lundi 18 octobre 2010

Abbaye de Royaumont (95) : le cloître *** the cloister

abbaye de Royaumont_le cloîtreLe 22.06.10 à 19H50

"Ombre et lumière", ce titre ne messiérait pas à ce message. Il y a d'ailleurs quelque part sur "Cergipontin" un "lumière" dédié à l’abbaye de Royaumont.
A présent que nous nous acheminons vers le solstice d’hiver, j’ouvre mes yeux puis les volets de la maison mais il fait noir. Les nuits propices à la réflexion, à l’introspection et au repos grignotent les jours par les deux bouts...

22 commentaires:

  1. Moi j'aime bien le début de l'hibernation. C'est la saison des bougies et du cocooning.

    Royaumont est un endroit que j'adore. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. delphinium18/10/10 10:17

    Magnifique comme d'habitude. On en prend plein les mirettes chaque fois qu'on vient dans ton lieu magique ma chère cergie.
    Je ne sais pas si j'aime le début de l'hibernation. En très peu de temps, les températures ont chuté... je n'ai pas eu le temps de me préparer, je me balade encore avec des vêtements d'entre saison, je pense que je vais aller faire les magasins cet après-midi pour voir ce que je pourrai trouver de plus chaud. Qu'est-ce que tu en penses? :-)

    plein de bises

    Marrant le mot que je dois recopier. C'est "mites". :-)))

    RépondreSupprimer
  3. delphinium18/10/10 10:23

    dis donc, la petite cloche sur le toit, elle est vraiment minuscule...

    RépondreSupprimer
  4. Trop petite ma petite dame, quand je dois aller à la messe, je n'entends pas la cloche sonner, il faut que j'attende que l'abbé Quille vienne me chercher. On y va ensemble, le long des couloirs et au passage, on ramasse aussi l'abbé Gnoire.

    RépondreSupprimer
  5. cela donne envie d'aller faire retraite pendant qq jours, mais pas le temps ce soir je suis invite au plus important anniversaire parisien, ce soir concert du Grand Higelin pour fêter ces 70 ans, je suis impatient.

    RépondreSupprimer
  6. Lumière, ordre et rigueur...

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas seulement ombre et lumière mais aussi chaud et froid.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis retourné voir ce beau chemin de lumière à l'abbaye de Royaumont !Ici moins de douceur, un contraste fort entre ombre et lumière. Je suis une lève-tard et quand j'ouvre mes volets il fait clair mais je redoute le manque de lumière et au moindre rayon de soleil j'ai envie de sortir et d'emmagasiner pour avoir quelques réserves. Avec des temps "réflexion et l'introspection" et d'ordi :-) j'ai aussi un grand besoin de soleil. Je redoute un peu la saison hivernale pour cette grande part d'ombre et le manque de lumière !
    Odile t'a mis un mot chez moi sous la prière des écureuils.
    Bisous promenés au soleil, Cergie !!!

    RépondreSupprimer
  9. Delphinium est en pleine forme, je vais lui faire un coucou :-)

    RépondreSupprimer
  10. dorure des pierres pur une architecture toute en rigueur

    RépondreSupprimer
  11. les jardins dans l'ombre et l'abbaye dans la clarté du soir. J'attends avec une certaine impatience l'heure d'hiver. Je ne sais pas de façon définitive quelle saison a ma préférence, je crois que celle-ci ne me déplait pas si tous les jours ne sont pas gris.

    RépondreSupprimer
  12. Elle est royale cette abbaye !
    Quel contratse entre la lumière sur le bâtiment et l'ombre sur les jardins.
    Là où je m'en vais bientôt, le jour sera rogné par la nuit noire très tôt, et très tôt le matin, le jour se lèvera, nous tirant de notre lit pour mieux profiter du jour.
    Pour revonbir sur le com de MM, moi ma saison préérée est sans ausun doute l'été et de préférence sans jour gris.

    RépondreSupprimer
  13. l' Abbé Quille19/10/10 07:43

    C'est vrai qu'elle est en forme notre Suissesse nationale !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai une histoire de mite.
    Un jour ma mémé Virginie voyant une mite voler, s'esclaffa : "Oh, une .ite" ; et là sa langue fourcha et le m s'entendit en b.
    Mon Pépé, marmonna dans ses moustaches : "Elles volent pas cette année !"

    RépondreSupprimer
  15. Je voulais dire "elles volent bas, cette année"

    RépondreSupprimer
  16. Pas à dire tu as sans doute un passée de moniale!!! lol
    Très jolie cette grande battisse.
    Toujours très contrasté note Lucie être de lumière qui parfois recherche l'ombre!!!
    Bisou très bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  17. Le link pemette de changer la perspective de l'image et ensuite, sa perception.
    Extérieur - intérieur dans un jeu de sensations, le même endroit devient différent quand nous changeons point de vue, mais l'endroit est toujours le même donc... nous devons nous forcer - chaque jour - de changer notre point de vie.
    Un baiser

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, Cergie.

    Pas de doute : quand nous sommes dans notre pensée intérieure, plus rien n'existe autour de nous...

    Comme c'est beau...

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  19. Surement pas de "fantomes" ici, avec toute cette lumiere a la facade .. on peut laisser aller les fantomes au petit Trianon ?

    A vrai dire, la lumiere etincellante de cette photo est une merveille, meme avec l'ombre du jardin du cloitre. Bon courage pour l'hiver en tout cas, chere Cergie. Bonne journee et gros bisous a toi.

    RépondreSupprimer
  20. Ah oui... faut oser ce "sol y sombra" comme on dit au pays de Cervantès.

    RépondreSupprimer
  21. Chef-d'oeuvre du soleil / ombre... Et on n'a pas besoin de taureaux... ;)

    RépondreSupprimer
  22. Oh, c'est vraiment joli... Amusant, j'ai de la famille qui n'habite pas loin de Royaumont (entre Viarmes et Luzarches)..

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel