vendredi 14 mai 2010

Montagnes de Roura (Guyane) : la canopée *** the canopy

Le 18.11.09 à 16H00
Au loin : la rivière Oyak qui prolonge la rivière Comté et la région de Cacao.


Ici j’ai parlé de la forêt ripicole, de la forêt de terre ferme.

J’ai eu la chance d'arriver à un point de vue à l'instant même où, bien à propos, cessait la pluie drue qui martelait et brouillait notre pare-brise depuis un petit moment... J’avais lu que la canopée couronnant la forêt tropicale ressemble, vue du dessus, à un champ de brocolis. Et c’est vrai. J’avais lu aussi quelque part : "timidité des cimes", et que les lianes relient les arbres entre eux et consolide la nappe des houppiers. La timidité des cimes a été mise en évidence par Francis Hallé.

Du coup, hier dans le jardin, lorsque j’ai noté que le beau buis de Patrick ayant bien poussé (grâce à la pluie et au compost de ce printemps) gênait les lavandes (que j’aime en boule et non déséquilibrées) et qu'ensuite j’ai entrepris de lui faire une petite taille, j’ai repensé à la timidité des cimes.
J’ai réalisé que la lavande est timide et que le buis ne l’est pas (c’est pourquoi il fait de belles bordures). Le rosier est timide, le choysia (oranger du Mexique) ne l’est pas. Ce matin, je me suis dit qu'en ce qui concerne les arbres de métropole, les chênes verts sont timides, ceux qui se taillent facilement, comme les charmes qui font de si jolies charmilles, ne le sont pas...
[Ces découvertes faites au jardin et au lit n'engagent que moi...]



20 commentaires:

  1. Ohhhhhhh tu nous a rajouté des étoiles quand on bouge notre souris...bravo, c'est pour fêter quoi ? ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Il tombe de la grêle sur ton blog, est-ce normal?

    Vaste sujet que la timidité! S'il y a une plante qui ne l'est pas, c'est la clématite sauvage qui envoie ses lianes partout, surtout là où il ne faut pas, sans s'occuper de la timidité d'autrui d'ailleurs! J'en ai dans mon rosier pimpinella, j'en ai dans le thym, j'en ai partout, et il faut tout le temps l'arracher pour que mon chez moi ne devienne pas une forêt presque vierge!!!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou vous deux, je me suis amusée ce jeudi après la cuisine et le jardinage à coller un effet neige sur la souris, j'avais pas réalisé qu'auj est notre anniv de mariage à Pat et moi. Du moins j'avais réalisé mais pas fait le lien.
    (Le jardinage est source de sagesse, Hpy...)

    RépondreSupprimer
  4. je suis + poete que HPY, la ou je vois des etoiles, elle voit de la grele ;o) alors bon 33 ans ..... Yess que tombe toutes les etoiles des cieux

    RépondreSupprimer
  5. Il ne fait que +2° chez nous, la voiture noire est toute blanche, normal que je parle de grêle!
    Félicitations à tous les deux, et qu'il fasse meilleur dans votre intimité que mes +2°! Hihi!

    RépondreSupprimer
  6. Bon Anniversaire à toi et à Pat.
    Ta photo me rappelle la fowêt twopicale de la Matinik dans laquelle il y a aussi des lianes à la folie.
    Chez moi ma lavande "en bouleS" n'est pas timide puisqu'elle poussent à côté des mes bryuèress blanches, roses et rouges. Le buis, lui est dans 2 potiches à l'entrée de la maison et 2 autres plus petits sont sur la terrasse de notre petite mer au niveau de l'escalier sui descend dans l'eau.
    Nous, on essaye que chaque chose ne gêne pas autre chose.
    Mes rosiers sont en pleine bourre.
    Dommage que la nuit soit noire et que'lle ait été très fraîche, j'aurais pu jardiner aussi moi, mais pas au lit.
    Sympas ces petites choses que l'on voit en gigottant la souris, on dirait l'envol de graines de pissenlits !!!

    RépondreSupprimer
  7. 33 ans, cela aurais pu être ton age miss cergie......

    RépondreSupprimer
  8. Olivier, des étoiles ça me plait...
    33 c'est presque l'age de notre jardin (22 ans)

    Hpy, la grêle me plait aussi ; on perçoit une photo ou un message à l'aulne de son réel : il pleuvait en Guyane mas il y faisait chaud. Je pensais aussi à de la pluie.

    Claude, des akènes de pissenlit ça me botte et c'est d'actualité !
    Ton jardin est sans doute plus jeune que le mien. Il faut 7 ans pour qu'un jardin soit beau mais ensuite le plus dur est de le maintenir et de faire vivre tout le monde en bonne intelligence, de supprimer certains qui bouchaient les trous et meublaient au départ.
    (A tous merci de vos voeux. On ira tous deux ce soir faire un repas de crêpes et se goberger de cidre fermier breton sans se crêper le chignon)

    RépondreSupprimer
  9. serais tu surprise que sur mon blog quand j'ai vu "montagne de Roura, je suis accourue ?
    j'ai exactement la même photo, même pls , en couleur de cett rotue que je connais si bien, que j'ai prise de nombreuses fois...

    notre forêt de brocolis, impressionnante uand on arrive en avion au dessus du sol guyanais...

    cette chaleur moite de Guyane, l'odeur de la terre après la pluie, tout me coule dans els veines et me manque tellement

    j'étais faite pour rester là bas ou je me sens si bien...la vie décide autrement, les petits enfants aussi...

    mais dès que je vois, j'entend "Guyane", mon coeur bat fort

    Merci Cergie

    RépondreSupprimer
  10. Il semble que la Guyane t'est profondément marquée, c'est du bonheur pour moi de voire tous les paysages.
    Hier soir sur la 2 il y avait justement une émission où il était question de la Guyane (du tourisme survie)...
    Bon Week end A +

    RépondreSupprimer
  11. ah bien mince il neige sur la Guyane ;) C'est bien agréable ces allers-retours dans les forets et cette plongée au fond du vert

    RépondreSupprimer
  12. Alors. 1/ Ce que tu fais au lit ne nous regarde pas. 2/ Tes pensées sont très intéressantes, je vais les passer à mes parents, jardiniers à l'occasion. 3/ La photo, pour moi, est oppressante. Je ne sais pas pourquoi. 4/ Bon anniversaire ! 5/ Comment tu as fait pour les étoiles ? C'est super !

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai fait pour l'instant que SURVOLER le sujet .
    Tiens, il neige !

    RépondreSupprimer
  14. Elle n'est pas "timide" du tout, cette foret tropicale de la Guyane.

    Passe une bonne journée, Cergie.

    P.S.

    Il y avez cette possibilité de "neige" aussi sur wordpress, il l'ont supprimé, hélas.

    RépondreSupprimer
  15. Bon anniversaire à tous les deux!

    Quelle diversité sur cet arrêt dans le temps et on peut nous mêmes décider suivant notre goût personnel d'y faire pleuvoir, grêler, neiger ou de créer un feu d'artifice.
    J'aime beaucoup cette idée de "timidité" s'appliquant à ce qui pousse, ne lui donne t'on pas un coup de main dans nos jardins d'un côté ou de l'autre? Probablement une timidité naturelle dans tes belles montagnes de Roura que tu me fais découvrir.

    RépondreSupprimer
  16. Je ne sais pas si les arbres sont timides, mais ta photo me donne envie d'un sac sur le dos, d'une bonne paire de chaussures de marche aux pieds, et d'heures et d'heures et d'heures à me perdre dans cette forêt...

    RépondreSupprimer
  17. Avec un peu de retard, bisous de Bon anniversaire à vous deux !!!
    Vaste question: équilibre et déséquilibre ! Peut être équilibre dans le déséquilibre. On peut marcher de travers toute sa vie pour garder l'équilibre. Toi tu tailles pour équilibrer et tu retailles encore en rêve :-) Notre voisin est comme toi, il coupe tout ce qui dépasse, il adore tailler. C'est un excellent jardinier ! Il est greffé cardiaque, il a gardé son équilibre et son moral, en grande partie grâce à son jardin.
    Bisous équilibrés ma Cergie !!!

    RépondreSupprimer
  18. J'avais déjà entendu parler de"la mémoire de l'eau " mais pas encore de la "timidité des arbres"...
    Curieux que des scientifiques adoptent une terminologie aussi anthropomorphe!
    Je croyais que c'était l'apanage des littéraires, des fabulistes.

    Code "racket"

    RépondreSupprimer
  19. So much green and so much moisture. But they depend on each other.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel