mercredi 21 avril 2010

Beton-Bazoches (77) : le clocher *** the church tower

Le 06.04.10 à 12H55

Faire la route, toujours la même route depuis des décennies. Selon les mois, les jours et les heures, le sens aller ou retour, le soleil dans les yeux ou dans le dos, elle est différente. On anticipe des éléments enfuis de la conscience. On les espère. Ils sont venus au rendez-vous, se sont postés, vous attendent. Ils sont conformes à la mémoire ou pas tout à fait. Il arrive, rarement, que l’un manque. Un ruisseau, une prairie inondable, une passerelle, un champ d’éoliennes, deux pylônes habillés de bois, une longue montée, une base aérienne, un canal, une descente, un bosquet, un tournant, un clocher...

20 commentaires:

  1. photo plus printanière que la dernière fois..petite anecdote, ds les grands ensembles on ne connait pas ces voisins et c'est un tord...hier soir en rentrant chez moi, je casse ma clef dans la serrure de ma porte et j'arrive pas a sortir le bout qui était resté ds la serrure, je frappe chez ma voisine (que je connais que de vue, et oui c'est la triste réalité de la vie) et lui demande si elle a pas une pince, quand elle me répond "vous avez de la chance mon mari rentre ds 5 minutes et il est serrurier".....et 5 minutes après je rentrais chez moi...merci les voisins

    RépondreSupprimer
  2. "JL quel bel homme" euhhhh au début du débat, j'ai fait deux gros plans de JL.....et ben j'ai vite arrêté
    ...ca fait peur...il c'est fait ravalé et c'est laid de près (de loin cela va)....

    RépondreSupprimer
  3. par contre JL est sympa, toujours un petit KouKou aux photographes et il lui faut des macarons pendant les débats (DES MACARONS DE NANCY, Les Seuls, les vrais)

    RépondreSupprimer
  4. je vais demander a Ebena d'enregistrer ta version de la chanson du carnaval ;o))

    RépondreSupprimer
  5. Bucolique à souhaits et ce malgré l'entrée d'un bourg!
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie! Alors, le printemps est là et il semble que nous n'avons pas de infractions routières sur ce post... ;)

    Blogtrotter 2 a une fête française en Turquie… ;) Amuse-toi et bonne semaine!!

    RépondreSupprimer
  7. Je pense qu'on a toujours des 'marquers' quand on fait souvent le même voyage. Je me souviens de quand j'étais enfant et j'allais chez mes grandparents, c'était toujours un pont bleu qui traversait l'autoroute...

    RépondreSupprimer
  8. Le paysage est agréable, il y a de la verdure dans l'air, les automobilistes respectent les distances de sécurité, mais je remarque que la voiture qui te précède (avec Pat au volant, j'espère) est en train de freiner. Il n'a pas du entrer dans l'agglomération en roulant à à 50 km/h!
    Bof, mieux vaut tard que trop tard, quand on a déjà été flashé
    Une adresse intéressante pour tous ceux qui roulent :

    http://www.radar-feu.com/emplacements-radars-feux.php

    RépondreSupprimer
  9. "Un ruisseau, une prairie inondable, une passerelle, un champ d’éoliennes, deux pylônes habillés de bois, une longue montée, une base aérienne, un canal, une descente, un bosquet, un tournant, un clocher..."

    Petit inventaire routier transformable au gré des saisons!

    RépondreSupprimer
  10. Ou un D? Ton fils?

    Tu ne pourrais pas faire des photos plus nettes!!!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, Cergie...
    Mais combien de paysages faut-il traverser pour apercevoir un clcher ?
    Après tout, c'est normal...
    Un clocher, ça se mérite...
    Merci beaucoup pour ce pélerinage.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. La rue est belle, la vue est douce... un peu de musique et quelques mots avec un ami ... le début d'un beau voyage!
    Bonjour Lucie...

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour !

    Tu y tiens à Tes champs d'éoliennes !

    RépondreSupprimer
  14. Que l'on soit à pied à cheval ou en voiture, il y a tjrs un clocher quelques part.

    RépondreSupprimer
  15. Quand j'étais petite et qu'on approchait de certains endroits, je demandais comment allait le clocher. Il était gentil, il répondait à Maman qui me rapportait ses mots. J'aime ces lieux où on connaît quasiment le moindre recoin...

    RépondreSupprimer
  16. delphinium21/4/10 20:20

    il est très important de remettre l'église (le clocher) au milieu de un ruisseau, une prairie inondable, une passerelle, un champ d’éoliennes, deux pylônes habillés de bois, une longue montée, une base aérienne, un canal, une descente, un bosquet, un tournant.
    Oui très important, on ne se doute même pas de l'importance que ça a. :-))
    (je suis bête)

    RépondreSupprimer
  17. le quotidien est d'une banalité surprenante même au pied des pyramides

    RépondreSupprimer
  18. Laisse béton comme disait Renaud. Un petit rigolo a rajouté 66 sur le panneau, mais je n'ai pas compris l'astuce.
    Il pleut ce matin.

    RépondreSupprimer
  19. Pas évident de faire une belle photo comme celle-ci en suivant une voiture. Tout d'abord ton pare brise est impeccable, ensuite pas évident d'être stable dans une voiture, quoique bien calée ? Et franchement ce clocher tu l'as attrapé au bon endroit, encore une fois pas évident dans une voiture qui roule. J'aime bien ton énumération du paysage routier, on retrouve de vieux amis finalement sur une route pratiquée régulièrement, des images-amies qu'on abrite dans sa mémoire et qu'on est heureux de retrouver. Je crois que c'est rassurant.
    Bisous de bonne nuit Cergie !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel