mercredi 13 octobre 2010

Châteaux de Trianon : la passerelle entre-deux *** the footbridge

passerelleLe 03.10.10 à 12H45

Si le Petit Chaperon Rouge, Boucle d’Or, Alice, Miss Moberly ou Miss Jourdain avaient pris les chemins battus, il n’y aurait pas eu d’histoires à raconter...
Nous sommes passés puis repassés sous la passerelle qui relie le Grand Trianon au Petit mais hélas nous n'avons pas croisé les fantômes...



Etrange image,
où l'on descend, où l'on s'en va...
Comme l'eau sous les ponts,
ce pas sous une passerelle
qui dit : je ne reviendrai pas.
Et c'est dommage,
un peu comme le sont
nos tout derniers battements d'aile...

Image-histoire,
où dansent tant de souvenirs...
Ces pas poussés trop loin,
à n'être qu'une silhouette
qu'on aurait voulu retenir.
Puis, sans y croire,
on suivra ce chemin,
qui saura peut-être où vous êtes...


-Bifane-


22 commentaires:

  1. on sait bien que les fantômes ne sortent que la nuit ;). Merci pour le lien, je ne connaissais pas cette histoire, assez surprenante.

    RépondreSupprimer
  2. Quand on met la photo vers le haut de l'écran on a l'impression que le chemin monte, et quand on met la photo vers le bas de l'écran on a l'impression qu'il descend. J'espère que Pat n'a pas le mal de mer quand je déplace la photo pour vérifier ce que je dis.

    RépondreSupprimer
  3. L'histoire est géniale et me rappelle une amie anglaise qui n'a jamais voulu mettre les pieds dans un hôtel à East Grinsted (près de Londres). Elle avait senti...

    RépondreSupprimer
  4. Un lieu chargé d'histoire...

    RépondreSupprimer
  5. beaucoup d'endroit ont leur fantômes, dans la maison de mes grands parent dans le 4-6, souvent les nuits dans la 8eme tour de la ville (voir le blog de Daniel ) ont entende bouger et respirer le fantôme de Martel..enfant quand vous dormez en haut a coté de la tour, cela fait peur...une nuit mon grand-père, courageux comme pas deux, est rentre dans la tour avec son balais (il fallait pas plaisanter avec le balais du grand-père) pour faire la chasse aux fantômes et le voila se trouvant devant une dame blanche. c'est impressionnant, cela respire comme un être humain. Aprés elle était devenu notre mascotte (de loin, car elle nous faisait quand même peur ;o)) ). Et l'énigme du fantôme de Martel résolu une nuit grâce à mon grand-père. (Malheureusement elle fut tue a cause d'une malédiction à la con ;o(( (on disait que cela portait bonheur de les cloues en croix vivante sur votre porte).
    Voila ma petite histoire de fantome, GO au suivant

    RépondreSupprimer
  6. Voici un passe que j'aime bien dans le parc du château, très peu connu...
    Je me souviens d'une époque ou nous pouvions aller du grand au petit Trianon sans entrave...
    Le petit Trianon et son parc est devenu payant et interdit au toutou... (les vaches)!
    J'ai fait sensiblement la même image, sans la dame ... lol
    Tu as raison c'est un lieu magique.
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  7. Il semble qu'Olivier est lui aussi retrouvé toute la nostalgie de son enfance, je suis heureux d'en être un peut responsable, il suffit de peut de chose, un brin de nostalgie peut être...

    RépondreSupprimer
  8. Je préfère voir Patrick que des fantômes… (J’ai lu l’histoire.) J’ai l’impression qu’il était pressé et que tu l’embêtais un peu avec tes photos, mais le résultat est bon. Donc, tu as bien fait.

    RépondreSupprimer
  9. Une belle rue, lumineuse et sinueuse, à parcourir dans l'histoire et en sereine harmonie avec la nature...

    RépondreSupprimer
  10. Etrange image,

    où l'on descend, où l'on s'en va...

    Comme l'eau sous les ponts,

    ce pas sous une passerelle

    qui dit : je ne reviendrai pas.

    Et c'est dommage,

    un peu comme le sont

    nos tout derniers battements d'aile...



    Image-histoire,

    où dansent tant de souvenirs...

    Ces pas poussés trop loin,

    à n'être qu'une silhouette

    qu'on aurait voulu retenir.

    Puis, sans y croire,

    on suivra ce chemin,

    qui saura peut-être où vous êtes...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, Cergie.
    Mon comentaire refuse de s'inscrire.
    C'est à cause de ce pont qui va s'effondrer sur la dame en rouge...
    On va vers un changement de régime...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. cette photo est vrt "trop" belle; c tellement VERT... c vrt magnifique...

    RépondreSupprimer
  13. delphinium13/10/10 19:04

    Je ne crois pas aux fantômes et je suis sûre que s'ils existent, ils ne croient pas en moi.
    Bon, pour tout dire, je trouve que les fantômes ont l'air ridicule avec leurs draps sur la tête.

    RépondreSupprimer
  14. Impressionnante l'histoire de fantômes d'Olivier. J'en aurais presque peur.
    Avant hier je suis passée sous des ponts, sur des ponts, pour aller d'un petit bled à un plus gros, en passant même par une déviation en pleine cambrousse déserte. Je n'ai pas rencontrer de fantômes a moins que ce fut moi. Au retour une grosse boule éclairante dans un ciel bien bleu m'a fait de l'oeil pendant près de 55 kms. Quand il fut rouge et qu'il commanca à disparaître derrière les arbres, j'avais comme devant les yeux un comme un grand drap blanc sans trou.

    RépondreSupprimer
  15. une belle photo encore mais on ne voit pas les fantômes peut-être ont-ils peur de perdre leur âme?

    RépondreSupprimer
  16. Decidemment, il me semble que cette belle pièce a de plus en plus de sel dans son poivre... Ce qui me fait penser que je commence à avoir quelques grains de sel éparpillé dans mon poivre... Preuve du temps qui passe...

    RépondreSupprimer
  17. Une très belle passerelle nimbée de feuillage vert, comme une grande chevelure et un malicieux rappel de couleur orange au premier plan, clin d'oeil pour la photographe qui suit l'homme à la veste orange :-)

    Beau texte de Bifane !

    RépondreSupprimer
  18. J'y étais en août: avoir su que j'aurais pu voir Marie-Antoinette...

    RépondreSupprimer
  19. Chacun a des histoires de fantomes et j'aime...
    juste un petit coucou pour montrer que je suis passee.

    RépondreSupprimer
  20. Je lirai tout cela + tard, cela s'annonce plaisant !
    (Réponses sur mon blog)
    code: rebbuls
    = Bulles de rébus (?)

    RépondreSupprimer
  21. Les histoires de dame blanche font florès dans la Manche.

    Le poème de bifane est merveilleux..

    Que d'imagination à partir de cette photo qui semble toute simple...Et pourtant, il est vrai que le petit chaperon rouge semble s'enfoncer vers une verdure bien mystérieuse et prendre un tournant, peut-être dangereux...

    Je me demande comment fait HPY pour manipuler ainsi de haut en bas son ordi et les images qui vont avec...

    Je ne connaissais pas cette légende, pas plus que son adaptation télévisée.
    Je l'imagine adaptée par différents auteurs
    -par H James, en demi-teinte
    -par Jean Rey, curieuse, étrange
    -par Thomas Owen,terrifiante
    -par claude Seignolles, inquiétante...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel