mercredi 20 octobre 2010

Boissy-l'Aillery (95) : les coins *** at the corners

Boissy-l'Aillery_maisonnettesLe 18.10.10 à 12H00

Nous habitions à Epinal une grande maison de ville en coin sur la place de la basilique Saint Maurice et deux rues. Ceci explique peut-être ma fixette sur les maisons en coin, même petites. Ces deux-là de Boissy-l'Aillerie, je les longe quasi tous les jours. Je les aime autant l'une que l'autre. Je les ai ensemble sur la même image. Je suis contente.
Je fais une fixette aussi sur les coings en ce moment. Le cognassier a donné, donné des fruits dorés et odorants qui tombent dans la main lorsqu’on les effleure et j’ai beau en distribuer, il m’en reste plein tout plein à faire en pâtes de fruit. C’est long et fastidieux mais à la Saint Nicolas ou à Noël ces friandises seront appréciées par tous et je serai bien contente.

22 commentaires:

  1. Figure toi je passais dans le coin des blog s, enfin dans le coin, j'ai jeté un regard en coin et suis resté coincé sur ta publication.
    Un petit coin coin et bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  2. Pour ta fixette sur les coins, je ne peux pas t'aider. Pour ton cognassier, suis jalouse !

    RépondreSupprimer
  3. a chaque maison de coin(g) cela me fait penser a un beau flatiron ;o) Sinon au Zenith c'etait GRANDIOSE, le pere HIGELIN etait en forme (par contre interdiction de prendre des photos avec un reflex) 3h30 de concert (malgré une crève d'enfer et une sortie de grippe), vraiment pour moi c'est le meilleur sur scene (par contre, cela nous a fait rentrer a 2heures du mat et a nos ages ;o)) ). J'avais vu le crooner de Belleville quand il avait fait sa tournee parisienne avec son big band, c'etait tres bon.
    T'inquiete tu n'auras pas a te lancer dans une croissade, miss cathe arrive ;o))

    RépondreSupprimer
  4. Si t'as un problème de coings, j'aime bien la pâte de coings. :-)
    Elle est bien belle cette petite maison. Mais si elle est toute en coin, est-ce qu'on peut y mettre une table ronde dans le salon? Voilà la grande question du jour!

    RépondreSupprimer
  5. Bien sûr, on a fait une bouffe avec les potes dernièrement!

    RépondreSupprimer
  6. Et dis donc Arthur, tu me la prêtes ta table, j'aimerais tourner à nouveau ma scène "La dernière Cène" mais cette fois-ci sur une table ronde. Je pourrai y mettre le saint graal au centre.

    RépondreSupprimer
  7. Si vous continuez, vous n'aurez pas de pâtes de fruit car je vais dénoncer le fait que vous faites le bronx sur le blog de cergie. Allez, Arthur et Jésus, on se tient bien, autrement vous irez dans le coin!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.
    C'est ce qui s'appelle avoir pignon sur rue...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. A typical French village street, un peu pittoresque. Très jolie.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai pris l'embranchement au coin de la rue et poussé la porte du jardin de Marguerite. Sûrement, cette année, je saurai faire quelque chose de ce panier de coings qu'on vient gentiment de me donner. Les recettes Fifi-Marguerite sont une incitation à reprendre le tablier. Quelles gourmandes !!!
    Vrai que ces douceurs donnent un caractère de fête à ce début d'automne. Rien que pour le parfum répandu dans la maison, ça vaut la peine de piétiner quelques heures devant la bassine ; et… que dire des couleurs ! La photo des fruits sur l'arbre est une invite.
    Clin d'œil en coin ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Habiter "au coin de la rue qui tourne", cela doit marquer, effectivement
    J'aime , dans les album de Tardi ces hautes et étroites maisons parisiennes qui font l'angle...


    Oserais je ressortir cette plaisanterie déjà notée sur le blog de Bergson qui parlait lui aussi de coings et de coins :

    Une de mes connaissances vitupérait souvent contre" les coins sans i"

    Code: bookeds

    RépondreSupprimer
  12. pour les coings demande de l'aide

    RépondreSupprimer
  13. Purée, j'avais mis un long com assez marrant d'ailleurs, et je ne le vois pas. J'ai du encore me mélanger les craysons.
    Les choses tournent mal pour notre départ, on va peut être être obligé de partir c't'aprèm et coucher à Orly.
    ça va mal ! ça va mal !
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. C'est pour cela qu'elle est tendre ton image, surtout ce ciel bleu et les pots de fleurs accrochés aux volets et un volet pas repeint. Je suis née dans une maison en coin. Je n'y ai pas de souvenirs, mes parents ont déménagé très rapidement. Ton image est partagée en deux par l'ombre et la lumière embellit à juste titre ton souvenir !

    RépondreSupprimer
  15. Les maisons en coin sont intéressantes, car elles ouvrent une voie vers d'autres. Belle photo!

    RépondreSupprimer
  16. Excellente luminosité, même à l'ombre... une image sobrement construite.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Lucie! magnifique photo! Mais je ne crois pas que j'aimerais vivre là-dedans... ;)

    Excuse l’absence: une semaine dehors, beaucoup à régler après et maintenant la grippe… Blogtrotter 2 est toujours à Alger... Amuse-toi et aie un magnifique weekend!!

    RépondreSupprimer
  18. Look likes it was a beautiful day! A corner from which to choose a way.

    RépondreSupprimer
  19. Cela m'évoque bien les communes du Val d'Oise : la commune où réside ma famille est Seugy (toute petite commune)...

    RépondreSupprimer
  20. Coucou chere Cergie -- je l'adore, cette idee des coins. Tu sais, je ne suis pas une californienne de naissance. Dans ma ville natale, les coins ont beaucoup d'espaces pour le deneigement .. pas une idee tres belle !! Et alors, bravo pour les coins dans les pays pas trop neigeux !!! Gros bisous et merci beaucoup pour tes commentaires, tres interessants a moi.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives