lundi 17 mai 2010

Boissy-l'Aillery (95) : maison *** home

Le 18.03.09 à 16H30

Bien entendu, les choses ne peuvent rester telles quelles sont. Le temps avance, celui des saisons qui font les années. Celui qui fait puis défait les feuilles, le colza, les coquelicots, les églantines, les noisettes...

J’ai pris cette photo (inédite) il y a un peu plus d’un an. La toute petite maison à deux niveaux, façade sur rue aveugle, ouvre sur ce triangle et par les portes d’entrée et de garage, les deux fenêtres à l'étage sur la ruelle.
Depuis hier dimanche, une clôture mi-grillage, mi-bois, d’un vert plus soutenu que celui de la remorque, ceint le terrain en pointe privatif...

Le temps et les hommes font et défont les choses...

19 commentaires:

  1. a 'little' flatiron le bâtiment au milieu. Et oui tout change et cela n'aide pas les photographes : j'avais fait une série de photos dans un coin d'Evry, ce weekend j'y suis repasse et bien tout a change. Et de + en + les terrains se ferment, bcp + de propriété privée, dommage

    RépondreSupprimer
  2. Il faisait beau le 18 mars 2009. Est-ce qu'au moins, ce petit terrain a été planté ?

    RépondreSupprimer
  3. Olivier, et Boissy serait un petit NY ? Le fait que cela ait changé m'a incité à aller rechercher cette photo dont je n'étais pas mécontente mais il y en a d'autres que j'ai faites qui ne me satisfont pas trop et dont les sujets ont évolué ou disparus.

    Cieldequimper, le terrain n'est pas encore planté, s'il l'est un jouir ; peut-être que cela serait très joli alors ? Et une autre photo, pas sous le même angle, serait à faire ?

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai, Cergie,
    le visage des villages change - pas toujours pour le meilleur.

    Amitiés
    Olivia

    RépondreSupprimer
  5. La véranda n'est pas du dernier modèle. Et pas facile de faire un potatger avec une allée centrale dans la pointe privative.
    Perso je trouve que c'est une maison qui ne paye pas de mine mais j'aime bien la description que tu en fais. Le bout de la pointe est assez sauvage.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien cette image qui paraît antédiluvienne, mais dans le genre je trouve que c'est à Immarmont (à quelques centaines de mètres de cette photo) que l'on a aussi des images du passé assez incroyables !! :)

    RépondreSupprimer
  7. Si les hommes s'appliquaient aussi bien à s'ouvrir aux autres qu'ils s'appliquent à se refermer sur eux-mêmes, on aurait déjà oublié tous les grillages, toutes les murailles, toutes les frontières...

    RépondreSupprimer
  8. Olivia, les villages et aussi les campagnes changent. Lorsque nous sommes arrivés dans notre maison, il n'y avait rien enttre nous et le Vexin Français et la Normandie. Depuis le quartier s'est développé et la gare terminus du RER s'est construite.

    Claude, la véranda n'est pas aussi ancienne que la maison cependant, mais elle va bien avec la remorque et la brouette.

    Matoo, je ne connais pas bien Immarmont car je ne l'explore pas à pied (il me faudrait faire le sentier qui part en face du parc de Grouchy). J'aime surtout les visions d'ensemble, et à Boissy on est servi.

    Bifane, j'imagine que mettre une petite clôture sur ce petit terrain est légitime, la remorque et la brouette dehors montrent bien le besoin crucial de place. Moi-même qui avait le jardin totalement ouvert ai dû me résoudre à gêner l'accés derrière avec des palettes suite aux visites réitérées et nuisibles aux tomates d'un gros animal (le chien d'un voisin)

    RépondreSupprimer
  9. J'espere que le toutou peut toujours faire son petit avec son papa!!!
    Pas à dire c'est bien la R P... lol
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  10. On sent la formation de l'architecte sous ces commentaires!
    Fais-tu parfois des croquis des lieux qui t'intéressent ?
    J'y vois tout simplement un coin tranquille...
    (Réponse sur moi blog)

    RépondreSupprimer
  11. Et puis suivant le jour où l'on prend la photo, l'angle, la pensée... On revient en arrière et souvent, le souvenir et l'actualité de la photo ne font plus bon ménage ou, au contraire, on y découvre ce charme, ces lignes près desquelles on était passées sans y prêter attention et alors là on se sent bien et on respire à fond. La vie vaut donc bien mise en boite.

    RépondreSupprimer
  12. Sans doute quelqu'un en avait-il assez des crottes de chiens sur son terrain.

    RépondreSupprimer
  13. Le changement nous angoisse parce qu'il nous rappelle la fin de toutes choses. Si nous induisons un changement nous le ressentons comme constructif (le plus souvent), si d'autres le font nous le ressentons souvent comme une agression parce qu'il met à mal notre vision habituelle, nos habitudes, nos repères. Difficile de faire table rase de notre vision du monde.
    J'aime la tienne Cergie, celle de ton image qui additionne ce point de vue intéressant d'une maison et du promeneur avec son chien et du ciel bleu qui illumine la scène !

    Le vérificateur me dit "croto" donc le toutou va faire....ce qu'il faut :-)

    RépondreSupprimer
  14. "La joie d'un chien qui part en promenade réjouit les anges" Jean Bastiaire

    RépondreSupprimer
  15. La bergeronnette mange des insectes. Ce matin, j'ai vu Merlette s'enfiler un ver.

    RépondreSupprimer
  16. Ces lieux d'hier qui nous aimaient,
    ces allées de mémoire...
    Au secret de nos yeux fermés,
    nous en gardons l'histoire,
    écrite au tendre pour jamais.

    Tout a changé, puisque tout change,
    nous seuls nous souvenons
    des murs anciens, des vieilles granges,
    des jardins, des maisons...
    Et c'est une tristesse étrange...

    RépondreSupprimer
  17. Baking soda = bicarbonate de soude...

    RépondreSupprimer
  18. le temps semble immobile mais ce n'est qu'une illusion.

    RépondreSupprimer
  19. Sur le tableau de conversion:
    1 cup = 236 grammes/236ml/15 1/2 cuillères à soupe/47 cuillères à thé...
    A ma prochaine fournée... je pèserai et te tiendrai au courant...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel