lundi 11 octobre 2010

Petit Trianon : l'Orangerie de Jussieu *** the Orangery of Jussieu

Orangerie de JussieuLe 03.10.10 à 11H30

Comme d’hab nous étions en retard. Sans fléchage, pas facile de trouver l’Orangerie du Petit Trianon depuis le parking du Grand où nous nous étions garés. Avant de passer la porte, Patrick s'est retourné et m’a fait "chut" du doigt...
Didier Decoin (de l’Académie Goncourt) lisait le discours qu’il avait préparé en l’honneur de la rose dont il est le parrain. Pour conclure, il l'a opposée à la rose de Ronsard dont la robe desclose le matin ne dure que jusques au soir : les tout petits boutons écarlates de la rose "Fraise des bois" ne s’épanouissent jamais. Puis il a procédé au baptême avec l’eau d’un vieil arrosoir en acier galvanisé.

Un bon plan, rien de tel pour situer (à peu près) les bâtiments et les lieux les uns par rapport aux autres. Je saurai désormais retrouver l’Orangerie de Jussieu (en 8). En grisé sont suggérés les endroits inaccessibles au public. Le catalpa doré qui se pare d'automne pousse derrière un mur avec des serres et une orangerie que l’on peut apercevoir à travers la grille du portail.

L’orangerie du Petit Trianon fut bâtie à la demande de Louis XV en 1759. Les scènes provisoires de Marie Antoinette y furent dressées de 1776 à l'inauguration du Théâtre de la Reine (en 4) en 1780.
De nos jours, l'Orangerie de Jussieu abrite des événements temporaires tels que des ateliers, des expositions ou le baptême d'une rose...

graffiti Orangerie de Jussieu
Notez que le mur a été repeint autour de ce graffiti historique daté du 3 août 1914, jour de la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France...

15 commentaires:

  1. Ah, voilà donc l'autre lieu...

    RépondreSupprimer
  2. l'idée étant de prendre en photo le plan et comme ca quand tu es perdu tu regardes dans ton APN ;))
    Que faut il faire (ou ne pas faire) pour avoir une rose a son nom ? je savais pas que Decoin était un spécialiste de la chose (j'avais adore ces deux livres qui se passe à NYC "John l'enfer" et "Abraham de Brooklyn")

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien cru à une mission impossible, c'est pour cela que je n'y avais pas touché. C'est jamais parfait ce genre de manipulation mais mieux ainsi je pense. Est ce que je suis une bonne élève :-))
    Bisous !!!! Je reviens plus tard lire tranquillement ici. J'adore les deux vestes oranges.

    RépondreSupprimer
  4. moi aussi j'aime ces taches de couleur. on ne voit pas la rose de Didier.
    J'aime la plaque souvenir.

    RépondreSupprimer
  5. Gloire et honneur: Vive Cergie...
    Et puis toujours cet humour...
    Quand les êtres humains deviennent oranges...
    Je kiss, moi aussi.
    Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  6. Est-ce en l'honneur de l'orangerie que vous étiez (toi aussi?) d'orange vêtus? C'est bien Patrick à gauche? Et la dame à sa droite?

    RépondreSupprimer
  7. mais qui a vole l'orange du marchand ? je croyais que c'etait une rose que l'on venait feter ;)

    RépondreSupprimer
  8. Malicieusement attrapé ces "deux oranges" à l'Orangerie !!! Tu étais en train de chanter "La vie en rose" pour que Patrick te fasse "chut" du doigt ?

    RépondreSupprimer
  9. Du berger à la bergère:
    Si l'orange rie c'est quelle est heureuse! lol
    j'ignorais l'existence d'une orangerie au Petit Trianon ?
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  10. delphinium11/10/10 19:38

    une bande d'oranges franchit l'orangerie. Chut dit la mandarine de gauche...
    heureusement qu'en Suisse, on apprend aussi l'histoire française, je sais donc qui est marie antoinette et toute la clique. J'en perds la tête pourtant à essayer de me souvenir de tous les rois de France, de leurs épouses et surtout des amantes de la cour.
    :-)))
    allez, l'apéro a été chargé ce soir, il se prolonge d'ailleurs. Pas bien, pas bien, je sais. santé

    RépondreSupprimer
  11. Un des jardiniers de Ham House vient de passer un stage dans le potager du roi a Versaille.

    RépondreSupprimer
  12. Coucou, chere Cergie -- merci pour tes commentaires et visites chez moi. Et aussi pour les visites comme celle-ci partagees avec nous tous -- et "chut" je n'ai fis aucun son, moi non plus !! Les lieux hisitoriques de France sont si superbes. Bravo pour tes reportages magnifiques. Je te souhaite bonne semaine, plein de bonheur et plein de soleil. Biz biz. 8-)

    RépondreSupprimer
  13. Des roses qui ressemblent à des fraises, des fraises qui ressemblent à des roses. C'est beau tout ça, et c'est bon quand la fraise est bonbon à la fraise et la rose bonbon à la rose.
    Il existe des bonbons roses à la fraise, mais pourrait-il y avoir des bonbons fraise à la rose !
    Il y a la couleur rose bonbon, et l'expression ramener sa fraise.
    D'où, ma dernière réflexion : pourquoi des fraises en forme de roses ou des roses en forme de fraises dans un endroit où on peut manger des oranges.
    T'inquiète, je coupe !

    Bien ton plan pour trouver le Petit Trianon.

    RépondreSupprimer
  14. merci pour la visite
    humour et gaite et couleurs vives

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel