château de Lunéville, le château d'Haroué, de la Malgrange, de Commercy, de Croismare pour la Lorraine, ainsi que bien d'autres à Paris : Hôtels de Craon, de Ferrari...
Il agrandit et redécora l'hôtel particulier du Petit Luxembourg qui, avec le Grand Luxembourg construit ultérieurement à coté, compose ce qu'on appelle aujourd'hui "palais du Luxembourg".
"Aujourd'hui, l'aile droite, appelée aussi hôtel de la Présidence, est la résidence du président* avec son bureau et ceux de ses collaborateurs, des salons et une salle à manger privée. On y trouve une chapelle consacrée, dite de Marie de Médicis, richement décorée. L'aile gauche, dite salons de Boffrand, abrite des salles de restaurant et des salons qui servent pour les réceptions et les colloques organisés par le président mais aussi par d'autres sénateurs. Les personnalités étrangères invitées par le président du Sénat sont généralement accueillies au Petit Luxembourg." [Source : Wikipékia]
* du Sénat.
Evidemment, l'Escalier de Boffrand mène aux Salons de Boffrand...




Ce qui est au dessus est de la Grande Histoire. Pour ce qui est de la petite histoire...
... pas celle qui romance les aventures des Grands ou moins grands du passé dont les maîtres sont les Alexandre Dumas, Françoise Chandernagor, Christian Jacq... Non. La petite histoire que narrent les souvenirs des petits contemporains...

"Boffrand", pour moi c’est l’avenue Boffrand ("avenue" ayant pour sens "allée plantée d’arbres" menant en l’occurrence au parc Ste Marie et non "grande voie urbaine") qui dessert l’école des Beaux Arts de Nancy (Lorraine) où j’ai passé deux années avant que l’école d’architecture ne déménage en périphérie.
L’avenue Boffrand est plantée de tilleuls, c’est ma première raison valable pour aimer cette espèce d'arbre. Ma deuxième raison valable est que notre bistrot d'alors s'appelait "les tilleuls". Dans son unique petite salle d’accès direct en coin, sans tapis mais avec baby, on refaisait le monde !

24 commentaires:

  1. j'adore aussi les tilleuls, je sais pas si tu es au courant mais il y a de très beaux tilleuls sur le toit de la cathe d'Evry ;o)))....
    Ah tes souvenirs de Nancy, j'ai des amis qui en reviennent et ils m'ont ramenés une boite de macaron de la célèbre boutique des sœurs. C'est la seule chose que j'ai beaucoup aimé dans ma vie Nancyenne ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Et à Versailles, nous avons les tilleuls de la reine tout le long d'une avenue et nous avons l'oncle Mansart.

    Très belle photo du Luco.

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que j'appelle de la bel ouvrage.
    En ce qui concerne les tilleuls, c'était le lieu d'une demeure de vances à Beaulieu sur Loir qu'occupait une famille amie de mes arrière-grands parents et où on y a passé de bons moments.
    Puis la place de Château du Loir est planté de tilleuls. C'est un arbre que j'aime bien.

    RépondreSupprimer
  4. … et aujourd’hui tu as perdu l’envie de changer le monde ?

    Ils sont bien logés nos députés et sénateurs. Trop bien ? En attendant, les locaux qu’ils occupent sont bien entretenus, sauvegardés… et on peut de temps en temps les visiter. Le ministère de finances nous a bien rendu une partie du Louvre. On verra avec le temps pour le Luxembourg.

    RépondreSupprimer
  5. Olivier, miss Cathé est défeuillée et elle est pas chenue
    Et les bergamottes ? Et les craquelines de chez Lalonde ?

    Cieldequimper, un jardinier du château de Versailles m'a appris que le tilleul en Vendée est l'arbre des protestants alors que le chêne est celui des catholiques.

    Claude, les tilleuls font de beaux "arbres d'avenue". Ils se taillent bien (de préférence en taille douce) et sont résilients. J'aime surtout ceux à petites feuilles comme à Prague ou à Berlin
    [Sous eux on dort bien mais gare au miellat]

    Peter, le Sénat nous a rendu une partie du château de Versailles.

    RépondreSupprimer
  6. delphinium22/2/10 09:40

    moi je bois parfois du thé de tilleul, cela me calme et cela calme mes crampes d'estomac. Mais j'aime pas trop, je préfère la verveine.
    :-)
    voilà pour la petite histoire, pour la grande histoire, je trouve ta grande photo absolument géniale, avec ces tons gris et froids, ces silhouettes fantomatiques dans les escaliers, on se dirait presque dans un film de Hitchckok. :-)Un air d'épouvante qui traîne par-là. Un peu comme dans les couloirs de la grande politique, là aussi, on pourrait avoir peur en entendant certains de nos élus parlaient de la vie du monde.

    Moi aussi quand j'étais jeune, j'aimais bien aller deviser sur le monde dans des petits bistrots. J'ai gardé ce plaisir dans certains petits troquets de L. Un petit apéro avec des amis en fin d'après-midi fait toujours du bien, on relativise les soucis du travail, on parle du monde, on essaie de se projeter dans l'avenir, non sans difficulté. Je t'embrasse et merci pour ce beau post.

    RépondreSupprimer
  7. Escaliers nobles, d'aspect élégant, escaliers qu'ils ont vu passer la vie, chaque marche mille histoires, mille serments, mille trahisons, mille secrets...
    chaque marche la conscience du monde.

    RépondreSupprimer
  8. Qu'est ce que tu faisais là dedans? Il me semble qu'on te voit dans le miroir d'en face!

    RépondreSupprimer
  9. Comme dab Monsieur attend Madame au bas des marches ;) et elle se dépêche la pauvre!
    Du vrai théâtre d'escalier !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, Cergie.
    Pour gravir ces marches...il faut être à la hauteur de cet escalier...Il n'y aura pas foule...
    IL est si magistral...
    Merci beaucoup.
    Bonne semaine.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. Heureusement on a déroulé le tapis rouge pour toi.
    Trop pressée encore ce matin pour soigner mes commentaires:-(

    RépondreSupprimer
  12. Perfection entre lignes et arrondis. Une si belle photo!

    Souvenir d'enfance où les fleurs de tilleuls étaient cueillies et étalées sur un grand drap blanc de coton avant d'être enfermées dans des boites.

    RépondreSupprimer
  13. majestueux...
    que dire d'une allée de tilleuls l'été quand le soleil chauffe et fait ressortir leur arôme.
    Pour le reste le même souvenir d'enfance que Thérèse.

    RépondreSupprimer
  14. Somptueux !
    Ta dernière phrase m'emplit de nostalgie.

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir Lucie! Excuse encore une fois cette longue absence, mais, après un début d’année très occupé, j’ai décidé faire une pause, anticipant les prochaines semaines qui s’annoncent affreuses… Même s'il ne s'agit pas de refaire le monde... ;)
    Le Luxemourg v très bien avec le Sénat...

    Entretemps Blogtrotter 2 est à la mer. J’espère que ça te plaira! Bonne semaine!!

    RépondreSupprimer
  16. Elle est grandiose ton image, surtout quand on clique dessus, elle s'affiche sur tout l'écran ! Grandiose c'est le mot
    Mine de rien ton billet est à la gloire de la Lorraine ! :-) Elle est jolie ton enfilade d'images à partir du mot "tilleul". J'aime ce coté fabuleux de l'association d'images qui surgit à partir d'un mot, d'une phrase et qui nous emmène parfois bien loin...

    Tu jouais au baby ?

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour et bien magique je trouve je ne suis jamais allée dans des endroits pareils. Et qui fait donc le ménage!!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour et bien magique je trouve je ne suis jamais allée dans des endroits pareils. Et qui fait donc le ménage!!

    RépondreSupprimer
  19. Superbe escalier, quoique… un peu froide aux fesses, la rampe, pour y faire du toboggan… :)
    odile b.

    RépondreSupprimer
  20. Je t'offre ma modeste Ham House et tu me propose l'emphase de ta France du 17ieme.

    Ah... voila. Mon cafe resemble a un bouillon?. Oh, Cergie! Tu me trahis. Au moins, tu vois que je regagne ma force (grace a toi et les autres amis fort aimables)

    RépondreSupprimer
  21. What a beautiful building.

    RépondreSupprimer
  22. Les escaliers des palais, comme ceux des immeubles bourgeois, étaient des lieux privilégiés de rencontres et de mélange des classes sociales. Les ascenseurs des tours n'ont pas cette vertu.

    RépondreSupprimer
  23. I enjoyed this; must be a beautiful place to visit.

    RépondreSupprimer
  24. Eh bien, Mr Boffrand a fait de bien belles choses pour notre plus grand plaisir;o)
    Quand le tilleul de mon voisin sera tout doré, je le photographierai. J'essaierai, aussi, d'aller au bon moment photographier ceux de l'av. Boffrand et je mettrai les photos sur 'clicrealm';o)

    ***
    Merci pour le partage et belle journée*******

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel